Municipales 2020 : 2 ème Tour Réponses des listes candidates à l’association CIVIFAR : Thématique : Changements nécessaires mis en évidence par la pandémie COVID 19

La liste « Fontenay Demain (Laurent Vastel) » a refusé de répondre nos questions.

Pour cette liste, nous n’avons que le programme qui est disponible sur le site : https://www.fontenay-demain.fr/rapidoweb/programme-fontenay-demain.php

La liste « Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) » a fait une réponse globale à toutes les questions.

Vous pouvez télécharger le programme de la liste « Un temps d’avance pour Fontenay » (Gilles Mergy) : https://www.untempsdavancepourfontenay.fr/notre-projet-donnons-un-temps-davance-a-fontenay/

Vous pouvez envoyer des commentaires en mentionnant la thématique à l’adresse mail : asso.civifar@gmail.com

Pour que vos commentaires puissent être validés et publiés sur notre site, vous devez publiera avec vos noms, prénoms et adresse mail qui doit être valide, pour que nous puissions communiquer avec vous. Ces commentaires doivent respecter la Charte de modération du Blog « Nouvelles de Fontenay »

Questions de l’association CIVIFAR

La pandémie COVID 19 et le confinement, puis le déconfinement progressif ont mis en évidence des changements de priorité et de nouvelles pratiques qu’il sera peut-être nécessaire ou au moins souhaitable de pérenniser.

Comment prendrez-vous en compte ces changements au niveau municipal, par exemple :

•    Comment réaménager ou faire des extensions des locaux scolaires, périscolaires, de cantine, d’accompagnement scolaire ou d’accueil de loisirs, pour fournir un minimum d’espace (distanciation physique) et d’hygiène correcte (lavage des mains, toilettes en état, …) aux enfants et adultes présents. Dans certaines écoles, même avant la pandémie, ce manque d’espace rend insupportable le niveau de bruit des récréations en temps de pluie ou nécessite de faire deux services de déjeuner pour des élèves de maternelle.

•    Comment faciliter pour tous, un enseignement à distance de qualité, qui sera nécessaire en cas de nouveau confinement et qui pourrait aussi permettre, par rotation, de réduire les effectifs présents devant l’enseignant.

•    Comment adapter les services de crèches et de garderie d’enfants aux demandes des parents qui pratiqueront le télétravail chez eux ou en espaces de coworking local.

•    Comment faciliter les nouveaux modes de distribution (Commandes à distance, drive in piétons, livraisons à domicile, distributions type AMAP) qui se sont développés pendant le confinement et qui peuvent apparaitre plus efficaces, plus commodes et plus locaux.

•    Comment laisser plus de place aux piétons sur les trottoirs (distanciation physique ou simplement croisement avec des parapluies ou des voitures d’enfants).

•    Comment augmenter les surfaces d’espaces verts accessibles à tous, par exemple en incitant les résidences des bailleurs sociaux à autoriser, l’accès public à tout ou partie de leurs espaces verts, (comme c’est aujourd’hui le cas aux Blagis ou à Saint Prix) et de demander aux résidences privées, lors de l’instruction du permis de construire, un droit de passage pour faciliter la circulation des piétons.

Réponses de la liste « Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) »

Depuis le début de la crise sanitaire, notre équipe « Un temps d’avance pour Fontenay » s’est mobilisée afin de proposer des mesures permettant de mieux gérer les conséquences économiques et sociales du confinement en particulier pour les familles les plus fragilisées ou les commerçants.

Dès le 7 mai dernier, nous avions proposé un plan d’action global sur tous les sujets de la vie quotidienne dans notre commune (masques, mobilité, espace public, accompagnement des plus fragiles, écoles, santé, reprise de la vie sociale sportive et culturelle, soutien aux entreprises et aux commerces).

De manière plus structurelle, par rapport à la situation avant COVID 19, il nous paraît encore plus nécessaire de changer radicalement la politique actuelle de la municipalité dans au moins trois domaines :

  • Stopper la politique d’hyperdensification immobilière prévue par la municipalité actuelle (plus de 2000 logements supplémentaires prévus d’ici 2030) car en réduisant la distanciation physique, elle est un facteur d’aggravation des crises épidémiques ;
  • Accorder la priorité absolue aux services publics essentiels notamment la santé, les écoles et la petite enfance pour aider les familles fontenaisiennes face à la crise économique et sociale qui s’annonce au lieu de poursuivre la politique de dépenses tape-à-l’œil ;
  • Engager réellement la transition écologique et énergétique notamment sur la question des mobilités en favorisant la marche à pied et le vélo pour réduire l’usage de la voiture particulière et les émissions polluantes dont les effets sur la santé sont considérables.

Sur la question de la santé, nous renforcerons les moyens du CMS pour mieux répondre aux besoins des Fontenaisiens. Nous en ferons un centre d’accueil de proximité ouvert 7 jours sur 7. Nous y élargirons les spécialités proposées et nous mettrons en œuvre un accompagnement psychologique notamment pour les Fontenaisiens isolés et les jeunes. Nous développerons la télémédecine et nous travaillerons en lien avec la médecine de ville sur l’acquisition de matériel médical pouvant être mutualisé.

Sur la question des écoles, les candidats de l’opposition avaient unanimement demandé lors du Conseil municipal dématérialisé du 23 avril dernier, la mise en place d’un comité de pilotage associant tous les élus et les parents d’élèves et co-présidé par le Maire et l’inspectrice de l’éducation nationale afin de préparer leur réouverture. Elle a été refusée par le Maire sortant.

Nous l’instaurerons dès que nous serons élus et il aura notamment vocation à préparer la rentrée scolaire de septembre 2020 en lien avec les services municipaux et les services de l’Etat sur les points suivants :

  • Les conditions sanitaires d’accueil (protocole de nettoyage, matériel à disposition pour respecter les consignes, conditions de respect des règles de distanciation sociale, usage de produits ménagers adaptés, savon ou gel hydro-alcoolique pour le nettoyage des mains des enfants, du personnel et d’éventuelles tierces personnes,  aération des locaux, intervention de salariés autres dans les enceintes des écoles pour livraison ou maintenance des locaux, mise à disposition de poubelles spécifiques COVID pour déchets ménagers éventuellement contaminés tels que papier main, gants, masques, etc..) ;
  • Les enjeux éducatifs (conditions d’accueil, rythmes scolaires, scolarisation à distance, objectifs pédagogiques…) ;
  • L’accueil prioritaire de certains enfants si cela s’avère encore nécessaire (personnels soignants, policiers, pompiers, enseignants, familles monoparentales, commerçants, enfants en difficulté, enfants de parents séparés,… )
  • La prise en compte si besoin est pour la rentrée scolaire, de la situation des familles qui ne pourront pas mettre leurs enfants à l’école tant pour le maintien du chômage partiel que pour la poursuite de la scolarité à distance
  • Les conditions matérielles de prise en charge des enfants dans les cantines scolaires (fourniture de panier repas ou confection de repas chauds individuels, roulement pour permettre la distanciation sociale), et par l’accueil périscolaire (mise à disposition de salles municipales supplémentaires pour permettre la distanciation sociale) ;
    Enfin, nous veillerons également :
  • A l’abandon des projets de fermeture de deux classes à la rentrée (école maternelle Scarron et école élémentaire des Renards) ;
  •  Au renforcement du dispositif et des moyens matériels et financiers des RASED pour accompagner les élèves d’écoles maternelles et élémentaires en difficulté.
  • A la mise en place d’un grand plan de lutte contre le décrochage scolaire via un accompagnement  et une aide accrue financière et logistique des associations bénévoles qui interviennent dans ce domaine par la mise à disposition de salles en semaines et d’outils pédagogiques le week-end et une coordination avec les employeurs présents sur la ville du don d’outils pédagogiques et d’ordinateurs)

Sur la question de la petite enfance, nous défendons une revalorisation du secteur de la petite enfance et nous apporterons notre soutien à l’ensemble des professionnels dans l’application des mesures sanitaires liées à la COVID.

Nous veillerons à accroître l’offre d’accueil collectif des tout-petits avec la réouverture de la crèche Fleurie et lors du transfert de la crèche Paradis en pied d’immeuble rénové.

Nous soutiendrons et promouvrons le secteur privé et indépendant afin de diversifier une offre d’accueil indispensable aux familles fontenaisiennes.

Ainsi, nous veillerons à offrir aux familles qui travaillent en horaires atypiques un mode de garde au sein de la ville en soutenant la création de maisons d’assistantes maternelles (MAM) avec l’accompagnement d’un référent de la CAF.

Nous serons particulièrement attentifs à la situation des familles avec enfant porteur d’un handicap (environnement adapté et personnel formé). Nous repenserons la configuration du Relais Assistantes Maternelles (RAM) afin que l’espace actuel soit mieux adapté aux besoins des professionnels. Nous soutiendrons ses actions : mise à la disposition des familles de toutes les informations utiles relatives à leurs droits et leurs devoirs, l’accueil et l’accompagnement des assistantes maternelles agréées.

Nous veillerons à ce que les espaces extérieurs soient de qualité́

Nous aménagerons l’espace urbain pour faciliter les déplacements notamment lorsque les professionnels se promènent avec plusieurs enfants ou avec des poussettes

Nous permettrons aux assistantes maternelles d’accéder à des logements qui prennent en compte la spécificité de leurs métiers (pas de logements au delà du 2ème étage sans ascenseur…)

Nous soutiendrons également les différentes initiatives des associations

Nous soutiendrons l’accès à la formation pour tous les professionnels de la petite enfance.

En ce qui concerne les nouveaux modes de distribution, nous avons proposé pendant la phase de confinement la mise en place d’un drive accessible à vélo ou à pied pour permettre aux commerçants du marché de livrer leurs produits frais. Malgré un accord de principe de la préfecture des Hauts-de-Seine, le maire sortant a refusé.

Pour l’avenir, il nous paraît essentiel de favoriser de nouveaux modes de distribution.

Nous considérons donc que la subvention qui a été versée à l’association des commerçants pour assurer des livraisons à vélo via l’association FAR@vélo est une très bonne initiative. Nous la pérenniserons et nous regarderons en lien avec l’association des commerçants comment la faire monter en puissance.

Elle devra s’accompagner d’un dispositif de livraison à domicile des courses pour les personnes âgées et/ou fragiles avec l’aide du CCAS et des associations comme la Croix-Rouge ou la Protection Civile comme dans certaines villes voisines.

En parallèle, nous favoriserons la création d’un dispositif de « retrait piéton » après commande auprès de commerçants Fontenaisiens avec une livraison sur le « site » assistée par la mairie et l’association des commerçants, en s’appuyant par exemple sur une démarche inclusive (recours par exemple à des travailleurs en situation de handicap) et mise à disposition des commandes sur un créneau de fin de journée : 18 h – 21 h.

Conseil Municipal du 23 Avril 2020 : quelles nouvelles ?

La séance du conseil municipal du jeudi 23 avril 2020 a été organisée par voie dématérialisée. Elle a été transmise en direct sur Facebook et Youtube.

Pour le visualiser (avancer jusqu’à 28’43 « ) : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1786/conseil-municipal-du-23-avril-2020.htm

Ce conseil a duré 2 H 30. Le Maire et les élus de sa majorité, ont parlé pendant 2 H, les élus de l’opposition ont pu poser quelques questions pendant 30 min.

En préambule, le Maire a remercié toutes les personnes qui lui ont adressé des messages de soutien et donné des informations rassurantes sur la santé de son premier adjoint, Roger Lhoste, qui est sorti de la réanimation, ansi que le mari de la conseillère municipale, Claudie Antonnucci.

Il a proposé de réunir tous les 10 jours les responsables des groupes politiques du conseil municipal.

Informations municipales à propos du coronavirus

 Le Maire a dit que contrairement à certaines rumeurs, Fontenay n’était pas un « Cluster » pour le coronavirus. Il n’y a pas eu en Mars une sur-mortalité par rapport à l’an dernier (10 décès au lieu de 8 en 2019).
Il n’y a pas eu de décès à la maison de retraite du Parc, mais plusieurs cas et un décès à la clinique Alliance de suites de soins.
Il a dit qu’une cellule de COVID a été mise en place à la Mairie en Février. Cette cellule a fait appel à des médecins, infirmières, kinés, personnel soignant.
Il y a eu la création d’un conseil scientifique local avec un infectiologue et un hygiéniste pour des avis sur les solutions à mettre en oeuvre.
Il y a eu des tests du personnel communal.
Il y a actuellement une cellule de veille et une cellule pour l’approvisionnement. Il y a un point COVID journalier qui est effectué.
Il y a des permanences à l’accueil de la Mairie, au CCAS. Il y a 80/90 personnels municipaux en télétravail.
La cuisine centrale continue de fonctionner (150 repas / jour), car elle distribue les repas pour les enseignants et le personnel des accueils de jour pour les enfants des soignants.

Respect du Confinement

Le respect du confinement par les Fontenaisiens est bon . La police municipale a effectué 1250 contrôles, 25 Procès Verbaux à 135 € soit 2%  ( moyenne nationale environ 5%)

Masques pour les Fontenaisiens

La ville a commandé 70 000 masques dont 40 000 en papier et 30 000 en tissu. Le territoire en a commandé 60 000 pour la ville. Une association Franco Vietnamienne en a donné 2 000 fabriqués au Vietnam.

Le but est que chaque Fontenaisien bénéficie d’un masque en tissu pour le déconfinement.

Propreté, désinfection du mobilier urbain

La ville a fait appel à un prestataire pour désinfecter les mobilier urbains situés près des arrêts de bus et des commerces, 51 points 3 fois par semaine.

Le nettoyage des rues fonctionnerait normalement.

=> Commentaire : En fait c’est le nettoyage avec le mobile « Gluton » en centre-ville qui fonctionne. Les autres rues ne sont pas nettoyées par le Territoire.

La collecte des déchets fonctionne normalement, sauf pour le retrait des encombrants à la demande par le Territoire.

Communication de la ville concernant le COVID

Sur la page d’accueil du site de la ville apparaissent des menus spécifiques :

  • Informations COVID
  • Maintien des services municipaux
  • Commerces et livraisons
  • Flash info COVID-19, mis à jour tous les jours à 14 H 30
Des FAR Mag spécial COVID sont parus, le 2 et le 9 Avril. Ce dernier a été distribué dans les boites aux lettres. Il y aura un FAR Mag spécial COVID qui paraîtra le 11 Mai .
La maison de quartier des Paradis émet un journal pour les Blagis.

Culture, activités

La Médiathèque : sur les 20 agents, 17 sont restés mobilisés. Ils effectuent du rangement.

Tous les Fontenaisiens peuvent s’inscrire à la Médiathèque et bénéficier d’un accès au site NOSCO qui est une Médiathèque numérique , des cours en ligne, de la musique par la Philharmonie de Paris, et accès à 6 films / mois. Pour s’inscrire ou accéder : https://www.mediatheque-fontenay.fr/

Au Conservatoire de la Musique, les élèves peuvent bénéficier d’un enseignement à distance. 53% des élèves sont au rendez-vous et les efforts se poursuivent pour encourager le plus grand nombre à maintenir une pratique adaptée aux circonstances.

Le CCJL maintient ses activités de soutien scolaire en primaire et au lycée par téléphone ou par l’application Zoom, sur une initiative de bénévoles. Pour certaines activités (piano, guitare, chant, danse afro ou orientale, sophrologie, méditation…), les professeurs proposent également des cours via Zoom, Skype ou Whatsapp. Pour les activités plus difficiles à assurer à distance, les animateurs gardent le lien avec les élèves avec des conseils ou un suivi pédagogique.
Pour joindre le CCJL : ccjl@fontenay-aux-roses.fr et www.ccjl92.com

 Santé, Centre Municipal de Santé, CCAS, Solidarité

Durant le confinement, le CMS propose des consultations téléphoniques avec des médecins et infirmières mais aussi avec une psychologue, une sage-femme, le Centre de planification et d’éducation familiale (infirmière, médecin, conseillère conjugale), le Lieu d’écoute et d’accueil pour les jeunes de 12 à 25 ans (infirmière) ou encore de tabacologie et d’alcoologie.

Pour Gilles Mergy, le CMS se contente pourtant de fonctionner a minima avec des horaires réduits. Voir propositions : http://www.ateliersfontenaisiens.fr/mettre-le-centre-municipal-de-sante-au-coeur-du-plan-daction-contre-le-covid-19/

Le CCAS fait du portage de repas à domicile, 69 en semaine et 144 le week-end. 180 personnes bénéficie d’une aide à domicile. Il y aussi des demandes de transport pour aller chez le médecin.

En partenariat avec le CCAS et le service de la Vie associative, la Croix-Rouge Française de Fontenay-aux-Roses livre les courses et médicaments au domicile des plus fragiles. Un numéro non surtaxé (09 70 28 30 00) fonctionne 7 jours sur 7, de 8h à 20h. Denrées alimentaires, produits d’hygiène ou médicaments sur ordonnance, ces produits restent à votre charge et sont livrés par les bénévoles de la Croix-Rouge française.

Espace public, espaces verts

Le service fonctionne avec 80 % des effectifs.

Commerces

  • Commerces d’alimentation : 14 ouverts sur 16. 10 en livraison à domicile
  • Commerçants du marché : sur les 31 commerçants, 13 font de la livraison à domicile.
    => Commentaires  : Il n’y a aucun boucher, ni de producteurs locaux.
    • refus de rouvrir le marché alimentaire en dépit de la demande formulée par le Ministre de l’agriculture à tous les Maires de France;
    • interdiction explicite d’organiser un sytème de type “drive” pour permettre aux commerçants du marché d’écouler leurs produits frais (dans le respect des règles sanitaires)
    • Pourtant de nombreux Fontenaisiens ont demandé à ce que le marché soit réouvert
  • Commerces de service : 47 sont ouvert sur 124
  • Banques, toutes fermées
  • Salon de coiffure, soins du corps : 19 fermés
  • Garages ouverts : 2 ouverts sur 8
Il est envisagé avec le Territoire, un remboursement d’un mois de loyer des commerçants et des reports de paiement.

Impact financier pour la Ville

Les ventes immobilières sont au point mort. L’adjoint aux finances estime qu’il y aura un manque de recettes du aux ventes immobilières, de l’ordre de 1.2 M€. Il y aura aussi une baisse de facturation des services. La perte de recettes sera au mois de 2 M€.

De plus, le Territoire et le Département ont des recettes qui dépendent de l’activité économique. Il y aura des conséquences économiques qui s’étaleront sur 2021.

Les écoles

L’adjoint aux écoles, a indiqué que 25 enfants étaient accueillis et que beaucoup de choses étaient mises en place en terme de soutien scolaire.

Il pense que le 11 mai, la capacité d’accueil sera de 25% pour respecter les règles de distanciation sociale. Il sera très difficile de mettre en oeuvre le déconfinement, en particulier pour les classes de maternelles.

Soutien pour les locataires en logement social

Le Maire a adressé le 17 avril dernier un courrier à tous les bailleurs de la ville. Il appelle à la plus grande bienveillance pour accompagner au mieux chaque locataire (particuliers, commerçants, artisans) afin qu’une solution adaptée soit trouvée en cas de difficulté de paiement de loyer.

=> Commentaire : Dans une lettre commune, l’ensemble des candidats de l’opposition au premier tour des élections municipales de Fontenay-aux-Roses a demandé aux bailleurs sociaux présents sur la ville d’appliquer un moratoire sur le paiement des loyers des personnes en grande difficulté : http://www.ateliersfontenaisiens.fr/lopposition-unie-appelle-a-un-moratoire-sur-les-loyers-des-personnes-en-grande-difficulte/

Travaux sur le bâtiment de l’ancien Conservatoire

La question est posée  par Elias Abou Mansour sur les travaux menés depuis quelques jours dans l’ancien conservatoire.

Le Maire a répondu qu’il ne s’agissait pas de travaux fait par la municipalité mais par le locataire et qu’en conséquence la municipalité n’avait donc rien à dire. Il a ajouté qu’il s’agissait de changer les châssis des fenêtres d’une partie du bâtiment.

Pour l’association Conservatoire-Soubise, cette réponse est tout à fait insuffisante, car le bail de location fait état de travaux dus par la ville et de travaux à charge du locataire.

« Pour ce qui est des travaux effectués dans le conservatoire à la charge du locataire selon l’article 7 de la convention, ils  sont bien plus vastes que ce qu’indique le maire puisque si ils portent bien sur le changement des châssis fenêtres d’une partie du bâtiment ils portent aussi sur le pavillon dans lequel les cloisons sont abattues pour en modifier l’intérieur. Il ne peut pas ne pas le savoir. Il aurait donc dû le signaler.

Sachant d’une part l’opposition de tous les autres candidats et d’autre part qu’il existe un recours sur le bail de location, accepter malgré cela que ces travaux soient effectués traduit la volonté manifeste de passer en force et de mettre tous les Fontenaisiens élus ou non devant le fait accompli. »

Voir article : http://www.osez-fontenay.fr/au-conseil-municipal-davril-la-reponse-inappropriee-de-l-vastel-sue-les-travaux-dans-lancien-conservatoire/

 Interventions des élus de l’opposition

Pascal Buchet s’est déclaré surpris par l’état d’esprit de la réunion qui donne l’impression qu’à FAR, tout va bien sans pour autant apporter de réelles précisions sur la réalité de la situation, la continuité des services publics, les aides apportées aux agents et aux Fontenaisiens notamment ceux en grande difficulté sociale. Concernant les écoles/crèches/accueils de loisirs, il lui parait déraisonnable d’envisager une réouverture complète le 11/05 et il a plaidé pour accueillir en priorité les enfants qui en ont le plus besoin : ceux qui n’ont pas d’accompagnement familial ou de support informatique.

Gilles Mergy a rappelé qu’il était à l’initiative de cette réunion et qu’elle avait été relayée par toute l’opposition. Il a regretté que toutes ses propositions (drive, aide aux enfants en décrochage scolaire, aux personnes en difficulté ne pouvant payer leur loyer…) n’avaient suscité aucune réaction de la part de la municipalité. En ce qui concerne le plan de déconfinement, il est revenu sur la question des écoles en posant plusieurs questions : quels ont été les échanges avec l’Education nationale ? Qu’est-il prévu en terme de mesures sanitaires  (désinfection du mobilier, respect des gestes barrières).

Mme Bourdet est intervenue sur les difficultés rencontrées par les enfants qui sont très différentes d’une famille à l’autre. Quand il y a trop d’enfants dans un appartement avec une concentration devant un écran c’est un facteur de priorité pour l’accueil dans les écoles. Idem quand les parents sont dans une grande précarité, sans la cantine pour les enfants. Il convient de ne pas regarder que l’aspect sanitaire mais aussi la dimension psychologique. Voir l’article sur son intervention : http://www.pourfontenay.fr/blog/conseil-municipal-du-23-avril-2020-intervention-de-suzanne-bourdet-pour-les-enfants

Mme Bordenave a comparé la situation dans les lycées où des mesures ont été prises très tôt et la situation des écoles. Elle a demandé au Maire s’il allait désormais informer les élus d’opposition (puisqu’il ne l’avait pas fait jusqu’à présent) et comment il entendait associer les parents d’élèves (sous-entendu les parents élus) à la réflexion sur le déconfinement.

F. Zinger a proposé que, en l’absence de possibilité pour les enfants les plus démunis de bénéficier d’un repas à la cantine actuellement, soit faite la liste des personnes dont le quotient familiale est bas et qu’un contact soit pris ensuite par les services sociaux pour leur apporter des repas.

Le Maire  s’est montré ouvert si la possibilité de croiser les fichiers informatiques est permise.

 Ci-joint des autres Compte-rendus : 

Coronavirus : nouveautés à Fontenay aux Roses au 24/03/2020

Fonctionnement du marché

Le marché était ouvert ce mardi matin avec les 2 commerçants habituels.

Par contre, la ville vient d’annoncer que conformément aux nouvelles mesures gouvernementales de confinement, le marché de Fontenay-aux-Roses est fermé jusqu’à nouvel ordre.

Pour maintenir le fonctionnement du marché couvert, la Ville doit demander une dérogation au Préfet, sinon il sera pas ouvert. C’est ce qui a été fait par la ville d’Antony : https://actu.fr/ile-de-france/antony_92002/coronavirus-antony-demande-une-derogation-garder-marche-ouvert_32503076.html

Compte-tenu du contrôle à l’entrée effectué par des vigiles payés par les commerçants, samedi dernier, le fonctionnement du marché s’était bien passé.

Par contre, Il y a moins de commerçants qu’habituellement, car des commerçants n’arrivent pas à avoir des masques de protection, ni même des gants.

 Bureau de poste 

Le bureau de Poste (rue Boucicaut) et l’agence postale communale sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Pour les opérations bancaires urgentes uniquement, les bureaux de Poste de Sceaux (rue Houdan) et du Plessis-Robinson (8 grande rue) sont ouverts de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Aucun retrait de colis ou de recommandé n’est possible

Les boîtes aux lettres de la ville sont relevées une fois par jour.

La Médiathèque

Aujourd’hui, mardi 24 mars, zoom sur le blog de la médiathèque qui fait une revue quotidienne du meilleur du web : https://blogfarfaraway.wordpress.com/?fbclid=IwAR1ik0LTFnSpiICZbxncdqGI5WN30xsBjZ5UFF_VixqHEaqdpp0gw820t94

Cours de soutien scolaire par la médiathèque

La médiathèque propose aux usagers inscrits un ensemble de cours et de soutien scolaire en ligne du CP au Bac et BEP sur https://mediatheque-fontenay.fr/opac/sso/auth?ressource=ToutApprendre…

Pour cela, il faut être inscrit et avoir un compte à la médiathèque.

La Médiathèque propose par ailleurs un accès à des contenus d’enseignement et de culture par le site de NOSCOhttps://www.mediatheque-fontenay.fr/

    • La Médiathèque numérique regroupe 4 services différents : le cinéma VOD Arte UniversCiné, les documentaires Les Yeux doc, un service Bnf Collection regroupant musique et ebooks et un service jeunesse Ma petite médiathèque.
    • Toutapprendre.com propose plus de 760 cours en ligne, la plupart sur support vidéo, couvrant de multiples sujets : langues, informatiques et multimédia, vie professionnelle, musique, développement personnel et émotionnel, etc. Les cours combinent des méthodes d’apprentissage traditionnelles et les nouvelles technologies.
    • Cafeyn by LeKiosk permet la consultation illimitée d’une sélection de titres magazine et presse quotidienne et couvrant l’essentiel des thématiques (sciences et high-tech, culture, langues, loisirs, etc.).
      Cafeyn by LeKiosk donne accès à la version numérique d’un article ou d’un numéro d’un journal ou magazine quel que soit le lieu et le support de consultation.
    • Philharmonie à la demande donne accès à plus de 60 000 ressources en ligne issues des activités de la Cité de la musique – Philharmonie de Paris depuis sa création. Concerts, conférences, guides d’écoute, dossiers d’exposition, etc. Chaque document reflète la vie de l’établissement.

Initiative de Juvenior

Suite au covid-19 un lancement d’une nouvelle campagne vient de se mettre en place, où plus de 4000 fleurs logotisées vont être livrées pour des personnes âgées et équipes encadrantes dans des maisons de retraite ainsi que pour des médecins et les équipes soignantes des hôpitaux.

Nous proposons aux personnes qui le souhaitent d’écrire des lettres bienveillantes, amusantes,de soutien et même d’amour, ou en faisant aussi des dessins colorés, des créations, avec un petit texte ou des poèmes, peu importe selon votre manière de transmettre votre message. Tous les âges sont autorisés, petits-enfants , enfants, peu importe.

Si vous souhaitez participer vous pouvez m’envoyer votre/vos écrits ou votre/vos photos par email sur celui-ci lauriejuvenior@yahoo.com ou par téléphone au  06 69 28 16 62 en mms/sms (pour les personnes qui savent le faire). Attention ! il faut me les envoyer au maximum Vendredi qui arrive ! 

Cela serait appréciable que chacun d’entre vous puisse contribuer à cette campagne de solidarité. 

Par la suite nous enverrons tous vos chefs d’œuvres au personnel médical et aux maisons de retraite pour apporter de la joie et des ondes positives à toutes ces personnes !

A vos stylos, je suis certaine que nous allons être très inspirés !

Laurie de Juvenior  Tél : 06 69 28 16 62

Informations Coronavirus sur Fontenay aux Roses

La mairie a mis en place une cellule de veille qui se réunit régulièrement afin de mettre en place les consignes données par la Préfecture et adapter la communication envers les riverains.

A partir du lundi 16 mars, les crèches, les établissements scolaires et les accueils de loisirs sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Aucun service minimum d’accueil ne sera organisé. Les réservations aux activités périscolaires (cantine, accueils du matin et du soir, études, mercredi) ainsi que les journées d’accueil en crèche ne seront pas facturées.

Le Théâtre des Sources et le cinéma Le Scarron ferment le vendredi 13 mars à partir de 18h.
La piscine ferme à partir de samedi 14 mars.

La médiathèque et le conservatoire seront fermés à partir de lundi 16 mars.

L’Espace loisirs seniors et le Club pré-ados sont fermés.

Le soutien scolaire est arrêté. 

Toutes les activités du CCJL et de l ‘ASF sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Que faire en cas de symptômes ?

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :

  • Contactez le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent.
  • Evitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

Une plateforme téléphonique nationale a été mise en place sur le nouveau coronavirus de 8h00 à 21h00 7 jours sur 7 : 0 800 130 000 (appel gratuit).

Retrouvez sur le site du gouvernement le point sur la situation du coronavirus COVID-19 : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

L’association Place3Arts, de Fontenay cherche un bâtiment public pour un projet de Pédagogie Organique par le Temps et l’Espace (POTE)

Concernant le devenir d’une ville comme Fontenay-aux-Roses qui passe par la formation des enfants, l’association Place3Arts s’est intéressée à la formation durable des enfants des écoles primaires de la ville, qui impacte des bâtiments publics dont le Conservatoire Soubise.

Un projet pédagogique consultable sur mesopinions.com a été rédigé par l’association, dans le cadre de recherches et d’une rencontre en Novembre 2017 « Centenaire de la traduction de M Montessori par M A Niox Chateau pédagogue qui a travaillé au château Sainte-Barbe en 1917 », et à laquelle a participé des Fontenaysiens.

Le texte intitulé Plan POTE « Pédagogie Organique par le Temps et l’Espace », en 8 articles et Annexes, en harmonie avec les écosystèmes environnementaux, culturels et humains, montre que Fontenay-aux-Roses peut avoir vocation à recevoir l’institut de formation en pédagogie plurielle ; la question de la création de cet institut pour enclencher les pédagogies de demain, ayant été posée lors de la rencontre du 29 Novembre (voir article précédent), son utilité a été reconnue par tous les particpants, dont les pédagogues du public, qui souhaitent s’ouvrir à toutes les méthodes utiles pour former les enfants, invitant le ministère de l’éducation à prendre en charge le fonctionnement d’une telle strucutre. Le ministre de l’éducation, Mr Blanquer a précisé à Mme touzet, présidente de l’association Place3Arts, que c’était aux villes de fournir un bâtiment.

L’association Place3Arts, a donc adressé la synthèse de cette journée au Ministère, et aussi adressé un courrier au préfet des Hauts de Seine, pour repréciser la nécessité de trouver un bâtiment public, sur le territoire de Fontenay, haut lieu de la pédagogie qui a reçu la traductrice de M Montessori, l’école Normale et le pédagogue A Stern. Elle a également mentionné la ville de Sceaux, celle-ci disposant d’un ancien conservatoire, qu’elle souhaite garder non à l’instar de Fontenay-aux-Roses,qui souhaite vendre le bâtiment conservatoire.

Nous vous remercions pour votre participation collaborative, et de permettre à l’expérimentation du plan POTE et de sa pédagogie organique autour du vivant, pour prendre soin de la formation de l’enfant dans sa dimension corporelle, émotionnelle, sensorielle, intellectuelle, et intuitive ».

Joëlle Touzet, présidente de l’association Place3Arts

lire et soutenir le plan POTE : mesopinions.com   ou   https://place3arts.wordpress.com/ecole-alternative/

La Place des 3Arts : les friches artistiques une pédagogie organique, pour une école de la vie : débats et ateliers les 29 et 30 Novembre

Il y a 100 ans était traduite à Fontenay aux Roses la pédagogue Maria Montessori.

La sensorialité, l’ambiance, la compréhension par l’activité, la joie et le plaisir d’apprendre, le partage, la verbalisation, ont été des stratégies cognitives qui ont conscientisé l’acte d’enseigner.

A l’heure actuelle les friches artistiques, les écosystèmes naturels et artistiques à protéger redistribuent les cartes et refont l’histoire.

Une table ronde réunissant différentes pédagogies sera proposée le Mercredi 29 Novembre 2017 à partir de 14h30, à Fontenay-aux-Roses, haut lieu de la pédagogie où M A Niox Chateau traductrice de M Montessori, l’école Normale, Arnaud Stern se sont succédés aux côtés d’instituteurs aimant leur métier.

La Place3Arts, association orgnisatrice, présentera « les friches artistiques une pédagogie organique, pour une école de la vie »

Tous les pédagogues soucieux de préparer l’après Montessori sont cordialement invités à ce rassemblement pour répondre à la question :

•            L’école publique peut-elle bénéficier de l’excellence en matière de pédagogie?

•         faut il se servir des pédagogies reconnues ou et  en inventer de nouvelles ?

•         Quelle contribution les associations de formation peuvent elles apporter, peuvent elles faire leur part dans les coopérative

La rentrée à la Place des 3Arts

La Place des 3Arts a maintenant déménagé et est situé 8 rue des Pervenches, en face de l’école des Pervenches.

Programme 2017 2018 : Soutien scolaire et développement personnel

Soutien scolaire

Primaire : Lecture, compréhension de textes décrivant la nature, les voyages, les sports d’extrême ; Maths ; Philo ; SVT

Collège et Lycée : Anglais par jeux créatifs conversations et artchansons ;  Maths ; Français

*option soutien alternatif : Au mur à peindre pour la géométrie, au jardin pour le comptage, en cuisine pour la logique et la chimie

*option anniversaire et Tee-shirts à peindre

*option aide à la parentalité coaching

Aidants : professeurs, diplômés BAC + 4, étudiants en prépas

Développement personnel

Créativité : atelier peinture dessin, mosaïque, sculpture sur bois, vidéos, expos artistes du Grand Paris Sud

Bien-être Médecines douces : Espace Zen en autonomie, nutrition détox surpoids, yoga taichi fitness ,Jardinage, cueillette, méditation

Aidants : infirmière DE, coachs sportifs DE, artistes

Pour cette rentrée nous ajoutons à nos ateliers « tête-mains » par l’art créatif du soutien scolaire alternatif avec du jardinage de la cuisine un mur à peindre du bricolage et du développement personnel avec du Yoga (adultes et parents enfants) du Tai chi du massage avec pierres et automassage, arthérapie , méditation par l’Art , des anniversaires festifs créatifs .

Nous sommes aussi à la recherche de bénévole soutien scolaire (Bac +3), entretien du matériel de peinture, petits ménages, comptabilité…

Lieu : 8 rue des Pervenches

Informations – Réservations sur :    https://place3arts.wordpress.com