Que va devenir l’ancienne salle de danse de l’ancien bâtiment du Conservatoire ?

L’ancien bâtiment du Conservatoire de Musique et de la Danse est situé entre la rue du Dr Soubise et l’avenue Jean Moulin, avec un petit parking coté Dr Soubise et un grand parking coté avenue Jean Moulin. Ce bâtiment est fermé depuis Septembre 2016.

La municipalité actuelle a décidé de garder l’ancienne salle de danse, qui a un accès coté avenue Jean Moulin.

(crédit photo : Google Map en 2018)

L’ancienne salle de danse va devenir une salle polyvalente :

-        Salle d’exposition
-        Salle pour les gymnastiques douces et le yoga

Cette salle a une surface de 167 m2.

Ce projet a été connu au Conseil municipal du 12 Novembre.

Voir le débat : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1648/conseil-municipal-du-12-novembre-2018.htm

Il a été présenté également lors de la réunion publique du quartier Ormeaux-Renards du 21 Novembre.

Est-ce qu’il y a eu une concertation avec les Fontenaisiens ?

Ce projet concerne toute la ville. Il a fait l’objet d’aucune concertation avec les Fontenaisiens, ni avec les habitants du quartier, ni avec le Comité d’Habitant du quartier Ormeaux-Renards.

Depuis l’annonce du départ des activités de Musique et de Danse au Château La Boissière, il existe une association du Conservatoire Soubise qui a fait des propositions pour l’utilisation de ce bâtiment.

Ci-joint le site de l’association : https://conservatoire-soubise.blog4ever.com/
Celle-ci n’a pas été contactée à ce sujet.

Qu’est-ce qui justifie ce projet ?

Salle d’exposition :

La ville possède déjà deux salles d’expositions permanentes :

-        A la médiathèque
-        Au hall administratif de la mairie

La salle de la médiathèque sert parfois pour des conférences. Pour celles-ci, il y a aussi maintenant la salle du Château Sainte Barbe qui est tout à fait adaptée.

Le hall administratif n’est ouvert qu’aux heures d’ouvertures de la mairie.

Il était prévu sur la place de Gaulle, une salle d’exposition avec le batiment « folie ». Ce n’est plus d’actualité, mais cela aurait pu être une salle bien placée. Il n’y aura qu’une brasserie.

Créer une salle d’exposition, même si elle peut être justifiée, nécessitera du personnel. De plus elle sera assez excentrée, sans parking à proximité comme nous le verrons plus loin.

Salle pour les gymnastiques douces et le yoga

Celle-ci est tout à fait justifiée, car il y a une demande très importante sur la ville. Cela a été confirmé, lors des Assises du Sport et annoncé par le Maire (voir article précédent : http://www.nouvellesdefontenay.fr/retour-sur-les-assises-du-sport-a-fontenay-du-13-octobre-2018/)

L’utilisation du parquet de l’ancienne salle de danse était tout à fait justifiée. Nous verrons plus loin qu’il a été mis à la poubelle.

Quels seront les problèmes de fonctionnement ?

Les gymnastiques douces (méditation, shiatsu, pilâtes, yoga…) nécessitent un sol propre et bien isolé du fait des exercices au sol. Les cours commencent en général vers 18 H 30.

Il faudra que les expositions ferment à 18 heures.

Pour les gymnastiques douces et le yoga, il y a souvent des ateliers qui sont organisés le samedi matin et après-midi. Cela veut dire que la salle d’exposition ne pourra pas être utilisée à ce moment là.

Quel est le détail du projet ?

▪         Aménagement paysagé de la cour
▪         Mise en accessibilité depuis la voirie (rampe)
▪         Remplacement des menuiseries extérieures
▪         Réfection totale de la toiture
▪         Aménagement en salle polyvalente du demi-niveau bas (167m²) avec mise aux normes PMR
▪         Aménagement du demi-niveau haut (une cuisine (14,7m²) + une salle de réunion (26m²) + 1 local ménage (2m²) + Sanitaires (22m²)
▪         Un couloir dégageant sur la cour anglaise côté rue Soubise pour l’évacuation (sécurité incendie, 35m²)

Qu’en est-il du parquet de la salle de danse ?

Ce parquet aurait très bien pu convenir pour les gymnastiques douces et le yoga.

De même pour les expositions puisque la salle de la Médiathèque où ont lieu actuellement des expositions est aussi un parquet.

Ce parquet a été mis à la poubelle, sans avoir envisagé une autre utilisation. (voir photo)

Pourquoi le parking de la cour sera supprimé ?

La cour possédait des arbres et un parking (voir photo du début). Avec l’aménagement paysager prévu, le parking sera supprimé.

L’avenue Jean Moulin, vient d’être refaite. Il y a très peu de places de parking le long de l’avenue et elles sont entièrement utilisées.

Pour les activités envisagées (exposition, gymnastique douce et yoga), il n’y aura pas de places de parking et c’est très difficile de se garer à proximité. Le Maire a évoqué, lors du Conseil Municipal du 12 Novembre le parking du RER.

Celui-ci est assez éloigné et il est toujours plein. En effet, maintenant de nombreux de non-Fontenaisiens viennent s’y garer pour le RER, du fait de sa gratuité. En effet, par rapport aux communes voisines, Fontenay est la seule à avoir maintenu la gratuite du stationnement sur l’ensemble de la commune.

De plus, il n’y a aucune place de stationnement PMR prévue

L’élévateur est-il justifié ?

Cet élévateur, situé sur le côté gauche a une hauteur et un volume important qui va gêner, la vue des pavillons situé à coté (voir photo du début).

Apparemment, il comporte un ascenseur qui va occasionner des frais d’entretien.

L’accès PMR aurait pu être fait plus simplement, comme par exemple pour le Centre Municipal de Santé. Il n’y a pas besoin d’un bâtiment fermé pour cela.

Quel sera le cout de ce projet ?

Le coût annoncé lors du Conseil Municipal du 12 Novembre 2018 est de 1 M€.

Le cout annoncé par le Maire, lors du Conseil Municipal du 7 juin 2017 était  de 120 k€.

L’aménagement paysager, la création d’un élévateur ont beaucoup augmenté le budget.

Le coût total représente environ 10 % du montant des impôts locaux d’une année.

Réunion publique du quartier Scarron-Sorrières le mardi 9 octobre à 20 heures + diagnostic en marchant à 16 H

Quelques jours après le premier café citoyen dans le quartier, les habitants de Scarron-Sorrières sont invités à participer à une réunion publique.

En amont, un diagnostic en marchant est organisé avec les élus et les services techniques afin de relever sur le terrain les problèmes rencontrés.

Le point de départ sera à 16h devant la coque des médecins (34, rue des Bénards). Découvrez le parcours de la balade ci-dessous.

Lieu de la réunion publique :  Ecole maternelle Scarron  Allée des Lilas

Soyez candidats pour être membre d’un Comité d’Habitants de Quartier (CdH)

Il existe à ce jour Cinq quartiers :

- PARC CENTRE VILLE
- VAL CONTENT PERVENCHES
- SCARRON SORRIERES
- BLAGIS GARE
- ORMEAUX RENARDS

Quel rôle doit avoir un comité d’habitants ?

- Il est un intermédiaire actif entre la municipalité et les habitants
- Il recueille les demandes et les attentes des Fontenaisiens pour identifier et approfondir les sujets majeurs au quartier
- Il en déduit des propositions d’actions et de réflexions qu’il soumet aux élus et aux habitants
- Il informe les habitants des projets, recueille leur avis
- Il participe au bien vivre de son quartier en proposant des actions à mener
- Il est représenté dans les instances communales telles que la Commission Extramunicipale d’Urbanisme et d’Aménagement (CEMUA)

Nouvelles prérogatives de Comités d’Habitants :

  • Officialisation de la création du Comité Inter-quartiers qui comprend 2 représentants de chacun des 5 comités d’habitants
  • Création d’un Conseil Participatif, composé de Monsieur le Maire, des conseillers municipaux chargés de la démocratie participative, du comité inter-quartiers et d’experts invités selon l’ordre du jour. Ce conseil se réunira 3 fois par an.
  • Création de Groupes de Travail Thématiques, composés de représentants des comités d’habitants et de Fontenaisiens intéressés par les sujets abordés. Tous les sujets pourront faire l’objet de groupes de travail thématique hormis les sujets sensibles liés à la sécurité, au domaine privé… Ces groupes de travail pourront être créés à la demande de la mairie ou à celle des comités d’habitants.
  •  Création de cafés citoyens, permettant aux Fontenaisiens de rencontrer dans leur quartier leur comité d’habitants, les conseillers municipaux chargés de la démocratie participative et les élus référents.
  • Présentation d’un bulletin d’information par les élus référents à chaque réunion de comité d’habitants, suivie d’échanges avec les habitants.
  • Interventions des comités d’habitants lors des réunions de quartier 
  • Publication des comptes rendus des comités d’habitants sur le site web de la ville.
  • Première expérience de budget participatif en 2018 : ouvert à tous les habitants (voir article précédent). Les CDH seront le jury des propositions avec un classement.

Vous pouvez aussi poser votre candidature sur le site internet de la ville, à la rubrique « Votre Quartier » dans « Ville Active » soit :  https://www.fontenay-aux-roses.fr/6/votre-quartier.htm

Pour savoir dans quel quartier vous êtes situé, utilisez le plan interactif de la ville : https://fontenay-aux-roses.plan-interactif.com/fr/#!/home/@48.78968941188586,2.284326961970123,15/data=eyJsYXllcnMiOlsiNTAxOCJdfQ==

Réunion publique Parc-Centre ville et diagnostic en marchant le mercredi 21 Mars

Un diagnostic en marchant est organisé avec les élus et les services techniques afin de relever sur le terrain les problèmes rencontrés.

Le point de départ de la balade est sur la place de l’Eglise à 16 heures

Retrouvez le parcours ci-dessous :

La réunion publique a lieu le mercredi 21 mars à 20 heures dans le préau de l’école du Parc.

Réunion publique du quartier Parc-Centre ville le mercredi 7 Février à 20 H à l’école du Parc (annulée et reportée)

Comme chaque année, la réunion publique du quartier Parc-Centre ville aura lieu le mercredi  7  Février à 20 H à l’école élémentaire du Parc.

Lors cette réunion seront présent : le Maire, le Comité d’Habitant du quartier, les élus référents du quartier.

Cette réunion sera précédée dans l’après-midi, du diagnostic en marchant. . Le départ a lieu sur la place de l’Eglise à 16 Heures.

Ci-joint le parcours pour ce diagnostic. Vous pouvez le joindre en cours de route.

Aidez le Comité d’Habitants à préparer la Réunion du Quartier Parc Centre-Ville

Voulez-vous participer à l’évolution de votre centre-ville? Venez alors à la Réunion Publique du quartier Parc Centre-Ville se tiendra le 7 février prochain (lieu et horaire seront communiqués via le site web de la Mairie). Il sera précédé par un « diagnostic en marchant », c’est-à-dire une balade avec citoyens, élus et service technique pour identifier des points d’amélioration dans l’espace public du quartier.

Cette réunion publique est la grande rencontre citoyenne annuelle où les 5.000 habitants de notre quartier pourront s’exprimer sur leur quartier (tout va bien?) et sur des projets qui seront présentés (comment faire mieux?). C’est l’occasion aussi de dire à l’équipe municipale quelle ville vous voulez aujourd’hui, demain, et dans quelques années. Il est très important que vous veniez et que vous vous exprimiez, car c’est là que le Maire et ses Adjoints se feront une idée de ce que nous souhaitons. Tout ce qui n’y est pas dit, risque de ne pas être sujet pour notre ville.

Le Comité d’Habitants qui représente les habitants de ce quartier, demande votre aide pour préparer cette réunion. Merci de nous écrire avant le 24 janvier à 12 heures au plus tard à steinvanoosteren@hotmail.com en répondant aux questions suivantes:

1) quelle rue voudriez-vous inclure dans le diagnostic en marchant et pourquoi?

2) quel sujet souhaiteriez aborder dans la réunion publique et pourquoi?

D’avance merci et au plaisir de vous rencontrer le 7 février pendant la balade, la réunion publique et le pot à la fin!

Le Comité d’Habitants Parc Centre-Ville

Compte-rendu de la réunion publique du quartier Ormeaux-Renards du 6/12/17.

Sur la tribune : Le Maire, Laurent Vastel, Mr Bigret, 1 er adjoint, Mme Poddevin, directrice du cabinet, Mr Chambon, élu responsable de la voirie,  Mr Duez, directeur des Services Techniques, Mme Mercadier, élu référente du quartier, Mme Faye, maire adjointe aux écoles, 2 représentants du Département pour les travaux de l’avenue Jean Moulin, Mr Migeot de Baran, Mr Frankel

Dans la salle : des élus, Mme Gagnard, elu chargé de la démocratie et des associations, Mme Guilleminot et Mr Faye, élus référents et environ 50 habitants dont environ 10 membres du Comités des Habitants du quartier (CDH)

Différents sujets ont été abordés : le Comité d’Habitants, Le Numéro Vert, la Gestion Urbaine de Proximité; les diagnostics en marchant des années précédentes, les réalisations dans le quartier, Le Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI), l’aménagement de la rue de l’Abbé Granjean, les travaux de l’avenue Jean Moulin, le Parc Boris Vildé, le cout de l’élagage, le stationnement et la circulation sur la ville, la sécurité, les écoles, le batiment de l’ancien Conservatoire, le projet immobilier des Mouilleboeufs.

=> Il a été demandé que  la présentation qui a été faite soit mise sur le site de la ville, à la rubrique « Quartier » puis Ormeaux-Renards »

=> Le Comité d’Habitant avait demandé à faire une présentation pendant la réunion, ceci  a été refusé, sans explications et c’est Mme Mercadier qui a fait la présentation. Le CDH a 21 membres et 4 élus référents. Son rôle, est de servir d’intermédiaire entre les habitants et la Mairie. Les membres sont très motivés et ont fait déjà plusieurs diagnostics en marchant dans le quartier, pour repérer les endroits où il y a des problèmes de stationnement et de circulation. Il a œuvré pour que l’accès aux habitants sur le site de la ville soit plus accessible. Cela reste pourtant très confidentiel, car il faut aller dans « Ville Active » puis « Votre quartier » au lieu d’avoir un accès direct « En un clic », comme « Nouveau Fontenaisien » ou « Petites Annonces ».

Depuis que le site a été refait (5 Mars 2017) il y a eu cependant 272 visites sur le quartier, et il y a eu 8 demandes d’habitants qui font partie des actions en cours du CDH, en plus de celle qui ont déjà été repérées lors des diagnostics en marchant.

Travaux de l’Avenue Jean Moulin

Ils ont commencé en Juillet 2017 et dureront jusqu’à fin Juin 2018.

Il y aura que 2 voies de circulation, moins larges, pour réduire la vitesse, des espaces piétons plus larges, Il y aura dans le sens venant de Robinson jusqu’à Fontenay, une piste cyclable, matérialisée, et pas dans l’autre sens, où les cyclistes seront obligés d’emprunter la voie des voitures. Il y aura 26 places de stationnement au lieu de 32. Actuellement, 17 places sont occupées en journée et 21 en soirée.

Tous les arbres ont été abattus. Il y aura 57 arbres d’alignement, soit environ 30 % de moins. Il y aura une mise en place de pied d’arbres végétalisés et de massifs arbustifs au niveau des carrefours.

Nuisances pendant les travaux

Le CDH a été contacté par des riverains qui vont subir des nuisances pendant 10 mois. Ceux-ci ne peuvent plus accéder à leur garage, il y a des problèmes de vibration. Mais, surtout, les habitants d’un pavillon situé au croisement entre l’avenue et la rue François Joseph Bouille se sont vus, sans être prévenu, ni même contacté par le Département, installé devant chez eux la base de vie du chantier, constituée de 2 étages d’Algeco, sur 3 longueurs dont un sanitaire, tout cela ne laissant qui passage réduit sur le trottoir à 70 cm, alors que la norme est de 90 cm minimum. L’habitante ne demandait que le déplacement du module Algeco, qui sert de sanitaire. Tout cela n’a pas été pris en compte au début du chantier, alors qu’il y avait un autre espace disponible  sur le coté gauche. Le Maire ne s’est pas engagé à financer le déménagement de ce module, arguant du fait que cela coûterait trop cher à la ville et sa seule réponse a été de dire : Espérons que les travaux se terminent plus vite que prévu.

Numéro Vert 

Un numéro vert gratuit (0801 80 00 92) a été mis en place pour une intervention rapide et efficace sur le terrain pour tous les problèmes de voirie, travaux, stationnement, éclairage public, déchets ou espaces verts.

Un formulaire est également en ligne pour faire sa demande :
https://www.fontenay-aux-roses.fr/1196/numero-vert.htm

Les demandes sur le quartier concernent pour l’essentiel la propreté, la sécurité, les espaces verts, le revêtement, le stationnement, l’éclairage public.

Gestion urbaine de proximité (GUP)

Elle intervient pour des demandes plus importante, en particulier à la suite des diagnostics en marchant et aussi pour  de la médiation pour des conflits de voisinage, des questions de collecte.

68 demandes ont été traitées en 2017, dont 23 sur la voirie.

Un des problèmes traité, suite à une demande d’un habitant, suivi par le Comité d’Habitant : la vitesse excessive dans la rue Antoine Petit

Pour cela, un radar pédagogique a été mis en place.

On voit que seulement 21 % des véhicules respectent les 30 km/h en descendant avec une vitesse max observée de 82 km/h.

Plan Pluri Annuel d’Investissement (PPI) pour le quartier, ce qui est prévu.

La sécurité sur le quartier

  • Cambriolages : légère augmentation : 17 au lieu de 13
  • Chahut des collégiens aux sorties : nouveau principal du collège saisie.
Les écoles 
  • Ecole des Renards : gros travaux concernant le chauffage
  • Ecole des Ormeaux : aménagement des sanitaires
  • Semaine du gout : sur le thème d’Archimboldo
  • Atelier jardins, Science au jardin, Lire au jardin avec les jardiniers de la ville
  • Chorale 80 enfants de l’école des Renards pour le 11 Novembre
L’ancien bâtiment du Conservatoire 
Au Conseil Municipal du 20 décembre :
- Cession d’une partie du bâtiment à une entreprise d’informatique privée.
Pour la ville :
- Aménagement de la cour coté avenue Moulin
- réfection totale de la toiture
- aménagement d’une salle polyvalent de 167 m2 (ex salle de danse)
- aménagement du demi-niveau : cuisine 15 m2 + salle réunion 26 m2 + santaires, couloir de dégagement pour l’évacuation coté rue Docteur Soubise
La partie vendue représente 66 % de la surface totale, soit environ 1000 m2. L’estimation des domaines était de 980 000 €. Le prix de vente est fixé à 1 054 000 €, soit 1054 € /m2. Cette partie comprend aussi le pavillon séparé du gardien. Celui-ci pourra être vendue pour environ 500 000 € par les acheteurs.
Stationnement et Circulation
La Mairie a fait réaliser par la société ITER, coopérative de conseil en mobilité, un diagnostic sur le plan de circulation et de stationnement de Fontenay aux Roses
La présentation est disponible sur le site internet de la ville : http://fr.calameo.com/read/0026732074232d1d7dda1
Un groupe de travail comprenant des habitants de chaque quartier de la ville s’est réuni plusieurs fois pour faire des propositions qui est maintenant disponible :
Ci-joint le lien pour le télécharger : Bilan travaux Comité thématique circulation stationnement VF
Pour Le Maire  :
- pas de stationnement payant pour les petites durées
- marquage des places dans toute la ville
- homogénéisation de la réglementation de courte durée
- suppression de la zone verte
- Pour définir les places de stationnement il sera fait appel aux riverains et aux Comités d’Habitants
=> Réunion publique pour le Plan de stationnement : 1 er Trimestre 2018

COMPTE RENDU DE LA REUNION PUBLIQUE DU 20 SEPTEMBRE 2017 sur le RENOUVELLEMENT URBAIN DU QUARTIER DES PARADIS

Ordre du jour de la réunion :

  • Présentation du projet détaillé
  • Retour sur les thèmes travaillés lors du dernier atelier du 28/06/2017
  • Présentation de la première étape/phase  du projet
  • Parler ensemble du relogement.

Ci-joint le lien pour accéder au diaporama : https://www.fontenay-aux-roses.fr/fileadmin/fontenay/MEDIA/Quartiers/Quartier_des_Paradis__le_renouveau/Presentation_de_la_reunion_publique_du_20_septembre_2017.pdf

Ci-joint le texte du Compte-rendu rédigé par Iris Chanaud : COMPTE RENDU DE LA REUNION PUBLIQUE DU 20 SEPTEMBRE 2017

Quelques éléments sont présentés ci-dessous. Pour plus de détails, voir le Compte-rendu

Monsieur Vastel, Maire de Fontenay aux Roses, a rappelé les objectifs fixés et les engagements pris.

Monsieur Vanovershelde (Directeur Général Hauts de Seine Habitat) a, quant  lui rappelé, les grands engagements  sur le relogement : Garantie des mêmes conditions tarifaires au m² , éviter les doubles déménagements dans la mesure du possible, mise en place d’une permanence relogement.

A partir du début 2018 auront lieu les premières actions opérationnelles avec les premiers relogements et l’opération de préfiguration (îlot Potiers).

Pour l’îlot Potiers les résultats du concours d’architectes seront connus en novembre prochain.

Après le retour sur les ateliers du 28 juin dernier par M Beaumard et Mme Denissof a eu lieu un premier temps d’échange.

Eléments de réponses :

  • Dans les îlots, les blocs de logements privés et de logements sociaux seront résidentialisés afin de répondre aux besoins de sécuriser les accès.
  • Le relogement intermédiaire aura lieu en priorité sur FAR (en fonction des enquêtes sociales relogement et des disponibilités notamment sur le site et sur la ville). Cependant M. Vanovershelde ne peut garantir en fonction de l’avancée des travaux qu’il n’y aura pas de relogement hors FAR. L’enquête permettra de répondre au mieux aux demandes (par exemple enfants scolarisés). Une charte du relogement va être élaborée.
  • La ville n’aura pas de rôle direct dans le relogement qui est de la responsabilité du bailleur. Elle pourra si nécessaire avoir un rôle d’arbitre. De plus, s’il arrive que HSH ne puisse proposer des réponses correspondant aux demandes, les autres bailleurs de FAR seront sollicités ainsi que le contingent Etat sur la ville.
  • Le quartier  n’a pas vocation à changer de nom. Celui ci s’appelait déjà les Paradis avant même la construction de la résidence et même de l’église Saint Stanislas.
  • Il y aura mixité entre logement sociaux et privés à l’intérieur des ilots mais pas à l’intérieur d’un même bloc.
  • Sont prévus environ 600 logements privés dont quelque uns en accession sociale à la propriété. L’enquête sociale permettra d’identifier des locataires potentiellement intéressés.
    M. Vastel réaffirme que le nombre de logement sociaux restera inchangé (833).
  • La gestion des charges sera différenciée, distincte, par copropriété. Cependant il y aura probablement une gestion commune pour les espaces verts et les parkings.
  • Tous les immeubles seront aux normes d’accessibilité.
  • Le projet n’en étant pas encore au stade de définition des prescriptions il n’est pas possible de dire s’il sera possible d’avoir des lieux de convivialité sur les terrasses des toits.
  • Le cabinet d’urbanisme Castro et associés aura maintenant en charge l’établissement du cahier de prescription – cahier des charges- qui définit  les intentions, les orientations du projet.  Il aura aussi pour mission d’encadrer, d’accompagner les concepteurs et de garantir une certaine unité notamment dans le cadre des concours d’architecte.
  • Il sera prévu des clauses d’insertion sociale dans les marchés.
  • Les lots privés seront probablement confiés directement aux promoteurs privés.

La Première étape du projet a été présentée par Mme Denissof. :

Cette première étape comprend : l’amorçage du projet et le début de l’enquête sociale.

A priori 4 grandes phases (couleurs Rouge, Vert, Jaune et bleu sur la carte du diaporama).

Il est prévu de finaliser un îlot en entier avant de commencer l’îlot suivant afin d’éviter de mettre en chantier  dispersé l’ensemble du quartier.

La phase 1 (rouge) comprend la démolition d’un morceau de l’immeuble de la rue des Paradis, aux numéros impairs du 15 au 21 soit 34 logements ; et le 18 de la rue Alfred de Musset avec 13 logements.

L’enquête sociale débutera donc avec ces familles concernées. Ces familles seront relogées dans des anciens logements, si possible, et en fonction de leurs besoins et demandes, sur la résidence ou à proximité.

Parallèlement débutera la construction de 40 logements sur l’îlot Potiers ainsi que 2 bâtiments en accession à la propriété de 40 et 50 logements (soit 90) et un bâtiment de 75 logements sociaux sur les terrains libérés par les démolitions et sur le terrain de basket.

Cette phase sera suivie rapidement d’une phase 1bis (vert partiel) qui concernera la démolition des immeubles du 2 au 14 de la rue Alfred de Musset, qui permettra le transfert des terrains de sports.

Ci-joint la cartes de l’existant démoli 

puis la carte des bâtiments reconstruits

La question du relogement a été présentée par Mme Suchetet.

Cela comprend depuis l’enquête sociale jusqu’au relogement définitif (petite vidéo de présentation : https://youtu.be/k8h6fghkFew).

Chaque locataire recevra un courrier puis sera contacté par téléphone pour prendre rendez vous à domicile.

Seront également mises en place des permanences à la maison de quartier à partir du 4 octobre 2017 : les mercredis  de 10h à 12h et le troisième mardi de chaque mois de 16h30 à 18h30, soit les 17 octobre, 21 novembre et 19 décembre. Les premiers relogements pouvant avoir lieu dès janvier 2018.

Eléments de réponses suite aux échanges sur la question du relogement :

  • Les dernières familles concernées seront relogées directement dans le neuf.
  • Les premières familles concernées seront relogées de façon intermédiaire dans des logements anciens.
  • La chaufferie biomasse (bois) actuelle sera conservée et devrait, vu les normes thermiques de construction) être suffisante pour couvrir les besoins en chauffage des nouveaux logements. HSH va contacter GRDF (gaz) pour voir s’il serait intéressé pour augmenter le nombre d’installation. (actuellement certains logements  n’ont pas le gaz)
  • Les parkings seront en sous sol et de fait payant. Ils seront vraisemblablement en copropriété avec les logements privés. Il existera 171 emplacements de stationnement libres en surface. La municipalité réfléchit actuellement sur un nouveau plan de stationnement, et de circulation, sur l’ensemble de la ville. La faisabilité d’un stationnement résidentiel pour certaines zones est à l’étude afin de faciliter le stationnement des riverains.
  • L’enquête sociale pour la phase 1bis pourrait avoir lieu vers novembre/décembre avec un relogement courant 2018.
  • Pour les déménagements, HSH est en train de passer un marché public avec une société de déménagement. Selon les situations personnelles, il y aura 2 types de prestations  transport avec fourniture de cartons et mise en carton- démontage remontage des meubles par la société pour par exemple les personnes âgées, handicapées… (en fonctions des besoins établis lors de l’enquête sociale)  ; et sans mise en carton sans démontage/remontage.

Quartier Pervenches – Val Content : diagnostic en marchant vers 16 H et Réunion publique avec le Maire à 20h.

A 16h, le Maire accompagné des élus référents du quartier (Suzanne Bourdet, Muriel Foulard et Sandrine Le Rouzes) fera un tour du quartier afin de relever les désordres éventuels et écouter les remarques et demandes des habitants.

Ecole élémentaire Les Pervenches 1 rue des Pervenches