Pourquoi l’abattage des arbres du terrain du 26, rue des Potiers a-t-il été fait sans concertation avec les riverains ?

Le terrain du 26, rue des Potiers doit faire l’objet de la première étape du renouvellement urbain des Paradis, avec la démolition du bâtiment actuel et de la construction d’un bâtiment de 38 logements par Hauts de Seine Habitat.

Le projet de construction n’est actuellement pas connu. Beaucoup de riverains se sont mobilisés pour conserver les arbres. Ils ont fait circuler une pétition qui a recueilli plus de 300 signatures, bien au delà des habitants du quartier. Ils ont aussi posé une question au Conseil Municipal du 24 Septembre 2018. La réponse à cette question n’a pas fait l’objet d’une diffusion en vidéo sur le site de la ville. Ceux qui ont signé la pétition n’ont pas pu y avoir accès.

Pourquoi une réunion publique pour présenter le projet avec le bailleur social n’a pas pu être organisée avant l’abattage des arbres ? 

Il est écrit dans le Fontenay Mag de Novembre (page 19)  : « Démolition du 26, rue des Potiers.  Une large concertation et des lettres d’information ont tenu informé les habitants des évolutions prévues aux Paradis. Première étape : la démolition du bâtiment vide situé au 26, rue des Potiers par Hauts-de-Seine Habitat en vue de la reconstruction des 38 logements sociaux sur ce terrain. Les clôtures de chantier sont en cours d’installation et des panneaux seront disposés côté Potiers et Chénier pour informer sur le projet. Une phase travaux de démolition à l’intérieur est nécessaire avant que le bâtiment soit déconstruit entièrement, la démolition totale ne devrait donc être achevée que début janvier. »

Ce terrain disposait de magnifiques arbres, devant et derrière l’immeuble actuel.

Sur le terrain où il doit y avoir la construction, un seul arbre a été conservé. Les autres ont été abattus.

Actuellement, il n’y a aucun panneau explicatif sur le projet, comme l’indique le Fontenay Mag.

Projets pour la Place de Gaulle : où en-est on ?

Le projet de la municipalité a été présenté le 14 mars 2018 et est détaillé dans le Fontenay Mag d’Avril, sauf la partie construction d’immeubles qui n’étaient pas encore finalisé. Il est prévu en fond de place, ce qui n’a pas fait l’objet de la concertation, un immeuble perpendiculaire à l’immeuble Saint Prix d’environ 42 logements.

Depuis l’automne 2017, un groupe de Fontenaisiens a fait une proposition alternative qui prévoyait en lieu et place de l’immeuble de fond de place un Théâtre Cinéma. Ce projet a été présenté lors d’une réunion publique du 18 décembre 2017.

Il y a eu d’autres propositions faites pour la place par Les Verts, le MODEM, Michel Faye.

L’association CIVIFAR s’est occupé de faire le point des différentes propositions, avec un questionnaire, y compris avec le Maire.

Le rendez-vous avec le Maire a eu lieu le 16 Octobre. Le Maire maintient ses positions et son projet.

Un comparatif est en train d’être établi par l’association CIVIFAR qui le diffusera les résultats avec les idées qui ont émergées prochainement.

Parallèlement, le groupe des Fontenaisiens a beaucoup avancé en validant ses chiffres, rencontrant divers acteurs de la vie politique, associative, culturelle à et hors Fontenay.

Ils présenteront  le projet alternatif, finalisé lors d’une réunion publique qui aura lieu  le mercredi 12 décembre de 20:30 à 22:30, salle de l’église, 3 avenue du parc.

Qu’en est-il de la circulation inversée sur la Place de Gaulle ?

Depuis le 6 avril 2018, la Ville de Fontenay-aux-Roses a inversé le sens de circulation sur la place du Général de Gaulle, c’est à dire depuis bientôt 6 mois.

Il est présenté sur le site de la ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1392/circulation-inversee-sur-la-place-du-general-de-gaulle-a-partir-du-6-avril.htm

Un panneau « stop » a été installé à l’angle de la rue Boucicaut et de la place du Général de Gaulle. Il sera interdit de tourner à droite sur la place.

Ce panneau « Stop » est un aberration car la rue Boucicaut est une voie drainante et que le fait de tourner à droite sur la place de Gaulle, peut servir de délestage, lorsque la rue Boucicaut est saturée ou bouchonnée.

Ce panneau « Stop » n’est pas respecté, car il surprend le conducteur qui roule sur la voie drainante.

Pour accéder au marché ou à la Maison de la musique et de la danse, il faudra venir de la rue La Boissière ou de l’avenue de Verdun.

NB : Le passage devant la Maison de la Musique et de la Danse est temporaire.

Actuellement, le parvis de la Mairie est redevenu un parking.

C’est une aberration, car le parking du Marché est devenu gratuit et il est ouvert jusqu’à 23 Heures, alors que le Conservatoire ferme au plus tard à 22 H 45.

Vous pouvez donner votre avis sur le site de la ville pour cette expérimentation : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1392/circulation-inversee-sur-la-place-du-general-de-gaulle-a-partir-du-6-avril.htm

Création d’un nouveau gymnase : l’exemple de Sceaux

La ville de Sceaux qui a à peu près la même population que Fontenay a aussi 3500 licenciés, sportifs de tous âges, dans les clubs Scéens.

La ville est en train de rénover le gymnase des Blagis, la démolition et la reconstruction d’une salle de sport attenante, la création d’un terrain multisports et d’agrès en extérieur ainsi que la réalisation d’une aire de loisirs avec des jeux pour enfants intégrée au sein d’un jardin public. Ce projet s’étend sur un îlot tout en longueur niché au coeur du quartier dit des “Musiciens”, dans une zone bordée de pavillons située entre les rues de la Marne et Léo-Delibes, le long de la rue Berlioz et de l’avenue Jean-Jaurès.

Coût de l’équipement pour la ville

Le montant de l’opération s’élève à presque 8 M€. Le chantier est financé à 45 % par la ville de Sceaux. Il est également subventionné par le département des Hauts-de-Seine (1,3 million d’euros), la région Île-de-France (1 million d’euros) et le centre national pour le développement du sport (900 000 euros), auquel il faut ajouter la récupération de la TVA pour un montant de 1,2 million d’euros.

Cela fera un coût pour la ville de 3.6 M€

Concertation avec les associations et les habitants

Les clubs sportifs Scéens, premiers utilisateurs des équipements sportifs de la Ville, ont été impliqués dès le début du projet. Ils ont ainsi pu exprimer leurs attentes. Ces associations comptent plus de 3 500 licenciés à Sceaux. Ce sont des partenaires essentiels qui oeuvrent au dynamisme du territoire en lien avec la Ville.

Surface du nouvel équipement et nouvelle salle multisports

Sur 2 400 mètres carrés d’espaces intérieurs, 1750 mètres carrés seront dédiés à la pratique sportive. Une nouvelle salle de sport modulable, construite en extension du gymnase existant et reliée par un patio central, permettra de développer de nouvelles disciplines sportives très demandées telles que l’escalade ou le badminton.

=> Ceci est à comparer avec la surface du gymnase du Parc, de surface 1000 m2 qui n’est pratiquement pas augmentée et d’une extension en largeur sera d’environ 5,40 m sur 2 niveaux qui permettra la création d’une salle de musculation de 100 m² au 1 étage et d’un d’un club-house pour le rugby (Voir article précédent : http://www.nouvellesdefontenay.fr/quen-est-il-des-travaux-du-gymnase-du-parc/)

Création d’installations extérieures

À l’extérieur, les associations sportives scéennes ainsi que les écoles pourront bénéficier de nouvelles installations sportives implantées sur plus de 2 000 mètres carrés, parmi lesquelles un terrain multisports entouré par une piste d’athlétisme. Les joueurs du club de football pourront fouler la pelouse du terrain multisports qui sera utilisée pour les entraînements. Quant à l’anneau d’athlétisme, il constituera le terrain de jeu idéal pour les cours de sport en milieu scolaire. Le site fera également la part belle aux loisirs.

Outre les 2000 mètres carrés de surfaces sportives extérieures, 4000 mètres carrés d’espaces verts accueilleront une aire de jeux, pour enfants, un jardin public et des agrès de plein air.

Source : Sceaux Mag n° 490 – Avril 2018

Participez aux Groupes de Travail Thématiques sur la ville !

Lors du Conseil participatif du 27 juin, il a été décidé de créer des comités thématiques.

Ils commenceront à fonctionner au mois de Septembre.

Ces comités feront des propositions

Si vous êtes candidat pour y participer, envoyez un message à votre Comité d’Habitant de Quartier sur le site internet de la ville, à la rubrique « Votre Quartier » dans « Ville Active » soit :  https://www.fontenay-aux-roses.fr/6/votre-quartier.htm

Pour savoir dans quel quartier vous êtes situé, utilisez le plan interactif de la ville : https://fontenay-aux-roses.plan-interactif.com/fr/#!/home/@48.78968941188586,2.284326961970123,15/data=eyJsYXllcnMiOlsiNTAxOCJdfQ==

Les comités thématiques :

1. Circulation voitures, vélos, piétons

Objectif : Le comité thématique existant va maintenant étudier la circulation (automobile, vélos, piéton, etc.)

-        en centre-ville et dans les autres quartiers, sur le rôle respectifs des différents modes de circulation

Interlocuteur à la Mairie : Emmanuel Chambon, maire adjoint Espace public, Voirie, Développement durable, Lutte contre les nuisances et les pollutions, Propreté urbaine

2. Végétalisation des Rues

Objectif : tirer parti de l’expérience du Comité d’habitants Pervenches Val-Content, et étendre la démarche à toute la ville (cartographie des emplacements possibles, modalités de mise en œuvre…)

Interlocuteur à la Mairie : Emmanuel Chambon, maire adjoint Espace public, Voirie, Développement durable, Lutte contre les nuisances et les pollutions, Propreté urbaine

L’intervention des Fontenaisiens du projet alternatif pour la place De Gaulle lors de la réunion du 14 Mars

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élus,

Vous avez la chance d’être élus dans une ville où les habitants se sentent concernés par l’avenir de leur cité. Les Fontenaisiens veulent participer, et les 16 registres de requêtes lors de l’enquête publique sur le PLU vous l’ont bien montré !

Monsieur le Maire, dans le cadre de l’évolution de notre ville, comme vous l’aviez vous-même conseillé le 18 octobre à la réunion de lancement de la concertation « Place du Général de Gaulle – Parc Laboissière », nous vous avons écrit pour vous présenter un projet alternatif à la construction de l’immeuble de fond de place.

Notre projet consiste à édifier sur la place un Centre Culturel multi fonctionnel pour remplacer l’actuel Théâtre-Cinéma vieillissant, qui ne répond plus aux normes modernes. Nous proposons de construire à son emplacement l’immeuble d’habitation que vous envisagez pour la place du Général de Gaulle.

Monsieur le Maire, à de nombreuses reprises nous vous avons demandé pourquoi votre projet d’immeuble de fond de place ne faisait pas partie de la consultation qui s’est achevée le 31 décembre,  alors qu’il sera un marqueur extrêmement fort de l’identité de notre futur cœur de ville. Nous n’avons pas eu de réponse de votre part.

A maintes reprises, verbalement, par écrit et dans nos deux réunions en mairie, nous vous avons demandé de clarifier les propos que vous-même et plusieurs membres de votre équipe tenaient pour déconsidérer notre projet auprès des Fontenaisiens. Là encore nous n’avons pas obtenu de réponse.

Le 29 juin l’Association La Boissière a lancé une pétition s’opposant à la construction d’un bâtiment et à la réalisation d’un parking de surface sur le parvis devant l’entrée du Conservatoire.  Cette pétition vous a été adressée le 2 octobre, en recommandé avec accusé de réception. Elle comptabilisait 572 signatures et 121 commentaires. Cette pétition étant restée ouverte, 642 Fontenaisiens l’ont aujourd’hui signée. Nous vous remettons publiquement ce soir la liste actualisée des signataires de cette pétition.

Le 14 janvier notre groupe de Fontenaisiens a lancé une seconde pétition pour refuser la construction d’un immeuble d’habitation de 6 niveaux en fond de place, qui la fermerait sur son quatrième côté, et pour proposer de soumettre au vote de vos administrés le choix entre votre projet, le projet alternatif que nous présentions, ou tout autre projet qui serait soumis au vote.     A ce jour cette pétition a été signée par 590 Fontenaisiens. Nous vous remettons aussi ce soir la liste des signataires de cette pétition.

Vous verrez, Monsieur le Maire que  les listes de  signataires ne sont pas les mêmes pour les deux pétitions.

Monsieur le Maire, puisque vous considérez que les 451 Fontenaisiens qui ont voté pour l’installation du « pavillon folie » vous permettent d’affirmer que c’est le vœu des Fontenaisiens, alors vous ne pouvez pas ne pas prendre en considération les avis des 642 et 590 personnes qui refusent l’édification de la halle de type Baltard et la construction d’un immeuble d’habitation de 6 niveaux en fond de place.

Monsieur le Maire, ceux qui proposent et soutiennent une alternative à votre projet ne sont pas moins légitimes que ceux qui se sont exprimés dans votre consultation.

Les Fontenaisiens, vos administrés, ont donc exprimé nettement :

  • un refus qu’on construise un « pavillon folie » sur le parvis du Conservatoire et un nouvel immeuble d’habitation de hauteur R+5 au fond de la place du Général de Gaulle ;
  • une demande de soumettre à leur vote une alternative qui peut être le projet de Centre Culturel multifonctionnel, mais aussi tout autre projet qui serait proposé.

En conclusion Monsieur le Maire, étant donné le nombre important de Fontenaisiens qui ont manifesté leur opposition au projet de construction prévu actuellement nous vous demandons de ne rien entreprendre d’irrévocable d’ici les prochaines municipales. Car il s’agit d’une décision majeure qui va impacter de façon importante le cadre de vie des Fontenaisiens, et cela pour de très nombreuses années.

Peut-être faut-il prendre le temps de la réflexion, car même si notre projet citoyen pourrait être un peu plus coûteux (Cela n’a toujours pas été démontré) et sans doute plus long à mettre en œuvre, il paraît opportun de suspendre les études, et de reprendre la consultation populaire que vous avez commencée !

L’avenir de la place du Général de Gaulle, notre cœur de ville, mérite un débat transparent et approfondi et une validation démocratique indiscutable.

Si les Fontenaisiens valident votre projet, vous aurez  le temps de préparer sa mise en œuvre rapide (avec recours purgés, relogements sécurisés).

S’ils ne le valident pas, vous n’aurez pas engagé d’actions irréversibles qui entraîneraient immanquablement un gaspillage de temps et d’argent public, pour votre équipe ou celle qui vous succéderait.

Signé par :

Le groupe de Fontenaisiens auteur du projet alternatif pour la place du Général de Gaulle :

Fabrice Beckers, Hervé Levifve, Sylvie Lours-Gatabin, Daniel Marteau, Francis Rondelez, Antoine Thill, Bernard Welter, Christine Ziegler et Alain Delahaye

Lettre ouverte au Maire pour demander des précisions sur la consultation de la place de Général de Gaulle

Monsieur le Maire,

Comme nous vous l’avons indiqué à plusieurs reprises, nous restons très étonnés du résultat de la consultation que vous avez lancée entre le 15 novembre et fin décembre 2017 sur l’évolution de la place du Général de Gaulle.
Nous ne reviendrons pas ici sur l’absence dans cette consultation de ce qui sera le marqueur visuel  le plus important de ce projet, s’il voit le jour, à savoir l’immeuble d’habitation du fond de place, mais souhaitons connaître les détails de l’expression des 700 Fontenaisiens qui ont donné un avis.
Tenant compte du fait que vous avez écrit un mail le 7 novembre à 20h01 à tous les agents administratifs de la ville pour les convier à 2 réunions en salle du Conseil Municipal le 13 novembre à 15 h et à 16 h pour leur «présenter personnellement et en avant première le projet » , nous souhaiterions avoir la confirmation que seuls parmi eux, ceux qui résident à Fontenay ont pu voter.
Tenant compte du fait que vous avez déclaré que vous n’aviez pris en compte qu’un seul vote par N° IP d’ordinateur, nous souhaiterions savoir combien de votes vous avez rejeté et en faveur de quels scenarii ils étaient formulés.
Tenant compte du fait que vous n’avez fait état ni lors de la réunion publique ni dans le dernier Mag de Fontenay d’ aucun des commentaires qui ont accompagné certains votes, et nous savons qu’ils ont été nombreux, nous souhaiterions que ceux-ci soient rendus publics.
Sachant l’ importance que vous attachez à la transparence de cette consultation, nous ne doutons pas que vous aurez à cœur de nous donner ainsi qu’à tous les Fontenaisiens ces précisions et cela dans les meilleurs délais.
Nous transmettons en parallèle cette demande aux blogs Fontenaisiens: Osez Fontenay, Les nouvelles de Fontenay et Fontenay Avenir.
Cordialement,

Le groupe de Fontenaisiens auteur du projet alternatif pour la place du Général de Gaulle.

Fabrice Beckers, Alain Delahaye, Hervé Levifve, Sylvie Lours-Gatabin, Daniel Marteau, Francis Rondelez, Antoine Thill, Bernard Welter, Christine Ziegler

Pourquoi le choix le moins sécurisé pour les cyclistes a-t-il été choisi sur la rue de l’Abbé Grandjean ?

La réfection totale de la chaussée et des segments de trottoir de la rue de l’Abbé Grandjean prévue, dans le Plan Pluriannuel d’Investissement, est programmée au premier trimestre 2018.

La loi Laure (Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie) de 1996 a prévu dans son article 20 : «  A l’occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines, à l’exception des autoroutes et voies rapides, doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d’aménagements sous forme de pistes, marquages au sol ou couloirs indépendants, en fonction des besoins et contraintes de la circulation. L’aménagement de ces itinéraires cyclables doit tenir compte des orientations du plan de déplacements urbains, lorsqu’il existe. »

La ville a prévu au cours du 4 ème trimestre 2017, une consultation, des riverains et des Fontenaisiens, pour prévoir la circulation des cyclistes, en contre-sens dans cette rue à sens unique depuis la rue Estienne d’Orves à la rue La Fontaine :

Scénario 1 : sans bande cyclable sur la chaussée

Places projetées matérialisées, côté existant (côte numéros pairs) : 17 places

Scénario 2 : avec bande cyclable

La bande cyclable est sur la chaussée à contre sens de la circulation signalée par des logos «vélos» sans ligne de séparation matérialisée au sol. Le côté de stationnement a été basculé de l’autre côté afin d’augmenter la sécurité des vélos roulant à contresens.
Places projetées matérialisées (côte numéros impairs) : 15 places

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Le premier scénario a été choisi en priorité par les riverains et le second scénario plébiscité par les votants sur le site de la ville (ouvert à tous les Fontenaisiens) (Fontenay Mag de Février 2018, page 21)

Résultats de la consultation

Scenario 1 (sans bande cyclable sur la chaussée) : 54 %

Scenario 2 (avec bande cyclable) : 46 %

C’est le scénario le moins sécurisé pour les cyclistes qui sera mis en oeuvre, à partir de Février. Il y aura un marquage au sol par des pictogrammes.

Lors du passage d’une voiture ou d’un camion, qui du fait de la ligne droite vont accélérer, les cyclistes seront obligés se réfugier dans les bateaux des entrées de pavillon ou de rouler sur le trottoir.

=> Il aurait fallu prévoir un troisième scénario : un stationnement en chicane pour les voitures de façon à réduire la vitesse des voitures et avoir pour les vélos des parcours plus longs pour circuler .

Compte-rendu de la réunion de restitution de la concertation sur l’aménagement de la place du Général de Gaulle, le 17 Janvier

Cette réunion a accueilli autant de participants que la réunion de présentation du 18 Octobre, environ 120 personnes.

Des ateliers thématiques et une balade urbaine ont été organisés en novembre et décembre 2017. Au Fontenay Scope, les Fontenaisiens ont pu voir une exposition, une vidéo, une maquette 3D et une visite virtuelle à 360° avec la possibilité de visualiser les 3 scenarii sur la place et le parc. Le choix était à faire entre 3 scénarii différents qui correspondent au fait qu’il y ait sur le parvis du Chateau La Boissière, un immeuble, une folie ou la place libre (voir article précédent). La présence de l’immeuble du fond ne faisait pas partie de la concertation. Cela a été regretté par de nombreux Fontenaisiens, car un projet alternatif, a été présenté le 18 décembre et fait l’objet actuellement d’une pétition

Les ateliers ont eu au total 85 participants, les pages web du site 1600 vues, l’exposition au FontenayScope 400 visites.

Pour le vote, il y a eu 746 participants, soit 7 % des ménages Fontenaisiens. Ce sondage s’adressait à tous les Fontenaisiens. Si on fait le calcul, Fontenay a environ 23 000 habitants, le pourcentage des votants est donc de 3.2 %. D’après les organisateurs de la concertation, le Cabinet Média Conseil, les résultats d’une concertation sont bons si le nombre de participants est >  à 5 %.

Les résultats montrent c’est le scénario 2 qui a été choisi à 60 %. Il y a seulement 4 % des voix pour le scénario 1 et 36 % pour le scénario 3.

La surface de la folie annoncée est de 250 m2 et elle occupe presque la moitié du parvis du Chateau.

Pour la concertation par les ateliers, les mots qui sont revenus le plus souvent :

Ainsi que les autres qualificatifs des participants .

5 grandes demandes ont émergé des débats

2 .Maintien de la végétation

  • Renouvellement des arbres malades et nouvelles plantations
  • Végétation au sol, coté Est (Biodiversité et rafraîchissement)
  • Bacs mobiles sur la Place du Chateau
  • Continuité « verte » vers la Parc La Boissière

3. Développement de l’animation et des commerces

  • Ouverture de la ruelle de la Demi-Lune sur le Parc dans sa partie basse
  • Ouverture permanente du Parc La Boissière
  • Installation artistiques, expositions ponctuelles et en relation avec la Maison de la Musique et de la Danse (MMD)
  • Commerces liés à la restauration, à la culture et les commerces de bouche
  • Animations polyvalentes avec des structures temporaires sur la place et dans le Parc
  • Terrasses pour les commerces et les stands extérieurs du marché
NDLR :  la présence de la Folie qui ne permettra pas la circulation telle qu’elle est indiquée sur le plan. D’autre part, la présence de la Folie, du bâtiment du fond, du parvis de la Mairie, de l’arrêt du bus qui devra se faire avant la Place, pour avoir un plateau traversant entre la Mairie et la Place, supprimera 70 places de stationnement qu’il faudra trouver ailleurs.
=> Pour le stationnement et le cheminement piéton, il faudra un marquage au sol très lisible.

5. Respect de l’identité et du patrimoine

  • Préservation de la qualité architecturale et du patrimoine du Château et de la Place
  • Aménagements favorisant la convivialité et la rencontre (bancs…)
  • Accueil des habitants du voisinage et de l’ensemble des Fontenaisiens

Comment seront prises en compte les remarques et propositions des habitants ?

  • Guider les élus pour les prises de décision
  • Orienter le travail des concepteurs pour dessiner le projet
  • Poursuite du dialogue avec la population : dossier dans Fontenay Mag, expo au FontenayScope, réunion publique de présentation de l’avant-projet
Acteurs des travaux : 
  • Paysagiste : Folléa-Gautier
  • Plantations : Agence de l’Arbre
  • Ingénierie de projet : Artelia
  • Lumières : agence 8′ 18″ »

Calendrier prévisionnel de l’aménagement de l’espace public

  • 14 Mars 2018 : réunion publique de présentation de l’avant-projet
  • Octobre 2018 : début du chantier des travaux du parvis de la Mairie, du parc La Boissière, de la Place du Gal de Gaulle : 16 mois de travaux hors phase 2 et 3 du renouvellement des arbres
  • Novembre 2019 : travaux du parvis du Château (durée 8 mois)
DEBAT
Possibilité de mettre des commerces ? 
Mr Bigret, maire adjoint aux commerces dit que des enquêtes ont été faites (Chambre de Commerce, sondage BVA). Ce qu’il manque à Fontenay : librairie, salon de thé, brasserie, traiteur, vêtements, chaussures, poissonnerie.
Il annonce qu’un libraire va s’installer sur 250 m2 dans l’ancien immeuble du Trésor Public en Novembre 2018 et qu’un salon de thé va s’installer à la place des Pompes Funèbres sur la place, en Mars 2018.
Coût des travaux et financement
Mr Durand, adjoint aux finances : Les travaux couteront environ 2 M€. Le contrat tri-annuel avec le Département 2015-2018 prendra en charge 1 M€. Le reste, soit environ 1 M€, sera pris en charge par le budget d’investissement de la ville. Cela se fera par un prêt en 20 ans qui coutera environ 50 000 € / an. Or un nouvel habitant qui paye des impots rapportera environ 1000 € / an. Les 42 nouveaux logements, situés en fond de place, en accession à la propriété suffiront largement à payer le remboursement.
Relogement des familles situées dans l’immeuble Saint Prix
Cet immeuble contient des logements passerelles, dont 8 familles actuellement. Elle sont suivies par le CCAS de la ville et seront relogées.
Présence d’un immeuble R + 5 étages en fond de place
Mr le Maire : Les paysagistes ont tous dit qu’il fallait fermer la place pour faire le pendant de la Mairie. Dans le cas du projet alternatif, avec un théâtre en fond de place, il y a aussi un immeuble.
Quel sera le style du batiment en fond de place ?
Mr le Maire : les Batiments de France ont défini un style Art-Déco pour l’immeuble situé sur le coté Est de la place. Pour l’immeuble du fond, comme il n’y a pas de style défini sur la place, ils ont préconisé un style néo-classique qui est devenu Versaillais.
A quoi servira la Folie ?
Mr Bigret : Il faudra définir un cahier des charges, mais on peut très bien prévoir un lieu d’expositions en plus de la brasserie.
Quid du projet alternatif des Fontenaisiens ?
Mr le Maire : J’ai reçu les initiateurs de ce projet d’échange du théatre actuel pour le mettre en fond de place et à l’inverse construire un immeuble à la place du théatre actuel. Même si cette idée peut paraître séduisante, il y a plusieurs problèmes :
- le théatre qui est prévu a 400 places et le théatre actuel en a 700 et il sert aussi de salle des fêtes pour des grosses manifestations, comme des galas associatifs
- il faudra reloger plus de familles, car au moins 26 logements seront supprimés
- surtout le montage financier n’est absolument pas envisageable dans l’état actuel des finances de la ville. Le cout d’un tel théatre est d’environ 15 M€ et si il y a 10 ou 20 ans, on pouvait se faire financer, au moins en partie, un tel équipement culturel par l’Etat ou le Département, ce n’est plus possible actuellement.
- il faudra quand même faire des travaux de rénovation du théatre, mais ce n’est as du tout le même montant.
- il y a aussi d’autres équipement à financer, comme le gymnase du Parc (3 M €), le stade du Panorama, des travaux d’isolation de batiments….
=> Le bilan de la concertation est aussi présente sur le site de la ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1576/bilan-de-la-concertation.htm

Un espace culturel plutôt qu’un immeuble au fond de la place du général de Gaulle

Environ une centaine de personne se sont réunies lundi soir salle  de l’église pour écouter et débattre de la présentation d’un projet alternatif citoyen pour la rénovation de la place du général de Gaulle. Plusieurs personnes ayant participé à la construction du projet ont pris successivement la parole. Les points de convergence avec les projets de la mairie ont été soulignés ainsi que les points de divergence.

Le temps de débat avec la salle a ensuite permis de discuter des différents aspects du projet. La question du relogement des habitants de la barre Saint Prix se pose pour le projet citoyen comme pour le projet municipal. En l’état, il serait toutefois nécessaire de reloger plus de familles dans le cas du projet citoyen qui propose la démolition du bâtiment jusqu’à un joint de dilatation. Cette démolition est nécessaire pour que l’implantation du futur complexe culturel n’empiète pas sur le parvis du château. Elle semble d’autre part techniquement plus simple que la coupure du bâtiment. En l’occurrence, les conditions techniques de la démolition ou de l’intégration du bout de la barre Saint-Prix dans le bâtiment proposé par la municipalité n’ont jamais était présentées et seraient intéressantes à connaître. En réponse à cette question, il semble que la quantité de logements nécessaire ne soit pas insurmontable. Une solution a été évoquée : ce serait de prévoir un bâtiment mixte social/privé dans l’emplacement dit ‘OSICA’ qui permettrait de reloger les familles à proximité.

Le volet financier, principale critique de l’équipe municipale à l’égard du projet, a suscité également des questions. Mais il a été souligné par les citoyens à l’origine de la proposition qu’il ne suffit pas de dire ‘c’est trop cher pour la ville’. Il faudrait présenter des arguments chiffrés pour contredire les prévisions du projet citoyen. Dans ces conditions, les estimations divergentes des différentes parties pourraient être confrontées en transparence. Cela devrait permettre d’aboutir à une  estimation consolidée et consensuelle en évitant de part et d’autre toutes tentatives de manipulation. D’autres questions concernant par exemple l’impact sur le stationnement, la trop grande concentration géographique des centres d’intérêt ou les ajustements nécessaires du fait de la baisse de capacité de la salle de théâtre ont été évoquées et discutées. 

Le projet semble recevoir un bon accueil. Mais est ce que l’enthousiasme de nombreux Fontenaisiens pour des projets alternatifs est suffisant pour que la municipalité accepte de les considérer ?

Vous pouvez télécharger la présentation : PDG_Projet-Alternatif_Fontenaysiens-DIFFUSION_L

Le groupe de Fontenaisiens propose aux habitants qui apprécieraient de voir naitre un espace culturel sur la place du coeur de ville au lieu d’un immeuble de 42 logements et des commerces de le faire savoir en apportant  leur soutien par mail à l’adresse suivante :  projetcitoyenplacedegaulle@gmail.com (cliquez sur le lien)

Le groupe s’engage a garder confidentiel le nom et  l’adresse mail des personnes qui enverront leur soutien à cette adresse