Compte-rendu de la réunion publique du quartier Ormeaux-Renards du 6/12/17.

Sur la tribune : Le Maire, Laurent Vastel, Mr Bigret, 1 er adjoint, Mme Poddevin, directrice du cabinet, Mr Chambon, élu responsable de la voirie,  Mr Duez, directeur des Services Techniques, Mme Mercadier, élu référente du quartier, Mme Faye, maire adjointe aux écoles, 2 représentants du Département pour les travaux de l’avenue Jean Moulin, Mr Migeot de Baran, Mr Frankel

Dans la salle : des élus, Mme Gagnard, elu chargé de la démocratie et des associations, Mme Guilleminot et Mr Faye, élus référents et environ 50 habitants dont environ 10 membres du Comités des Habitants du quartier (CDH)

Différents sujets ont été abordés : le Comité d’Habitants, Le Numéro Vert, la Gestion Urbaine de Proximité; les diagnostics en marchant des années précédentes, les réalisations dans le quartier, Le Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI), l’aménagement de la rue de l’Abbé Granjean, les travaux de l’avenue Jean Moulin, le Parc Boris Vildé, le cout de l’élagage, le stationnement et la circulation sur la ville, la sécurité, les écoles, le batiment de l’ancien Conservatoire, le projet immobilier des Mouilleboeufs.

=> Il a été demandé que  la présentation qui a été faite soit mise sur le site de la ville, à la rubrique « Quartier » puis Ormeaux-Renards »

=> Le Comité d’Habitant avait demandé à faire une présentation pendant la réunion, ceci  a été refusé, sans explications et c’est Mme Mercadier qui a fait la présentation. Le CDH a 21 membres et 4 élus référents. Son rôle, est de servir d’intermédiaire entre les habitants et la Mairie. Les membres sont très motivés et ont fait déjà plusieurs diagnostics en marchant dans le quartier, pour repérer les endroits où il y a des problèmes de stationnement et de circulation. Il a œuvré pour que l’accès aux habitants sur le site de la ville soit plus accessible. Cela reste pourtant très confidentiel, car il faut aller dans « Ville Active » puis « Votre quartier » au lieu d’avoir un accès direct « En un clic », comme « Nouveau Fontenaisien » ou « Petites Annonces ».

Depuis que le site a été refait (5 Mars 2017) il y a eu cependant 272 visites sur le quartier, et il y a eu 8 demandes d’habitants qui font partie des actions en cours du CDH, en plus de celle qui ont déjà été repérées lors des diagnostics en marchant.

Travaux de l’Avenue Jean Moulin

Ils ont commencé en Juillet 2017 et dureront jusqu’à fin Juin 2018.

Il y aura que 2 voies de circulation, moins larges, pour réduire la vitesse, des espaces piétons plus larges, Il y aura dans le sens venant de Robinson jusqu’à Fontenay, une piste cyclable, matérialisée, et pas dans l’autre sens, où les cyclistes seront obligés d’emprunter la voie des voitures. Il y aura 26 places de stationnement au lieu de 32. Actuellement, 17 places sont occupées en journée et 21 en soirée.

Tous les arbres ont été abattus. Il y aura 57 arbres d’alignement, soit environ 30 % de moins. Il y aura une mise en place de pied d’arbres végétalisés et de massifs arbustifs au niveau des carrefours.

Nuisances pendant les travaux

Le CDH a été contacté par des riverains qui vont subir des nuisances pendant 10 mois. Ceux-ci ne peuvent plus accéder à leur garage, il y a des problèmes de vibration. Mais, surtout, les habitants d’un pavillon situé au croisement entre l’avenue et la rue François Joseph Bouille se sont vus, sans être prévenu, ni même contacté par le Département, installé devant chez eux la base de vie du chantier, constituée de 2 étages d’Algeco, sur 3 longueurs dont un sanitaire, tout cela ne laissant qui passage réduit sur le trottoir à 70 cm, alors que la norme est de 90 cm minimum. L’habitante ne demandait que le déplacement du module Algeco, qui sert de sanitaire. Tout cela n’a pas été pris en compte au début du chantier, alors qu’il y avait un autre espace disponible  sur le coté gauche. Le Maire ne s’est pas engagé à financer le déménagement de ce module, arguant du fait que cela coûterait trop cher à la ville et sa seule réponse a été de dire : Espérons que les travaux se terminent plus vite que prévu.

Numéro Vert 

Un numéro vert gratuit (0801 80 00 92) a été mis en place pour une intervention rapide et efficace sur le terrain pour tous les problèmes de voirie, travaux, stationnement, éclairage public, déchets ou espaces verts.

Un formulaire est également en ligne pour faire sa demande :
https://www.fontenay-aux-roses.fr/1196/numero-vert.htm

Les demandes sur le quartier concernent pour l’essentiel la propreté, la sécurité, les espaces verts, le revêtement, le stationnement, l’éclairage public.

Gestion urbaine de proximité (GUP)

Elle intervient pour des demandes plus importante, en particulier à la suite des diagnostics en marchant et aussi pour  de la médiation pour des conflits de voisinage, des questions de collecte.

68 demandes ont été traitées en 2017, dont 23 sur la voirie.

Un des problèmes traité, suite à une demande d’un habitant, suivi par le Comité d’Habitant : la vitesse excessive dans la rue Antoine Petit

Pour cela, un radar pédagogique a été mis en place.

On voit que seulement 21 % des véhicules respectent les 30 km/h en descendant avec une vitesse max observée de 82 km/h.

Plan Pluri Annuel d’Investissement (PPI) pour le quartier, ce qui est prévu.

La sécurité sur le quartier

  • Cambriolages : légère augmentation : 17 au lieu de 13
  • Chahut des collégiens aux sorties : nouveau principal du collège saisie.
Les écoles 
  • Ecole des Renards : gros travaux concernant le chauffage
  • Ecole des Ormeaux : aménagement des sanitaires
  • Semaine du gout : sur le thème d’Archimboldo
  • Atelier jardins, Science au jardin, Lire au jardin avec les jardiniers de la ville
  • Chorale 80 enfants de l’école des Renards pour le 11 Novembre
L’ancien bâtiment du Conservatoire 
Au Conseil Municipal du 20 décembre :
- Cession d’une partie du bâtiment à une entreprise d’informatique privée.
Pour la ville :
- Aménagement de la cour coté avenue Moulin
- réfection totale de la toiture
- aménagement d’une salle polyvalent de 167 m2 (ex salle de danse)
- aménagement du demi-niveau : cuisine 15 m2 + salle réunion 26 m2 + santaires, couloir de dégagement pour l’évacuation coté rue Docteur Soubise
La partie vendue représente 66 % de la surface totale, soit environ 1000 m2. L’estimation des domaines était de 980 000 €. Le prix de vente est fixé à 1 054 000 €, soit 1054 € /m2. Cette partie comprend aussi le pavillon séparé du gardien. Celui-ci pourra être vendue pour environ 500 000 € par les acheteurs.
Stationnement et Circulation
La Mairie a fait réaliser par la société ITER, coopérative de conseil en mobilité, un diagnostic sur le plan de circulation et de stationnement de Fontenay aux Roses
La présentation est disponible sur le site internet de la ville : http://fr.calameo.com/read/0026732074232d1d7dda1
Un groupe de travail comprenant des habitants de chaque quartier de la ville s’est réuni plusieurs fois pour faire des propositions qui est maintenant disponible :
Ci-joint le lien pour le télécharger : Bilan travaux Comité thématique circulation stationnement VF
Il en résulte des invariants :
- pas de stationnement payant pour les petites durées
- marquage des places dans toute la ville
- homogénéisation de la réglementation de courte durée
- suppression de la zone verte
- Pour définir les places de stationnement il sera fait appel aux riverains et aux Comités d’Habitants
=> Réunion publique pour le Plan de stationnement : 1 er Trimestre 2018

Retour sur la conférence de Mme Leconte sur les rythmes scolaires

Mme Leconte, professeur honoraire de psychologie de l’éducation à l’université de Lille qui a effectué des recherches en chronobiologie. Elle parcourt la France pour faire des conférences pour expliquer de façon très pédagogique la chronobiologie et ce qu’il faut en déduire pour le bien-être de chacun et surtout des enfants.

Cela permet de sentir à quel point l’organisation de nos vies a parfois tendance à vouloir s’en affranchir au détriment de notre bien-être.  Il est particulièrement intéressant de mettre en regard les connaissances scientifiques et nos choix en la matière. A la majorité, il semblerait que la semaine de 4 jours avec 8 demi-journées de 3 heures soit en passe de l’emporter…

Après avoir écouté Mme Leconte, on peut être convaincu que c’est le plus mauvais choix possible pour les enfants. L’immense majorité des personnes ayant assistées à cette conférence partagent ce sentiment. 8 demi-journées de 3 heures sur 4 jours, c’est peut-être un bon choix pour divers raisons et pour d’autres personnes mais pour les enfants c’est mauvais.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter son site internet : http://www.claireleconte.com

Sur le site suivant, vous pouvez accéder à des interviews qu’elle a donné pour aider chaque enfant à grandir : https://territoireseducati.wixsite.com/rythmes

Conférence et débat sur les rythmes scolaires, avec Mme LECONTE le jeudi 7 décembre 2017

Toutes les associations de Parents d’élèves (PEEP, FCPE, FM-FAR, FARENTS, Unis pour la Roue) ont écrit une lettre au Maire concernant la consultation des parents sur les rythmes scolaires) (voir article précédent).

Toutes les associations avaient souhaité l’organisation au plus vite d’une réunion publique sur cette question afin d’éclairer les familles sur les enjeux avec si possible la présence d’experts comme cela a pu être organisé par d’autres collectivités territoriales.

Comme le Maire n’a pas donné suite, elles ont contacté une conférencière, Claire Leconte (Professeur honoraire de psychologie de l’éducation – Univ Lille3, chercheur spécialiste des rythmes de l’enfant et adolescent, DDEN écoles Jenner, Hellemmes, et De Comines, Lille, http://www.claireleconte.com)

Cette conférence sera suivie d’un débat sur les rythmes scolaires.

Elle aura lieu à la salle du château Sainte Barbe le jeudi 7 décembre 2017 de 20h00 à 22h30

La Place des 3Arts : les friches artistiques une pédagogie organique, pour une école de la vie : débats et ateliers les 29 et 30 Novembre

Il y a 100 ans était traduite à Fontenay aux Roses la pédagogue Maria Montessori.

La sensorialité, l’ambiance, la compréhension par l’activité, la joie et le plaisir d’apprendre, le partage, la verbalisation, ont été des stratégies cognitives qui ont conscientisé l’acte d’enseigner.

A l’heure actuelle les friches artistiques, les écosystèmes naturels et artistiques à protéger redistribuent les cartes et refont l’histoire.

Une table ronde réunissant différentes pédagogies sera proposée le Mercredi 29 Novembre 2017 à partir de 14h30, à Fontenay-aux-Roses, haut lieu de la pédagogie où M A Niox Chateau traductrice de M Montessori, l’école Normale, Arnaud Stern se sont succédés aux côtés d’instituteurs aimant leur métier.

La Place3Arts, association orgnisatrice, présentera « les friches artistiques une pédagogie organique, pour une école de la vie »

Tous les pédagogues soucieux de préparer l’après Montessori sont cordialement invités à ce rassemblement pour répondre à la question :

•            L’école publique peut-elle bénéficier de l’excellence en matière de pédagogie?

•         faut il se servir des pédagogies reconnues ou et  en inventer de nouvelles ?

•         Quelle contribution les associations de formation peuvent elles apporter, peuvent elles faire leur part dans les coopérative

Toutes les associations de Parents d’élèves (PEEP, FCPE, FM-FAR, FARENTS, Unis pour la Roue) ont écrit une lettre au Maire concernant la consultation des parents sur les rythmes scolaires)

Voici le texte de la lettre :

                                                               Monsieur le Maire, 

Nous avons découvert avec étonnement le questionnaire papier et en ligne demandant aux parents de choisir entre deux scenarii relatifs aux  rythmes scolaires de l’année scolaire prochaine avec une réponse attendue sous 3 semaines.

Plusieurs éléments nous interpellent :

Tout d’abord nous  déduisons à la lecture des scenarii que les NAP sont supprimées. Si l’information a été communiquée il y a 15 jours aux associations de parents d’élèves, à aucun moment cela n’a été communiqué ni expliqué aux parents fontenaisiens. 

De plus nous ne comprenons pas cette urgence à répondre sous 3 semaines, sans qu’aucune explication soit fournie aux parents sur les conditions de mise en œuvre ou sur les impacts des scenarii envisagés, ce qui ne permet pas à notre avis une réponse  éclairée des familles  (conditions d’accueil en centres de loisirs le vendredi, pérennisation du budget NAP pour améliorer les activités périscolaires, évolutions des tarifs,  etc…)

De plus, un comité de pilotage et des groupes de travail se sont réunis depuis le printemps et il était prévu que ces groupes puissent continuer à travailler sur la réforme des rythmes…Or le questionnaire ne leur a même pas été présenté. 

Face à cela, nous demandons instamment une prolongation du délai de vote qui laisse le temps aux débats et échanges avec parents, enseignants, associations sportives et culturelles de la ville, associations de parents d’élèves, élus, etc…afin de co-construire des solutions, ou au moins de prendre en compte l’avis et l’expertise collective des personnes concernées. Le vote en conseil municipal pourrait intervenir début 2018 sans compromettre une mise en place pour la rentrée 2018.

Par ailleurs, nous nous interrogeons sur la mise en œuvre pratique de cette consultation ainsi que sa sécurisation et nous  souhaiterions être associés au dépouillement.

Nous souhaitons l’organisation au plus vite d’une réunion publique sur cette question afin d’éclairer les familles sur les enjeux avec si possible la présence d’experts comme cela a pu être organisé par d’autres collectivités territoriales.
Comptant sur votre compréhension de notre démarche, votre diligence et la prise en compte de nos requêtes, nous restons disponibles pour tout échange complémentaire. 

 Véronique Lay, pour l’Union Locale FCPE FAR 

 

Anne-Christine Perrier, Présidente PEEP FAR

 

 

 

Annabel Pascual, FM FAR

 

 

 

 

Jean-Marie Gasselin, Hugues Lecomte,

Présidents FARENTS    

 

Béatrice Biocco, Unis pour La Roue A

Consultation sur les rythmes scolaires, pour les parents d’élèves du 2 au 20 octobre 2017

Suite au nouveau décret sur les rythmes scolaires, une consultation est menée sur la commune pour nourrir la réflexion sur la réorganisation de la semaine dans les écoles maternelles et élémentaires.

Consultation du 2 au 20 octobre 2017

La Ville de Fontenay-aux-Roses vous propose deux nouveaux scénarii pour la rentrée 2018/2019.

Les conseils d’écoles donneront un avis au plus tard en novembre et le Conseil municipal délibérera fin décembre. Ensuite, le Directeur académique des services de l’Éducation Nationale (DASEN) décidera de l’opportunité et du scénario retenu pour l’ensemble de la circonscription (Sceaux, Bourg-la-Reine, Fontenay-aux-Roses). La décision du Conseil municipal ne sera donc que consultative.

Propositions pour les écoles maternelles

Propositions pour les écoles élémentaires

Voici le lien pour répondre au questionnaire (en bas de la page) : 

https://www.fontenay-aux-roses.fr/1443/consultation-sur-les-rythmes-scolaires.htm

RACHAT DU CONSERVATOIRE SOUBISE PAR LES HABITANTS ET ASSOCIATIONS A L’INITIATIVE DE L’ASSOCIATION PLACE3ARTS Réunion Juillet 2017

Nous organisons une réunion d’information début juillet sur le sujet : Rachat par les Fontenaysiens et les associations intéressées du Conservatoire Soubise sous forme d’une coopérative.

Un courrier a déjà été adressé à la ville et à la préfecture, qui remet donc en cause la vente du conservatoire et son passage en statut privé demandé par notre Maire au précédent conseil municipal, reporté pour début Juillet ou Septembre 2017.

Nous vous souhaitons donc nombreux à cette réunion, et pouvons d’ores et déjà vous préciser que le montage de cette opération consistera à créer 20 000 parts de 50 euros pour un capital de 1 Millions d’euros exigé par la ville. La gestion se fera par une coopérative SCIC

Ce montant de 1 Million est en-deçà du prix du marché, et il n’y a aucune raison d’avantager des privés au rachat de ce bâtiment.

Nous demanderons aussi au partenaire Communauté d’agglomération, en la personne de Mr Berger Maire de Clamart et président de Vallée Sud Grand Paris, de participer en sollicitant les 11 villes membres de ce groupement sur un budget très modeste de 50 000 euros soit 600 000 euros, constitutif soit du capital de 1 Million, soit utile au moment des rénovations.

Nous vous présenterons également notre action :

« Les artistes du 92Sud au service de l’éducation nouvelle, avec un projet qui mixe une école maternelle innovante et bilingue au Conservatoire Soubise et un fond d’art contemporain de plus de 100 artistes ..

Cette école accueillera une classe composée d’enfants de moyenne et grande sections (4 – 6 ans) avec la perspective d’ouvrir progressivement, les années suivantes, des classes couvrant les autres niveaux jusqu’au CM2. Ce dossier a été remis en mains propres à Monsieur le Ministre de l’Education.

Nous remercions les parents qui se sont déjà inscrits, et qui peuvent suivre le calendrier des démarches d’ouverture sur notre site Internet  https://place3arts.wordpress.com, à la rubrique « école », à partir du 20 juin.

Voici le déroulement de notre projet :

PLACE3ARTS  (P3A) souhaite que les artistes soient présents dans l’école en exposant sur les murs et en animant des ateliers l’après-midi et les accueillera donc dans le cadre du fonds d’art contemporain, sur l’espace Conservatoire dans le même esprit que son local du 96 Rue Boucicaut (qui vient de fermer au vu du coût exorbitant du loyer pour une association).

P3A souhaite ouvrir cette école sur la base d’une pédagogie alternative, organique, artistique et positive. Place3Arts veut relever à son modeste niveau le défi qui est lancé aujourd’hui à l’Ecole et qui avait été relevé en son temps à Fontenay-aux-Roses même. En effet notre ville a été le haut lieu de la pédagogie alternative avec la pédagogue Scéenne (M A Niox Chateau) au château Sainte Barbe qui a traduit Maria Montessori, dans les années 1917, années où le château recevait les enfants réfugiés.

L’association, lanceuse de réflexions sur l’éducation met au premier plan le sens, l’esthétique, et le savoir-faire et le savoir-être, dès la plus tendre enfance, avec une pédagogie où l’émotion positive, artistique, est au cœur de l’apprentissage. La sensibilisation au milieu vivant, organique avec la tenue d’un jardin potager concrétise aussi l’approche des sciences et de la SVT.

PLACE3ARTS souhaite que cette école passe ultérieurement sous contrat avec un programme en accord avec le Ministère mais avec ses propres méthodes, et établir ainsi un pôle pilote pour une réflexion active.

Les parents seront présents à tour de rôle, dans la classe de 8h30 à 9h30 avec l’enseignant ; une intervenante de langue anglaise ou allemande, encadrera et conversera avec les enfants à la pause déjeuner et méridienne. Des artistes et des artisans partenaires associés à la Place3Arts interviendront sur le temps de l’après-midi et contribueront à former le regard, l’écoute et la logique de l’enfant ; les arts plastiques et la couture – avec la confection de costumes de théâtre – se rapportant à la géométrie et à l’observation, tandis que l’éveil à la musique et à son apprentissage renforceront l’acquisition du langage et des langues et stimuleront les autres capacités d’apprentissage. Enfin un jardin sera le terreau des connaissances scientifiques et physiques par l’expérimentation en matinée.

Pour plus d’informations et vous inscrire, nous vous invitons à vous rendre sur notre site : https://place3arts.wordpress.com, rubrique ECOLE, où vous trouverez des éléments de réponses à vos premières questions dont les éléments de programme et de pédagogie de cette nouvelle proposition éducative, axée sur les 3A : Art de créer, Art des sciences et Art de vivre, avec les 3Ambiances :  Ambiance ateliers, Ambiance verte et Ambiance maison. 

Nous serons heureux de vous rencontrer prochainement, A très bientôt,

L’équipe PLACE3ARTS

L’association Place3Arts écrit au Maire pour trouver un autre local que celui actuel dont le loyer va doubler

Place 3Arts

9 Rue des Hautes Sorrirères – 92 260 Fontenay-aux-Roses

Tél :  09 81 97 95 38  Mail : place3arts@orange.fr

Monsieur le Maire de Fontenay-aux-Roses,

Comme vous le savez, notre association Place3arts, est porteuse d’un projet pour la ville, mixant un fond d’art contemporain et un espace pédagogique école alternative  (pour les 4 -10 ans et actuellement pour les 4-6 ans à la rentrée de septembre 2017).

Vous nous avez autorisés administrativement à présenter ce concept, au 96 Rue Boucicaut, petit local commercial, et nous vous en remercions.

A l’heure actuelle, le propriétaire vient de revoir ses conditions de bail. Il a doublé le loyer de 600 à 1200 euros, et souhaite un bail de 3 ans.  De notre côté nous avons 3 enfants inscrits sur 5 possibles, et 49 artistes inscrits dont 10 pouvant être accueillis chaque mois au vu de la petitesse du local. Notre budget pour le loyer est de 1000 euros maximum charges comprises.

Même si nous nous inscrivons dans une démarche « Economie sociale et solidaire » plutôt que purement associative dépendante des subventions, et que nous souhaiterions nous inscrire en coopérative (coût du passage association en SCIC facturé par l’URSCOP 3000 euros), nous ne pouvons faire face à certaines dépenses excessives, pour des locaux non optimums.

C’est pourquoi, nous souhaitons vous interroger sur une possibilité de mise à disposition de locaux publics de 8h30 à 19h , tous les jours, y compris le samedi ; et nous permettons de vous indiquer des choix possibles  :

  1. à l’espace château Sainte-Barbe et inspection académique (lieu qui pourrait rendre hommage au travail précité de la pédagogue M A Niox Chateau, et proposer un suivi voir une collaboration étroite avec l’inspection de l’éducation nationale. Et qui pourrait aussi accrocher les artistes du fonds d’art contemporain 92 Sud en attendant de trouver un espace plus grand)
  2. à l’espace Pierre Bonnard
  3. au Conservatoire Soubise
  4. autres selon possibilités (quasiment inexistantes sur Fontenay au regard de l’espace pour  le fond d’art contemporain)

NOTRE BESOIN EN SUPERFICIE EST D’ENVIRON 80 M2 AVEC 2 SALLES, ET UN JARDIN EXTERIEUR, SI POSSIBLE UN ESPACE SALLE DE DANSE , UN LIEU HALL D’EXPOSITION ; (IL VA SANS DIRE QUE LE CONSERVATOIRE SOUBISE OU SON ANNEXE ADMINISTRATIVE° AVEC SA SALLE DE DANSE ET LE PETIT JARDIN  NOUS CONVIENDRAIT°.

A L’ESPACE PIERRE BONNARD , NOUS SERIONS SUSCEPTIBLES D’UTILISER LA CUISINE EN APPOINT CAR NOUS AVONS CONCLU UN ACCORD AVEC UN RESTAURANT ASSOCIATIF CHATILLONAIS POUR LES REPAS, DES PLATS BIO ;

Ce projet serait porteur pour la ville car il s’ intéresse aux pédagogies d’Education Nouvelle, mettant à nouveau Fontenay à l’avant-garde après la traduction de Maria Montessori au Chateau Ste Barbe, en 1914 par Mme Niox Chateau, et le placerait  au cœur de ces recherches positives pour la formation des adultes en devenir.

Mme Touzet vous a remis son choix de pédagogie pour l’école alternative , dans le cadre d’une charte finalisée et adressée à l’Education Nationale, pour un partenariat. Il s’agit bien de générer un apprentissage actif, où les écosystèmes naturels et artistiques, seront complémentaires à l’apprentissage théorique pour donner un sens vivant, humain, et surtout faire reculer l’échec par l’implication demandée aux enfants et au corps enseignant,  qui sera aidé de professionnels extérieurs .

Fort de ces précisions, nous espérons que vous pourrez apporter une nouvelle réponse à nos besoins, et restons à votre disposition pour des informations. Le budget a été fourni à votre cabinet, sur la base de 5 enfants et de 15 enfants, sur le lieu 96 Rue Boucicaut et conservatoire .

Au plaisir de vous lire, bien cordialement

L’équipe de la Place 3Arts.

Ouverture Ecole parentale Maternelle Bilingue Rentrée septembre 2017 : Place3Arts 96 Rue Boucicaut

Place3Arts 96 Rue Boucicaut à Fontenay-aux-Roses, se positionne comme « lançeuse d’alerte enfants heureux » aidée par la pédagogue Maria Montessori, qui a été traduite à Fontenay aux Roses en 1914; avec une structure qui va encore plus loin…ci-joint notre document.notre site…notre plaquette charte complète sur demande

En effet, c’est au coeur de l’école qu’il faut développer et créer le bonheur…et P3A vous propose son travail de recherche de 25 ans et vous invite à le soutenir par réponse de mail.

Des intervenants dans les murs et hors murs

Maîtres issus de l’enseignement supérieur, éducateurs expérimentés en petite enfance, référents de langue maternelle anglaise et allemande, infirmière, artisans et artistes; intervenants ingénieurs, paysagistes, …

Des parents qui peuvent faire la classe

De 8h30 à 9h30, confiance, partage, sécurité, écoute

Place 3ARTS Fontenay-aux-Roses, 96 Rue Boucicaut 

Pour toutes inscriptions ou demande d’échanges avant le 31 Mai contactez Joëlle Touzet à place3arts@orange.fr

Et notre site internet : place3arts.wordpress.com 

CR Conseil d’école des Ormeaux vs Fontenay-Mag … 

Le magazine Fontenay-Magazine de ce mois détaille quelques travaux en p.24 et titre « La Ville embellit votre cadre de vie ».

Or, dans le compte-rendu du conseil d’école de février 2017 d’une école de la ville , où sont scolarisés mes enfants, j’ai eu la surprise de lire :

 « La cour du haut est de nouveau infestée de fientes de pigeons. M. Le Conseiller municipal répond que la mairie se renseigne pour un élagage de l’arbre. Mme La Directrice s’inquiète de la présence de boîtes toxiques pièges déposées par les services en septembre au 2ème étage, suite à la présence d’un rat dans l’école en juin et tout l’été. M. Le Conseiller municipal dit que le gardien peut les débarrasser, avec des gants. Les enseignantes demandent si une désinfection peut avoir lieu pendant les vacances car outre les rats, la présence de cafards a aussi été constatée à plusieurs reprises. 

Souhaits pour l’année prochaine :

Réfection des peintures de la cage d’escalier, très anciennes. Tracés dans la cour pour la mise en rangs et les jeux (demande réitérée depuis plusieurs années). »

Et également : « Mme La Directrice réitère sa question du précédent conseil concernant le suivi des demandes faites au Centre Technique Municipal (confirmation d’accusé de réception). M. Le Conseiller municipal explique que le départ prochain du responsable complique certainement le fonctionnement. L’école dispose en tout de 3 toilettes par étage dans le bâtiment (2 élève, un adulte), et dans la cour de 8 toilettes filles, 8 garçons pour 203 élèves, ce qui fait peu. (…).Mme La Conseillère municipale est tout à fait d’accord pour une réfection des sanitaires. »

Par ailleurs, ce mois-ci le journal Fontenay-Mag fait sa une sur l’avancée technologique de Fontenay-aux-Roses, le détaille dans un dossier de 5 pages, en mettant en avant notamment la couverture de 87% en fibre optique de notre territoire…

Pourtant dans le même compte-rendu du conseil d’école, on peut également s’étonner de lire :

« Les enseignantes demandent si Internet pourrait fonctionner dans les classes (au 1er étage, la classe de GS en bénéficie). M. le Conseiller Municipal signale que la Ville a demandé le câblage. »

Bref, entre le journal du Fontenay-Magazine et le compte-rendu du conseil de l’école de mes enfants, je constate au bas mot de grandes « disparités ». Les promesses d’amélioration du cadre de vie et d’avancées technologiques ne devraient-elles pas prioritairement être traduites et appliquées dans les écoles maternelles et élémentaires de la Ville pour le bien-être de nos enfants ?

Il me semble que les précédents comptes-rendus ressassent d’année en année les mêmes demandes : réfection des fenêtres, de la porte d’entrée, construction d’un préau, demandes de bancs dans la cour…

nota : Dans ce même compte-rendu de conseil d’école, on peut lire : « Du point de vue des enseignantes, les NAP compliquent la vie de l’école. Toutes les classes sont occupées, ce qui pose des problèmes pour recevoir les parents, organiser la classe, les affichages … Souvent, du matériel disparaît, les meubles sont parfois déménagés et mal remis en place… (…) ».

Qu’il aurait été appréciable de mettre à profit les nombreuses salles des locaux de l’ancien Conservatoire rue du Docteur Soubise pour organiser les NAP … ! Non ? Mais c’est un autre sujet ! (quoique…)