Comment partager la Coulée Verte entre piétons, joggers et cyclistes?

Le 17 décembre dernier, des associations cyclistes organisaient  un « inventaire de la Coulée Verte pour identifier ses défauts et proposer des solutions concrètes pour améliorer le confort des usagers ».

On peut craindre que les usagers en question  ne soient que les seuls cyclistes. En effet, un compte rendu de cette manifestation précise que  « c’est bien-là le sujet de ces adeptes du « vélo boulot » : faire de la coulée verte une vraie piste cyclable, adaptée à leur trajet quotidien, et plus seulement un lieu où les cyclistes doivent adapter leur attitude aux voitures ou aux piétons ».

Rappelons que la coulée verte est d’abord un espace vert, ouvert à tous les publics, avec des espaces de jeux, des sentiers piétons, des bandes cyclables et  des itinéraires mixtes piétons vélos. Elle a été obtenue de haute lutte, par tous ses riverains,  pour y éviter l’implantation d’une autoroute puis d’une voie ferrée en tranchée ouverte.
Or plusieurs fontenaisiens, riverains de la coulée verte,  se plaignent aujourd’hui de ne plus oser s’y promener librement avec leurs enfants de crainte de voir débouler à toute allure des cyclistes exigeant la priorité.

Rappelons aussi que certains aménagements de cette coulée verte (chicanes, ralentisseurs, …), ressentis comme des obstacles insupportables par certains cyclistes, ont été installés pour éviter que ces cheminements ne puissent être fréquentés par des deux roues motorisés trop rapides ou trop bruyants et polluants pour un tel environnement.

Il faudra donc trouver des compromis pour que cet espace vert remarquable ne soit pas dénaturé et puisse être utilisé agréablement par tous.
La solution préconisée lors de cet inventaire semble être  la ségrégation piétons-cyclistes, en supprimant tous les itinéraires mixtes et en créant des bandes purement cyclables, dument signalées, tout le long de la coulée verte. Cela est probablement impossible et pas vraiment souhaitable. Ne serait-il pas plus simple de faire preuve de tolérance et de modération  et que cette Coulée Verte reste une vraie zone de rencontre ?
Une autre solution est que nos amis cyclistes « Vélo-Boulot » se mobilisent pour obtenir des bandes cyclables continues sur la voirie existante, ce qui serait mieux adapté  à des trajets rapides et sans obstacles piétons.

Amis piétons, faites entendre votre voix dans l’inventaire de la coulée verte.

L’Inventaire Coulée Verte a mis la banlieue sur les pédales!

“On n’arrive plus à se garer”. C’est la première phrase qu’on entend lorsqu’on parle de l’aménagement de la ville. Ou encore: “Avec les embouteillages, ça devient insupportable. Même le bus n’avance plus!”.

Pour proposer un moyen de déplacement autre que la voiture ou le bus,  FARàVélo a mobilisé les habitants de la banlieue autour de leur “véloroute” la Coulée Verte. On oublie facilement que Fontenay-aux-Roses n’est qu’à 29 minutes de vélo de Denfert Rochereau (source : www.geovelo.fr).

La mobilisation était forte et a été couverte largement dans la presse, comme vous pouvez le constater dans ce résumé :
http://www.faravelo.com/2017/12/la-voix-velo-sexprime-en-banlieue-sud.html

L’objectif de l’Inventaire Coulée Verte était d’identifier les défauts et de proposer des solutions concrètes pour améliorer le confort des usagers. Les solutions seront inscrites sur une carte en ligne, que le collectif présentera au Conseil Départemental qui gère la Coulée Verte. Vous pouvez participer aussi en ajoutant vos propositions via ce lien :
https://medium.com/@dansleslimbes/velorution-60c155a96dc

Pour recevoir des informations et rejoindre FARàVélo pour rendre notre ville plus agréable et conviviale : faravelo@outlook.fr.

Pour comprendre l’image du vélo en France, regardez cette intervention de FARàVélo à Châtillon : https://www.youtube.com/watch?v=_2w0SpyQFsc&t=14s.

Stein van Oosteren, Président de FARàVélo

Un grand inventaire des problèmes pour les vélos sur « La Coulée Verte » était organisé à l’initiative de l’association FAR@Vélo.

La coulée verte du Sud-Parisien, qui relie sur 15 km Massy, dans l’Essonne, au XIVe arrondissement de Paris, en traversant une large partie du sud des Hauts-de-Seine. Un grand inventaire des embûches pour les vélos sur cet itinéraire était organisé à l’initiative de le collectif FAR @Vélo, accompagné par l’association Paris en Selle.

Parés d’un gilet jaune, 23 cyclistes originaires d’un peu partout dans la banlieue sud de la capitale, ont pris le départ de la place de Catalogne (Paris, XIVe), vers 9 h 30. Beaucoup, qui utilisent la coulée verte pour les trajets domicile-travail, connaissent déjà très bien le tracé.

(Photo Le Parisien du 18 décembre 2017)

Car c’est bien-là le sujet de ces adeptes du « vélo boulot » : faire de la coulée verte une vraie piste cyclable, adaptée à leur trajet quotidien, et plus seulement un lieu où les cyclistes doivent adapter leur attitude aux voitures ou aux piétons.

Les difficultés répertoriées sont ensuite indiquées sur une carte interactive publiée sur Internet.

Source : Site internet « Le Parisien » du 18 décembre

Voir aussi le reportage FR3 du 17 décembre 2017

Compte-rendu de la réunion publique du quartier Ormeaux-Renards du 6/12/17.

Sur la tribune : Le Maire, Laurent Vastel, Mr Bigret, 1 er adjoint, Mme Poddevin, directrice du cabinet, Mr Chambon, élu responsable de la voirie,  Mr Duez, directeur des Services Techniques, Mme Mercadier, élu référente du quartier, Mme Faye, maire adjointe aux écoles, 2 représentants du Département pour les travaux de l’avenue Jean Moulin, Mr Migeot de Baran, Mr Frankel

Dans la salle : des élus, Mme Gagnard, elu chargé de la démocratie et des associations, Mme Guilleminot et Mr Faye, élus référents et environ 50 habitants dont environ 10 membres du Comités des Habitants du quartier (CDH)

Différents sujets ont été abordés : le Comité d’Habitants, Le Numéro Vert, la Gestion Urbaine de Proximité; les diagnostics en marchant des années précédentes, les réalisations dans le quartier, Le Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI), l’aménagement de la rue de l’Abbé Granjean, les travaux de l’avenue Jean Moulin, le Parc Boris Vildé, le cout de l’élagage, le stationnement et la circulation sur la ville, la sécurité, les écoles, le batiment de l’ancien Conservatoire, le projet immobilier des Mouilleboeufs.

=> Il a été demandé que  la présentation qui a été faite soit mise sur le site de la ville, à la rubrique « Quartier » puis Ormeaux-Renards »

=> Le Comité d’Habitant avait demandé à faire une présentation pendant la réunion, ceci  a été refusé, sans explications et c’est Mme Mercadier qui a fait la présentation. Le CDH a 21 membres et 4 élus référents. Son rôle, est de servir d’intermédiaire entre les habitants et la Mairie. Les membres sont très motivés et ont fait déjà plusieurs diagnostics en marchant dans le quartier, pour repérer les endroits où il y a des problèmes de stationnement et de circulation. Il a œuvré pour que l’accès aux habitants sur le site de la ville soit plus accessible. Cela reste pourtant très confidentiel, car il faut aller dans « Ville Active » puis « Votre quartier » au lieu d’avoir un accès direct « En un clic », comme « Nouveau Fontenaisien » ou « Petites Annonces ».

Depuis que le site a été refait (5 Mars 2017) il y a eu cependant 272 visites sur le quartier, et il y a eu 8 demandes d’habitants qui font partie des actions en cours du CDH, en plus de celle qui ont déjà été repérées lors des diagnostics en marchant.

Travaux de l’Avenue Jean Moulin

Ils ont commencé en Juillet 2017 et dureront jusqu’à fin Juin 2018.

Il y aura que 2 voies de circulation, moins larges, pour réduire la vitesse, des espaces piétons plus larges, Il y aura dans le sens venant de Robinson jusqu’à Fontenay, une piste cyclable, matérialisée, et pas dans l’autre sens, où les cyclistes seront obligés d’emprunter la voie des voitures. Il y aura 26 places de stationnement au lieu de 32. Actuellement, 17 places sont occupées en journée et 21 en soirée.

Tous les arbres ont été abattus. Il y aura 57 arbres d’alignement, soit environ 30 % de moins. Il y aura une mise en place de pied d’arbres végétalisés et de massifs arbustifs au niveau des carrefours.

Nuisances pendant les travaux

Le CDH a été contacté par des riverains qui vont subir des nuisances pendant 10 mois. Ceux-ci ne peuvent plus accéder à leur garage, il y a des problèmes de vibration. Mais, surtout, les habitants d’un pavillon situé au croisement entre l’avenue et la rue François Joseph Bouille se sont vus, sans être prévenu, ni même contacté par le Département, installé devant chez eux la base de vie du chantier, constituée de 2 étages d’Algeco, sur 3 longueurs dont un sanitaire, tout cela ne laissant qui passage réduit sur le trottoir à 70 cm, alors que la norme est de 90 cm minimum. L’habitante ne demandait que le déplacement du module Algeco, qui sert de sanitaire. Tout cela n’a pas été pris en compte au début du chantier, alors qu’il y avait un autre espace disponible  sur le coté gauche. Le Maire ne s’est pas engagé à financer le déménagement de ce module, arguant du fait que cela coûterait trop cher à la ville et sa seule réponse a été de dire : Espérons que les travaux se terminent plus vite que prévu.

Numéro Vert 

Un numéro vert gratuit (0801 80 00 92) a été mis en place pour une intervention rapide et efficace sur le terrain pour tous les problèmes de voirie, travaux, stationnement, éclairage public, déchets ou espaces verts.

Un formulaire est également en ligne pour faire sa demande :
https://www.fontenay-aux-roses.fr/1196/numero-vert.htm

Les demandes sur le quartier concernent pour l’essentiel la propreté, la sécurité, les espaces verts, le revêtement, le stationnement, l’éclairage public.

Gestion urbaine de proximité (GUP)

Elle intervient pour des demandes plus importante, en particulier à la suite des diagnostics en marchant et aussi pour  de la médiation pour des conflits de voisinage, des questions de collecte.

68 demandes ont été traitées en 2017, dont 23 sur la voirie.

Un des problèmes traité, suite à une demande d’un habitant, suivi par le Comité d’Habitant : la vitesse excessive dans la rue Antoine Petit

Pour cela, un radar pédagogique a été mis en place.

On voit que seulement 21 % des véhicules respectent les 30 km/h en descendant avec une vitesse max observée de 82 km/h.

Plan Pluri Annuel d’Investissement (PPI) pour le quartier, ce qui est prévu.

La sécurité sur le quartier

  • Cambriolages : légère augmentation : 17 au lieu de 13
  • Chahut des collégiens aux sorties : nouveau principal du collège saisie.
Les écoles 
  • Ecole des Renards : gros travaux concernant le chauffage
  • Ecole des Ormeaux : aménagement des sanitaires
  • Semaine du gout : sur le thème d’Archimboldo
  • Atelier jardins, Science au jardin, Lire au jardin avec les jardiniers de la ville
  • Chorale 80 enfants de l’école des Renards pour le 11 Novembre
L’ancien bâtiment du Conservatoire 
Au Conseil Municipal du 20 décembre :
- Cession d’une partie du bâtiment à une entreprise d’informatique privée.
Pour la ville :
- Aménagement de la cour coté avenue Moulin
- réfection totale de la toiture
- aménagement d’une salle polyvalent de 167 m2 (ex salle de danse)
- aménagement du demi-niveau : cuisine 15 m2 + salle réunion 26 m2 + santaires, couloir de dégagement pour l’évacuation coté rue Docteur Soubise
La partie vendue représente 66 % de la surface totale, soit environ 1000 m2. L’estimation des domaines était de 980 000 €. Le prix de vente est fixé à 1 054 000 €, soit 1054 € /m2. Cette partie comprend aussi le pavillon séparé du gardien. Celui-ci pourra être vendue pour environ 500 000 € par les acheteurs.
Stationnement et Circulation
La Mairie a fait réaliser par la société ITER, coopérative de conseil en mobilité, un diagnostic sur le plan de circulation et de stationnement de Fontenay aux Roses
La présentation est disponible sur le site internet de la ville : http://fr.calameo.com/read/0026732074232d1d7dda1
Un groupe de travail comprenant des habitants de chaque quartier de la ville s’est réuni plusieurs fois pour faire des propositions qui est maintenant disponible :
Ci-joint le lien pour le télécharger : Bilan travaux Comité thématique circulation stationnement VF
Pour Le Maire  :
- pas de stationnement payant pour les petites durées
- marquage des places dans toute la ville
- homogénéisation de la réglementation de courte durée
- suppression de la zone verte
- Pour définir les places de stationnement il sera fait appel aux riverains et aux Comités d’Habitants
=> Réunion publique pour le Plan de stationnement : 1 er Trimestre 2018

FARàVélo lance le grand « Inventaire Coulée Verte »

Depuis quelques semaines une communauté d’usagers cyclistes de la Coulée Verte est en train de se constituer via twitter. Suite à un tweet de FARàVélo l’idée a même émergé de mobiliser les cyclistes de toute la Banlieue Sud pour améliorer et « muscler » la Coulée Verte. Car de plus en plus de personnes décident d’aller au travail à vélo, et il est donc temps que cette communauté se mobilise pour sa sécurité plutôt que de râler entre eux.

Exemple : lorsque la Coulée Verte croise une route, il n’y a qu’un passage piéton sur la chaussée. Pas de pictogrammes vélo, ni de cédez-le-passage. Un panneau demande même au cycliste de « mettre pied à terre ». Comme si on demandait à l’automobiliste à chaque feu de sortir de son véhicule, de le pousser 30 mètres jusqu’à l’autre côté du carrefour, de remonter à bord, de redémarrer et de partir. Aucun automobiliste n’accepterait de le faire. Ni aucun cycliste sur la Coulée Verte d’ailleurs. 

Conclusion: il faut adapter la signalisation et les marquages, car actuellement les cyclistes ne sont pas en sécurité. Le vélo n’est pas mis en valeur alors que tous les instruments législatifs vont dans ce sens : ils obligent à diminuer le trafic motorisé (PDUIDF) et à favoriser le vélo et la marche (PAMA2).

D’où le lancement par FARàVélo de l’initiative interdépartementale appelée « Inventaire Coulée Verte » qui va démarrer le 9, 16 ou 17 décembre (en fonction de vos réponses). L’initiative honore la mémoire de l’architecte fontenaisien Louis Pouey-Mounou, sans qui il y aurait eu une autoroute A10 à la place de la Coulée Verte (!). C’est son travail associatif des années 70 que FARàVélo souhaite aujourd’hui poursuivre avec toutes les associations de cyclistes pour développer la Coulée Verte.

FARàVélo cherche des volontaires prêts à passer une journée (très conviviale)  avec nous. Nous l’apprécierons si vous pouviez relayer cet appel, si possible en utilisant le hashtag #InventaireCouléeVerte.

Voici les détails :http://www.faravelo.com/2017/11/faravelo-lance-linventaire-coulee-verte.html?m=1

Voici les appels sur les réseaux sociaux:

Sur Facebook : https://www.facebook.com/FARaVelo92/posts/140852756567254

Twitter : https://twitter.com/FARaVelo/status/936283928733896709

Questions : faravelo@outlook.fr.

Cyclamicalement, 

Stein van Oosteren

FARàVélo, le collectif de cyclistes de Fontenay-aux-Roses

Compte-rendu de l’atelier du 9 Novembre de la concertation sur la Place de Gaulle

C’est la société Médias Conseil, basée à St Denis, spécialiste des concertations sur l’urbanisme qui a été choisie par la Mairie, après un appel d’offre pour cette concertation.

Normalement, pour la concertation, il y aura 3 ateliers et une balade urbaine.

Les thèmes des ateliers ont été définis à l’avance :

  • Jeudi 9 novembre : Atelier autour des usages dans les différents espaces
  • Lundi 20 novembre : Atelier autour des déplacements doux et motorisés
  • Mercredi 29 novembre : Atelier autour de l’identité et l’ambiance des lieux

La balade urbaine est prévue le Samedi 2 décembre de 10h30 à 13h30. Départ : parvis de l’Hôtel de Ville

Pour l’atelier du 9 Novembre à 19 heures qui a duré jusqu’à 22 heures, il y avait 25 inscrits et 20 présents.

Quelles sont les raisons qui expliquent qu’il y a eu si peu de participants :

-        Horaires inappropriés pour des gens qui travaillent ?
-        Il fallait une inscription préalable

Il y avait 2 animatrices, dont une avec une formation d’architecte. Elles ont dit qu’elles rédigeraient une synthèse de chaque atelier.

Nous avons demandé que ces synthèses soient mises sur le site de la ville, et qu’il y ait une réunion publique de restitution.

Pour cet atelier, il ne s’agissait pas de discuter des 3 scénarios présentés lors de la réunion publique du 18 Octobre et disponibles sur le site de la ville :

https://www.fontenay-aux-roses.fr/1519/projet-d-amenagement-de-la-place-du-general-de-gaulle.htm

Quel est le périmètre des espaces pour la concertation(cliquez sur l’image pour agrandir la photo)?

Comment s’est effectué le travail de l’atelier ?

Il y a eu 4 parties :

  • Présentation de 25 photos de différentes zones : il s’agissait pour chacun de mettre sur un post-it, une proposition d’utilisation future, qui ne soit pas forcément la même que celle actuelle
  • Présentation d’usages possibles : il s’agissait de mettre sur un post-it dans quelle zone on pensait pouvoir mettre cet usage
  • Description d’autres usages possibles à mettre sur un post-it
  • Sur des grands plans du quartier, positionner les usages que l’on souhaite : il y avait 2 plans. Il fallait qu’il y ait un certain accord entre les participants

Exemple d’une photo présentée : 

Il fallait dire si on souhaitait ou non maintenir le parvis du Château La Boissière exempt de tout stationnement de voiture, vélos…

Lors de l’atelier, d’autres points que le thème des usages ont été abordés, comme les parkings et la circulation. Il n’y a pas eu d’accord d’autant qu’il y a des inconnues. Cela sera traité sans doute dans l’atelier sur les déplacements doux et motorisés. En particulier, on peut prévoir des déposes minutes pour le Conservatoire sur la placette prévue Avenue Dolivet.

La présence d’un bâtiment à la place du pignon St Prix, devant le marché a perturbé les utilisateurs.  En effet, cette zone ne se trouve pas dans l’espace défini pour la concertation tandis qu’un nouvel immeuble induit des usages dont il faut tenir compte !

La présence d’un bâtiment en face du Marché n’a pas été discutée, mais la majorité des personnes présentes se sont manifestées pour une esplanade sécurisée, libre au sol, piétonne, sans stationnement.

 Par moment les animatrices ont fait un vote à main levées. 

Voilà les points sur lesquels se sont dégagés une majorité :

  • Une continuité de l’espace entre le parvis de la Mairie, la place arborée et le parvis du Château
  • Une utilisation polyvalente de tout l’espace, en incluant le parvis du Château
  • Garder la place en espace arboré, comme actuellement, avec remplacement des arbres pas forcément avec le même nombre de rangées d’arbres et en installant des bancs, comme actuellement
  • Prévoir des cheminements piétons, comme sur la figure du scénario 3
  • Prévoir le déplacement du monument aux Morts,
  • Prévoir l’élargissement des terrasses sur le côté Ouest de la place, depuis la boulangerie jusqu’à Innovizza et Café du Marché
  • Pour le Parc du Château Laboissière, qu’il reste un espace arboré, avec des cheminements piétons, un espace de jeux pour enfants…
  • L’ouverture du Parc du Château Laboissière doit se faire depuis l’avenue Dolivet et sur coté la rue de la Demi-Lune
  • La terrasse du Château pourra être transformé en Théâtre de verdure, en café éphémère, ou utilisée pour des expos temporaires
  • L’utilisation polyvalente peut être : événementiels, cinéma en plein air, expos photos, jeux pour adultes (échecs…)
  • L’ensemble de l’espace entre le parvis de la Mairie et le parvis du Château devrait être piéton au maximum (avec cependant l’autorisation de passer pour certains types d’usagers : livreurs, urgence, technique, riverain… et dans certains créneaux horaires

Jean François BRESSE, Jean Max Drouot, Antoine Thill, Fabrice Beckers

Les Fontenaisiens s’expriment sur la circulation et le stationnement à Fontenay

La Mairie a fait réaliser par la société ITER, coopérative de conseil en mobilité, un diagnostic sur le plan de circulation et de stationnement de Fontenay aux Roses.
Ce diagnostic a été présenté et débattu en réunion de la Commission Extra Municipale pour l’Urbanisme et l’Aménagement (CEMUA) le 12 septembre dernier.

La présentation est disponible sur le site internet de la ville : http://fr.calameo.com/read/0026732074232d1d7dda1

Plusieurs membres de la CEMUA ont souhaité que les Fontenaisiens puissent s’exprimer sur ce diagnostic. Il leur a été répondu  que les Fontenaisiens pouvaient adresser à la mairie, avant fin octobre,  des commentaires sur ce diagnostic et des propositions d’actions sur les enjeux identifiés au diagnostic.

Pour élaborer des commentaires et des propositions reflétant l’expression d’une majorité de Fontenaisiens, les cinq Comités d’Habitants de Fontenay ont organisé un Comité Thématique sur la Circulation et le Stationnement à Fontenay  constitué de représentants de chacun des cinq quartiers de Fontenay et de citoyens volontaires qui se sont manifestés auprès de leur  Comité d’Habitants.

Un document, disponible ci-dessous,  a été élaboré et  présenté à la mairie une synthèse des travaux de ce comité thématique.

Ci-joint le lien pour le télécharger : Bilan travaux Comité thématique circulation stationnement VF

Il traite en particulier de la circulation en centre ville, des problèmes de stationnement et  des projets de stationnement résidentiel ou payant.

Nous encourageons tous les Fontenaisiens à lire ce document et à y réagir en s’adressant à leur comité d’habitants  de quartier : https://www.fontenay-aux-roses.fr/6/votre-quartier.htm

Participez à la concertation pour l’urbanisme et l’aménagement de la Place de Gaulle

Trois ateliers et une balade urbaine (inscriptions préalables)

=> Atelier autour des usages dans les différents espaces

Exemples de question à traiter : activités sur la place et dans le parc, événements, animation commerciale, nouveaux commerces (brasserie)…

Jeudi 9 novembre à 19h en salle du conseil municipal. 

=> Atelier autour des déplacements doux et motorisés

Exemples de questions à traiter : accès aux commerces, circulations douces, stationnement surface des terrasses, parcours piétons…

Lundi 20 novembre à 19h en salle du conseil municipal.

=> Atelier autour de l’identité et l’ambiance des lieux

Exemples de question à traiter : éléments patrimoniaux, ambiances diurne et nocturne…

Mercredi 29 novembre à 19h en salle du conseil municipal.

⇒ Balade urbaine

Une balade conviviale, ludique et familiale vous fera cheminer de la place du Général de Gaulle au parc Laboissière. Elle portera principalement sur les essences végétales et arbustives de la place et du parc. Elle permettra aussi de partager sur les usages de cet espace public , de s’interroger sur un territoire en devenir , d’en imaginer de nouveaux usages et des aménagements (mobilier, couleurs, dimensions, matières…) et de s’impliquer de façon différente dans le projet de réaménagement proposé.
Samedi 2 décembre de 10h30 à 13h30. Départ : parvis de l’Hôtel de Ville.

=>Pour les inscriptions cliquez sur le lien, le formulaire d’inscription est  en bas de la page : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1519/projet-d-amenagement-de-la-place-du-general-de-gaulle.htm

Pour des questions : concertationdegaulle-laboissiere@groupemedias.com

Témoignage : les Fontenaisiens veulent du vélo dans leur ville !

J’avoue que j’appréhendais cette rencontre avec les Fontenaisiens samedi dernier devant le marché.

FARàVélo s’était installé devant le marché pour demander à leurs concitoyens la question suivante : « le vélo vous intéresse-t-il ? » Nous voulions motiver les Fontenaisiens de donner leur avis ici (https://www.parlons-velo.fr/): trouvez-vous que l’on peut faire du vélo en sécurité à FAR ?

Je craignais un certain désintérêt pour la question du vélo. Je m’étais sérieusement préparé à être traité de fou. De fou furieux même. Mon appréhension était fondée : une étude récente montre que les Fontenaisiens ont un « taux d’équipement en voiture des ménages élevé »  (https://www.fontenay-aux-roses.fr/190/voirie-et-travaux.htm).

A mon grand plaisir les personnes que nous avons rencontrées ont exprimé au contraire un réel intérêt pour le vélo.

Une dame retraitée m’a dit : « je fais beaucoup de vélo monsieur, mais chez moi en Bretagne. Pas ici car j’ai peur ici ». Elle veut faire du vélo, mais une peur l’en empêche. En discutant, nous sommes arrivés à la conclusion que cette peur était le résultat du fait qu’il n’y a quasiment pas de pistes cyclables à FAR. Certaines ont même été supprimées car jugées trop dangereuses (la piste en contre-sens dans la rue Robert Marchand).

Il faut le dire: le vélo souffre encore de l’image d’une activité de loisir qui doit se pratiquer sur la Coulée Verte mais qui est dangereuse ailleurs. Pour la majorité, le vélo n’est pas encore considéré comme une alternative sérieuse à la voiture. Alors que le vélo est incontestablement le moyen de déplacement le plus économique et rapide en milieu urbain.

 Donc pourquoi ne pas profiter de la rénovation de nos routes pour mettre en place systématiquement des pistes cyclables ? Surtout que c’est même obligatoire ? (Lisez : http://oosterenvan.blogspot.fr/2017/10/les-fontenaisiens-veulent-du-velo.html).

Promouvoir le vélo, c’est comme promouvoir la respiration, l’activité physique, la rencontre humaine, la ville vivable. C’est souhaiter aux gens de se rendre à leur travail à Montparnasse en 20 minutes chrono, sans stress, sans bouchon, sans facture d’essence, de contrôle technique et de parking. C’est tellement positif, personne ne peut être contre ça. Même pas les taxis : car chaque trajet en voiture remplacé par un trajet à vélo leur rend la vie plus facile.

 Si cette « vélorution » à FAR vous intéresse, participez à notre balade à Jouy-en-Josas (78) le dimanche 22 octobre. Départ à 10 heures devant la Médiathèque. Renseignements : faravelo@outlook.fr

Participez à l’enquête « Baromètre des villes cyclables »

Si vous voulez aider à développer le vélo dans notre ville, vous pouvez participer à cette enquête nationale en ligne:

https://www.parlons-velo.fr/

Vous pouvez y donner votre avis sur notre ville en matière de vélo: vous sentez-vous en sécurité? Pouvez-vous stationner votre vélo facilement?   

Vos réponses seront très utiles pour mieux identifier vos besoins et pour rendre notre ville plus cyclable (et agréable). 

L’enquête est organisée par la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB), qui publiera un classement des villes cyclables en 2018.

Attention: indiquez bien de quelle ville vous parlez. Comme Fontenay-aux-Roses n’est pas dans le menu, il faut choisir « AUTRE » et ensuite taper « Fontenay-aux-Roses » à la main comme j’explique dans cette vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=aSJnqOjVjFY&t=8s

Par ailleurs, si vous aimez les balades à vélo et si vous voulez aider le collectif cycliste FARàVélo (Fontenay-aux-Roses à vélo), contactez-nous via e-mail: faravelo@outlook.fr.  

Pour plus de renseignements: http://oosterenvan.blogspot.fr/2017/07/fontenay-aux-roses-en-selle-avec.html