Compte-rendu de l’atelier du 9 Novembre de la concertation sur la Place de Gaulle

C’est la société Médias Conseil, basée à St Denis, spécialiste des concertations sur l’urbanisme qui a été choisie par la Mairie, après un appel d’offre pour cette concertation.

Normalement, pour la concertation, il y aura 3 ateliers et une balade urbaine.

Les thèmes des ateliers ont été définis à l’avance :

  • Jeudi 9 novembre : Atelier autour des usages dans les différents espaces
  • Lundi 20 novembre : Atelier autour des déplacements doux et motorisés
  • Mercredi 29 novembre : Atelier autour de l’identité et l’ambiance des lieux

La balade urbaine est prévue le Samedi 2 décembre de 10h30 à 13h30. Départ : parvis de l’Hôtel de Ville

Pour l’atelier du 9 Novembre à 19 heures qui a duré jusqu’à 22 heures, il y avait 25 inscrits et 20 présents.

Quelles sont les raisons qui expliquent qu’il y a eu si peu de participants :

-        Horaires inappropriés pour des gens qui travaillent ?
-        Il fallait une inscription préalable

Il y avait 2 animatrices, dont une avec une formation d’architecte. Elles ont dit qu’elles rédigeraient une synthèse de chaque atelier.

Nous avons demandé que ces synthèses soient mises sur le site de la ville, et qu’il y ait une réunion publique de restitution.

Pour cet atelier, il ne s’agissait pas de discuter des 3 scénarios présentés lors de la réunion publique du 18 Octobre et disponibles sur le site de la ville :

https://www.fontenay-aux-roses.fr/1519/projet-d-amenagement-de-la-place-du-general-de-gaulle.htm

Quel est le périmètre des espaces pour la concertation(cliquez sur l’image pour agrandir la photo)?

Comment s’est effectué le travail de l’atelier ?

Il y a eu 4 parties :

  • Présentation de 25 photos de différentes zones : il s’agissait pour chacun de mettre sur un post-it, une proposition d’utilisation future, qui ne soit pas forcément la même que celle actuelle
  • Présentation d’usages possibles : il s’agissait de mettre sur un post-it dans quelle zone on pensait pouvoir mettre cet usage
  • Description d’autres usages possibles à mettre sur un post-it
  • Sur des grands plans du quartier, positionner les usages que l’on souhaite : il y avait 2 plans. Il fallait qu’il y ait un certain accord entre les participants

Exemple d’une photo présentée : 

Il fallait dire si on souhaitait ou non maintenir le parvis du Château La Boissière exempt de tout stationnement de voiture, vélos…

Lors de l’atelier, d’autres points que le thème des usages ont été abordés, comme les parkings et la circulation. Il n’y a pas eu d’accord d’autant qu’il y a des inconnues. Cela sera traité sans doute dans l’atelier sur les déplacements doux et motorisés. En particulier, on peut prévoir des déposes minutes pour le Conservatoire sur la placette prévue Avenue Dolivet.

La présence d’un bâtiment à la place du pignon St Prix, devant le marché a perturbé les utilisateurs.  En effet, cette zone ne se trouve pas dans l’espace défini pour la concertation tandis qu’un nouvel immeuble induit des usages dont il faut tenir compte !

La présence d’un bâtiment en face du Marché n’a pas été discutée, mais la majorité des personnes présentes se sont manifestées pour une esplanade sécurisée, libre au sol, piétonne, sans stationnement.

 Par moment les animatrices ont fait un vote à main levées. 

Voilà les points sur lesquels se sont dégagés une majorité :

  • Une continuité de l’espace entre le parvis de la Mairie, la place arborée et le parvis du Château
  • Une utilisation polyvalente de tout l’espace, en incluant le parvis du Château
  • Garder la place en espace arboré, comme actuellement, avec remplacement des arbres pas forcément avec le même nombre de rangées d’arbres et en installant des bancs, comme actuellement
  • Prévoir des cheminements piétons, comme sur la figure du scénario 3
  • Prévoir le déplacement du monument aux Morts,
  • Prévoir l’élargissement des terrasses sur le côté Ouest de la place, depuis la boulangerie jusqu’à Innovizza et Café du Marché
  • Pour le Parc du Château Laboissière, qu’il reste un espace arboré, avec des cheminements piétons, un espace de jeux pour enfants…
  • L’ouverture du Parc du Château Laboissière doit se faire depuis l’avenue Dolivet et sur coté la rue de la Demi-Lune
  • La terrasse du Château pourra être transformé en Théâtre de verdure, en café éphémère, ou utilisée pour des expos temporaires
  • L’utilisation polyvalente peut être : événementiels, cinéma en plein air, expos photos, jeux pour adultes (échecs…)
  • L’ensemble de l’espace entre le parvis de la Mairie et le parvis du Château devrait être piéton au maximum (avec cependant l’autorisation de passer pour certains types d’usagers : livreurs, urgence, technique, riverain… et dans certains créneaux horaires

Jean François BRESSE, Jean Max Drouot, Antoine Thill, Fabrice Beckers

Les Fontenaisiens s’expriment sur la circulation et le stationnement à Fontenay

La Mairie a fait réaliser par la société ITER, coopérative de conseil en mobilité, un diagnostic sur le plan de circulation et de stationnement de Fontenay aux Roses.
Ce diagnostic a été présenté et débattu en réunion de la Commission Extra Municipale pour l’Urbanisme et l’Aménagement (CEMUA) le 12 septembre dernier.

La présentation est disponible sur le site internet de la ville : http://fr.calameo.com/read/0026732074232d1d7dda1

Plusieurs membres de la CEMUA ont souhaité que les Fontenaisiens puissent s’exprimer sur ce diagnostic. Il leur a été répondu  que les Fontenaisiens pouvaient adresser à la mairie, avant fin octobre,  des commentaires sur ce diagnostic et des propositions d’actions sur les enjeux identifiés au diagnostic.

Pour élaborer des commentaires et des propositions reflétant l’expression d’une majorité de Fontenaisiens, les cinq Comités d’Habitants de Fontenay ont organisé un Comité Thématique sur la Circulation et le Stationnement à Fontenay  constitué de représentants de chacun des cinq quartiers de Fontenay et de citoyens volontaires qui se sont manifestés auprès de leur  Comité d’Habitants.

Un document, disponible ci-dessous,  a été élaboré et  présenté à la mairie une synthèse des travaux de ce comité thématique.

Ci-joint le lien pour le télécharger : Bilan travaux Comité thématique circulation stationnement VF

Il traite en particulier de la circulation en centre ville, des problèmes de stationnement et  des projets de stationnement résidentiel ou payant.

Nous encourageons tous les Fontenaisiens à lire ce document et à y réagir en s’adressant à leur comité d’habitants  de quartier : https://www.fontenay-aux-roses.fr/6/votre-quartier.htm

Participez à la concertation pour l’urbanisme et l’aménagement de la Place de Gaulle

Trois ateliers et une balade urbaine (inscriptions préalables)

=> Atelier autour des usages dans les différents espaces

Exemples de question à traiter : activités sur la place et dans le parc, événements, animation commerciale, nouveaux commerces (brasserie)…

Jeudi 9 novembre à 19h en salle du conseil municipal. 

=> Atelier autour des déplacements doux et motorisés

Exemples de questions à traiter : accès aux commerces, circulations douces, stationnement surface des terrasses, parcours piétons…

Lundi 20 novembre à 19h en salle du conseil municipal.

=> Atelier autour de l’identité et l’ambiance des lieux

Exemples de question à traiter : éléments patrimoniaux, ambiances diurne et nocturne…

Mercredi 29 novembre à 19h en salle du conseil municipal.

⇒ Balade urbaine

Une balade conviviale, ludique et familiale vous fera cheminer de la place du Général de Gaulle au parc Laboissière. Elle portera principalement sur les essences végétales et arbustives de la place et du parc. Elle permettra aussi de partager sur les usages de cet espace public , de s’interroger sur un territoire en devenir , d’en imaginer de nouveaux usages et des aménagements (mobilier, couleurs, dimensions, matières…) et de s’impliquer de façon différente dans le projet de réaménagement proposé.
Samedi 2 décembre de 10h30 à 13h30. Départ : parvis de l’Hôtel de Ville.

=>Pour les inscriptions cliquez sur le lien, le formulaire d’inscription est  en bas de la page : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1519/projet-d-amenagement-de-la-place-du-general-de-gaulle.htm

Pour des questions : concertationdegaulle-laboissiere@groupemedias.com

Participez au comité thématique inter quartiers sur le stationnement et la circulation

En application de la loi NOTRe, la Mairie a fait appel à un cabinet d’étude ITER pour définir la politique du stationnement sur la ville à partir du 1 er Janvier 2018.

La Commission Extra Municipale d’Urbanisme et d’Aménagement  (C.E.M.U.A.) s’est réuni le 12 septembre, sur le diagnostic de l’étude de circulation et de stationnement à Fontenay.

Vous pouvez trouver ci-joint le compte rendu de la réunion, rédigé par moi-même, membre de la CEMUA : CR reunion CEMUA 12 09 17 circulationV5

La présentation faite lors de cette réunion par la société ITER est disponible sur le site internet de mairie, onglet « Ville Active » puis « Les projets de la ville » puis « plan de circulation et de stationnement » ou
https://www.fontenay-aux-roses.fr/190/voirie-et-travaux.htm

Suite à cette réunion, les représentants des Comités d’habitants ont souhaité constituer un comité thématique inter-quartier pour contribuer à cette étude, en apportant des remarques sur le diagnostic proprement dit et en  faisant  à nos élus des propositions d’actions sur les enjeux identifiés au diagnostic.

Les délais pour apporter nos contributions sont très courts et les propositions sur ces questions doivent être faites avant la fin octobre 2017.

Le Comité thématique serait constitué  de représentants de chacun des Comités d’habitants et d’élus en charge de ces domaines, mais il est souhaité que ce comité soit  aussi ouvert à tous les Fontenaisiens motivés sur ces sujets et disponibles pour participer à ces débats. Pour cela, vous pouvez  demander à  en faire partie en prenant contact auprès de votre Comité d’Habitants sur le site internet  de la Mairie, onglet « Ville active » puis « Votre quartier » cliquez sur votre quartier et « contactez votre Comité d’habitants » : https://www.fontenay-aux-roses.fr/6/votre-quartier.htm

Vous pouvez aussi individuellement faire part de vos observations via le « formulaire contact » de la mairie (www.fontenay-aux-roses.fr/129/contacter-la-mairie.htm).

Des idées pour rendre FAR plus cyclable et agréable

Nous disons souvent que nous aimons FAR pour son « esprit village ». Pour moi, « esprit village » rime avec « circulation apaisée ». Donc: rouler moins vite, moins souvent en voiture et en deux-roues motorisé, et se déplacer plus souvent à pied et à vélo. Faisons-le sérieusement: le résultat sera un espace de vie plus agréable où l’on aura plus envie de rester et de faire ses courses. Une étude du Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART) le confirme:

« Les consommateurs des commerces de centre-ville viennent majoritairement faire leurs achats à pied ou à vélo et, si l’on ajoute les usages des transports publics, la proportion atteint 80% (…). Au total, les automobilistes-consommateurs ne représentent donc qu’une petite minorité« . 

Donc pour dynamiser le commerce de proximité il faut dynamiser les moyens de transport de proximité: la marche et le vélo. C’est logique: à vélo vous irez plutôt à Carrefour Market, alors qu’en voiture vous irez plutôt ailleurs, à Vélizy 2 par exemple. Au détriment de nos commerces de proximité…

Heureusement les documents d’urbanisme de notre région incitent les villes à réduire la place du trafic motorisé au profit de la place pour les piétons et pour les cyclistes: 

1/ le Plan de Déplacements Urbains en Île-de-France (PDUIDF) prescrit une réduction des déplacements motorisés individuels; et

2/ le Plan d’Action pour les Mobilités Actives (PAMA2) prescrit une augmentation des déplacements à pied et à vélo.

Et comme FAR est une ville 30, elle se prête parfaitement à cette transition. Surtout que le relief n’est plus un problème depuis l’invention du vélo électrique (dont l’achat est en plus subventionné au niveau national).

Pour développer le vélo, nos voisins de Villejuif ont contacté mon compatriote Hans Kremers pour mesurer la « cyclabilité » de leur ville.

J’en ai tiré quelques idées pour rendre Fontenay-aux-Roses plus cyclable:

http://oosterenvan.blogspot.fr/2017/08/fontenay-aux-roses-est-elle-cyclable.html

 Si ces idées vous tentent, soyez le bienvenu chez FARàVélo! (contact: faravelo@outlook.fr). 

Réaménagement de la rue des Pierrelais : quelques observations de FARàVélo

Depuis qu’elle a voté son adhésion au réseau Vélib’, Fontenay-aux-Roses affiche une volonté claire de développer l’usage du vélo. C’est une bonne nouvelle, surtout que le Conseil d’Etat vient de condamner l’Etat pour la première fois pour excès de niveaux d’émissions polluantes. En clair : l’air que nous respirons est d’une toxicité inacceptable.

Pour développer le vélo, le premier obstacle à surmonter est le sentiment d’insécurité dû à l’absence d’aménagements cyclistes. Pour y remédier, la Mairie propose de profiter du réaménagement de la rue des Pierrelais en créant une vraie piste cyclable totalement sécurisée (« en site propre »).

La Mairie consulte actuellement les Fontenaisiens concernant deux scénarii : un scénario avec piste cyclable et un autre sans piste. FARàVélo, le collectif cycliste de Fontenay-aux-Roses, a eu plusieurs échanges avec la Mairie pour tenter de trouver la meilleure solution. Il s’avère que le projet est complexe :

  • Une piste cyclable bi-directionnelle serait un symbole fort, mais est-elle suffisamment pratique ?
  • Les intérêts des cyclistes confirmés et débutants ne convergent pas toujours parfaitement.
  • FARàVélo souhaite éviter la perte du moindre arbre, mais en replanter suffisamment ferait sauter quelques places de stationnement.
  • Comment éviter le stationnement sauvage sans défigurer les trottoirs avec une forêt de potelets ?
  • Comment faire respecter la vitesse de 30 km/h sur cette route départementale (D129) sans répéter les panneaux 30 (puisque à l’intérieur d’une zone 30 on ne signale que l’entrée et la sortie) ?

FARàVélo vous recommande participer à la consultation en ligne, et vous fait partager les fruits de ses travaux et échanges avec la Mairie:

http://oosterenvan.blogspot.fr/2017/07/reamenagement-de-la-rue-des-pierrelais.html

Si vous avez envie aussi que Fontenay devienne ville plus cyclable et agréable, n’hésitez pas contacter FARàVélo via faravélo@outlook.fr ou via tél. : 06 87 61 85 91.

Participez à l’enquête de la mairie sur le réaménagement de la rue des Pierrelais (avec ou sans piste cyclable)

Objectifs de l’aménagement

  • limiter la vitesse par un rétrécissement de la chaussée
  • redonner du confort aux piétons par des élargissements de trottoir
  • conserver le même nombre de places de stationnement
  • garder un aspect arboré
  • permettre de développer l’usage du vélo.

Deux scenarii d’aménagement

Scénario 1 : avec piste cyclable

Côté pair (côté cimetière) : L’alignement d’arbres est replanté aussi bien sur la partie nord que sur la partie sud de la rue sous la forme de sujets isolés avec entourages d’arbres plantés de massifs arbustifs de 1,50 x 1,50 m.

Côté impair : En limite avec la résidence du Moulin Vert, le projet prévoit la plantation de 12 arbres tiges, sous la forme de sujets groupés, plantés en pied de massifs arbustifs. En limite avec la résidence de Saint-Prix, le projet prévoit la création d’une piste cyclable bidirectionnelle (largeur 2, 50 m) tout en
conservant un trottoir confortable de 1,80 m de large.
À noter :
Dans cette solution, des arbres supplémentaires pourraient être plantés entre les places de stationnement, à condition d’en supprimer quelques-unes. La résidence de Saint-Prix participe à l’ambiance végétale de la rue.

Scénario 2 : sans piste cyclable

Côté pair (côté cimetière) : L’alignement d’arbres est replanté aussi bien sur la partie nord que sur la partie sud de la rue sous la forme de sujets isolés avec entourages d’arbres plantés de massifs arbustifs de 1,50 x 1,50m.

Côté impair : En limite avec la résidence du Moulin Vert, le projet prévoit la plantation de 12 arbres tiges sous la forme de sujets groupés, plantés en pied de massifs arbustifs.

En limite avec la résidence de Saint-Prix : Le projet prévoit la plantation de 13 arbres tiges, à faible développement pour tenir compte de la présence de réseaux sous trottoir, sous la forme de sujets alignés, plantés dans un large massif arbustif tout en conservant un trottoir confortable de 2,80 m de large.

Pourquoi une piste cyclable ?

La Ville de Fontenay-Aux-Roses développe progressivement un schéma de liaisons douces qu’il conviendrait de renforcer dans le cadre du réaménagement de la rue.

Le stationnement ?

La rue des Pierrelais compte aujourd’hui 55 places de stationnement existantes. Dans les deux scenarii, nous retrouverons le même nombre de places de stationnement. Les places de stationnement en épi devant la résidence du bailleur Moulin Vert sont remplacées par des places longitudinales.

Les plantations ?

La rue des Pierrelais est aujourd’hui plantée de robiniers faux acacias sur chaque trottoir. Ces acacias dégradent fortement les revêtements des trottoirs (bosses et déformations entraînant une dangerosité pour les piétons).
Dans les deux scenarii, tous ces arbres seront abattus pour être remplacés par des essences
moins destructrices (avec un système racinaire pivotant, ce qui évitera la détérioration
des trottoirs).

Pour participer à l’enquête publique organisée par la Mairie (jusqu’au 15 Septembre), voir le lien suivant qui donne la possibilité de le faire (après le texte explicatif) :

https://www.fontenay-aux-roses.fr/1414/reamenagement-de-la-rue-des-pierrelais.htm

Réunion publique organisée par CIVIFAR le 19 Juin sur l’avenir de la Place de Gaulle : Compte-rendu de la réunion et des « Idées Partagées » lors de la réunion

Au début et pendant la réunion, tous les Fontenaisiens pouvaient apporter leurs idées : souhaits, objectifs, ce qu’il faut éviter… Pour cela, un panneau où l’on pouvait mettre des Post-it était prévu.

Ci-joint le Compte-rendu de la liste des idées partagées ainsi qu’une  synthèse :

  • Un espace de rencontre et de convivialité. 
  • Un espace pour les piétons. 
  • Un lieu qui mette en valeur le patrimoine de la ville.

Au travers de leurs idées, les Fontenaisiens ont ainsi dessiné une grande place, ouverte, conçue d’abord pour les piétons, qui invite à la lecture, à des activités apaisées à l’ombre des arbres.

Une place en connexion avec le reste de la ville et notamment la rue Boucicaut pour le commerce et la coulée verte pour la promenade.

Une place qui soit également un lieu de rencontre collective à l’occasion de fêtes et d’animations temporaires. 

Finalement une place qui soit un lieu de vie pour les Fontenaisiens de tous les âges. 

Ci-joint un arbre qui retrace l’importance de chaque mot employé par les Fontenaisiens.

Pour télécharger le Compte-rendu : Compte-rendu des idées partagées

Pour la réunion, il y a eu des interventions :

  • Que sait-on sur les projets : Jean-Max Drouot ?
  • Une contreproposition développée par l’atelier de co-création « FARgo ! » : Fabrice Beckers
  • Débat  sur les besoins et les demandes des Fontenaisiens concernant cette place
  • Conclusion : que faire maintenant ?

  • Pour télécharger le Compte-rendu de la réunion : CR Réunion CIVIFAR sur Place du GdG_VF
Les présentations de la réunion peuvent se télécharger à partir du site de CIVIFAR : http://www.civifar.fr/project-updates/reunionpubliquelelundi19juina20h30salleduchateausaintebarbequelavenirpourlaplacedugeneraldegaulle

EXPÉRIMENTATION PLACE DE GAULLE ? TOUT ÇA POUR CONSTRUIRE UN IMMEUBLE SUR LA PLACE !

L’actuelle municipalité a lancé une « expérimentation » en fermant à la circulation l’avenue de Verdun de la boulangerie jusqu’aux pompes funèbres…

Faut- il rappeler que nous avions déjà rendu piétonne l’avenue de Verdun de la boulangerie jusqu’au marché chaque samedi matin et que cela a été possible grâce à la création d’une contre allée qui permet aux voitures de se rendre au parking sous le marché. La discussion méritait d’avoir lieu sur l’intérêt ou non de pérenniser ce dispositif toute la semaine.

En reconstruisant le marché de la ville, nous avons en effet créé un parking en sous sol pour supprimer les dizaines de voitures qui étaient en stationnement sur la place et devant le Chateau La Boissière.

Que fait l’actuelle municipalité ? Elle réouvre tout le parvis du chateau La Boissière à la circulation et au stationnement des voitures ! Non seulement c’est dangereux mais en plus peu esthétique… l’actuelle municipalité veut volontairement ainsi dégrader l’espace en surface pour faire « passer la pilule » de son projet à savoir construire un immeuble sur le parvis entre le marché et le château avec un parking en sous sol à deux pas de celui public que nous avions construit sous le marché… C’est pourquoi, elle a déclassé toute la place pour la rendre constructible dans son PLU.

L’actuelle municipalité oublie de vous dire que son projet de construction de l’immeuble sur la place et notamment en lieu et place de la contre-allée rend impossible la piétonisation de l’avenue Verdun à moins de rendre inaccessible le parking du marché par la rue Boucicaut…

Il est encore temps de dénoncer le faux semblant de cette « expérimentation » et de s’opposer à la construction d’un immeuble sur la Place en cassant le parvis du Chateau Laboissière qui vient d’être réalisé aux frais du contribuable…

Cela me rappelle le projet de mon prédécesseur qui voulait déjà construire un immeuble sur la place à cet endroit, faire un parking en sous sol et couper les arbres de la place… Projet heureusement stoppé dès que avons été élus.

Bis repetita en 2020 ? !

Pascal BUCHET, Maire honoraire de Fontenay-aux-Roses

Quel est le projet immobilier actuel pour la Place du Général de Gaulle ?

Les considérations suivantes résultent d’une réunion de la Commission Extra-Municipale d’Urbanisme qui a eu lieu le 15 Avril 2015, où 3 promoteurs ont présenté leur projet.

Quel est l’historique de la Place ?

Historiquement, l’aménagement de la Place a été une série d’occasions manquées. Elle est devenue un enjeu électoral, ce qui fait qu’elle n’a pas évolué ou très peu depuis presque 40 ans, c’est-à-dire depuis l’installation du temps de M. Dolivet et la construction des immeubles Saint-Prix. Vous retrouverez la place comme elle est aujourd’hui dans le film d’Agnès Varda, « le Bonheur » tourné dans les années 70.

Quelle est la situation actuelle de la Place ?

Il s’agit d’une place vieillissante, avec un manque d’attractivité. L’activité commerciale a été peu développée et il y a une carence de fréquentation. Le parvis devant le Château La Boissière avait été rénovée pour ensuite être retransformé en parking récemment. Mais la place est en train de renaître. Un nouveau restaurant de qualité et très fréquenté s’est installé : Innovizza. Il y a eu aussi l’ouverture de la Maison de la Musique et de la Danse au Château La Boissière. Les visiteurs peuvent se stationner dans le nouveau parking sous le Marché, qui est encore largement sous-utilisé aujourd’hui (sauf le samedi matin).

Quel projet immobilier est prévu sur la place ?

Il s’agit de requalifier entièrement la place pour en faire une place publique animée et un lieu de convivialité avec une diversification des commerces et avec des offres de stationnement. La Mairie prévoit la construction de 3 immeubles et 1 parking souterrain :

1 immeuble du côté de la place des Marronniers :

Un immeuble pour remplir le « trou » entre le Château et le bâtiment Art Déco (Trésor Public) à l’angle

Cet immeuble commencera bas à côté du Château (R+2+Combles) pour terminer plus haut du côté du Trésor Public (R+4+Combles). Il y aurait 58 logements et 2 commerces au rdc.

2 immeubles et 1 parking souterrain du côté du parvis du Château La Boissière :

1/ Un immeuble en fond de place qui fermera la place

Cet immeuble viendra à la place du pignon de la grande barre d’immeubles (Résidence Saint-Prix) qui sera démolie partiellement. Il sera suffisamment haut (R+3+Combles) pour masquer la Résidence Saint-Prix).

2/ Un petit immeuble « en retour » sur la place en face du Château

Selon les informations communiquées lors de la réunion CEMUA du 15 avril 2015, cet immeuble aurait une hauteur de R+2+Combles. Cependant selon les dernières informations cet immeuble serait d’une hauteur plus faible (R+1+Combles). Cet immeuble réduira le parvis en une placette visible sur une photo ci-dessous, sur laquelle la placette apparaît comme très grande. Comme vous le verrez sur les photos ci-dessous, une fontaine serait prévue au milieu de la placette.

3/ Un parking souterrain partiellement public de plusieurs étages sous ces deux immeubles

Ce parking permettra de piétonniser de nouveau le parvis du Château La Boissière. La création du parking souterrain signifie la condamnation des arbres sur le parvis actuellement, dont certains sont très gros et anciens.

Plan des bâtiments prévus (d’après la description faite lors de la réunion CEMUA) :

Comment la Mairie a-t-elle communiqué avec les Fontenaisiens sur cette transformation ?

Il y a eu deux communications sur le projet.

1/ Réunion CEMUA du 15 avril 2015

Le projet a d’abord été présenté à un groupe de représentants d’associations qui forment la Commission Extra-Municipale d’Urbanisme et de l’Aménagement (CEMUA). Lors de cette réunion, qui était fermée au public, la CEMUA a vu 3 propositions concrètes de promoteurs pour les immeubles décrits ci-haut. Pendant la réunion CEMUA, il a été demandé au Maire s’il autorisait la diffusion du projet aux Fontenaisiens. Il a refusé pour la raison qu’il s’agissait d’une phase préalable, et non pas du projet définitif (lisez le compte-rendu préparé par CIVIFAR : https://drive.google.com/drive/folders/0B5IpH6mXSXOLfjR3RFNkRWo2SktQdVVmSjFOZzVkMExMSGVzNEJhTFdsdUlESUtvR2p1cWc).

2/ Réunion du Quartier « Parc – Centre-Ville » du 2 février 2017

Le projet a été brièvement mentionné lors de la réunion publique du quartier Parc – Centre-Ville, mais sans rentrer dans le détail et sans débat ni consultation. Une photo a été montrée, qui montre à quoi ressemblerait le parvis du Château après l’opération :

Sur cette photo, l’immeuble est toujours  R+2+Combles, contrairement  à certaines informations plus récentes (voir plus haut).

Le parvis du Château La Boissière est devenu pratiquement minéral, comme la Place de l’Eglise, avec une fontaine au milieu. Au fond, se distinguent l’immeuble qui fermera la place et l’entrée de la coulée verte piétonne qui sera aménagée entre la place et le cinéma.

Pour information : initialement, le petit immeuble était prévu plus grand. Il était attaché à l’immeuble en fond de place avec néanmoins une arche permettant d’accéder au Château La Boissière :

(Source : http://www.darchitectures.com/regionale-2015-lr-ile-de-france-instrumentalise-architecture-pour-faire-campagne-a2744.html).

A part la réunion fermée de la CEMUA et la réunion publique du Quartier Parc Centre-Ville, il n’y a pas eu de présentation publique du projet aux Fontenaisiens. Le projet n’a pas été présenté au Fontenayscope (contrairement au projet pour la Cavée, qui y a longuement été présenté) et il n’y a pas eu de présentation du projet non plus dans le FontenayMAG.

Qu’est-ce qui pose problème avec ce petit immeuble en face du Château La Boissière ?

-        Cet immeuble bloquera la vue sur le Château La Boissière et sera un écran visuel entre le marché intérieur et le marché extérieur
-        L’immeuble supprime une partie de la place publique et pourra créer un sentiment d’étouffement.
-        L’immeuble réduira le parvis du Château en une placette. Les images montrent un parvis très grand qui ne semble pas correspondre à la réalité sur place
-        L’immeuble jettera de l’ombre sur les immeubles et pavillons situés le long de l’avenue de Verdun (le matin) et sur le parvis du Château (l’après-midi).
-        Le parking extérieur coté Marché, sert actuellement aux commerçants du Marché, le mardi et le jeudi. Il faudra qu’ils aillent se garer ailleurs, comme le samedi, c’est-à-dire rue des Pierrelais, rue Blanchard, rue Dolivet
-        La présence de cet immeuble va supprimer 30 places de parking extérieur. De plus, les 20 places de parking créées sur le parvis du Château ne seront plus utilisables. Il faudra donc créer 50 places de parking, à prévoir en plus dans le parking souterrain du parvis du Château.

Pour débattre des solutions possibles, compte-tenu des usages, l’association CIVIFAR, qui soutient la transparence du débat public à Fontenay-aux-Roses, organise une réunion publique pour informer et consulter les Fontenaisiens le 19 juin à 20h30 dans la Salle du Château Sainte-Barbe.

Jean François BRESSE & Stein Van OOSTEREN