La ruelle des Champarts devient une « zone de rencontre »

Depuis l’été 2018, une nouvelle « zone de rencontre » est créée ruelle des Champarts, petite rue située au nord de la ville entre le haut de la rue Boucicaut et la rue de l’Ile.

Rappelons qu’une zone de rencontre est une voie ouverte à la circulation de tous, où les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée en étant prioritaires sur les véhicules. La vitesse y est limitée à 20 km/h. La ruelle, en sens unique pour les véhicules motorisés, est à double sens pour les cyclistes qui doivent bien sûr respecter la priorité due aux piétons ainsi que la limite de vitesse.

La création de cette zone de rencontre est le résultat d’un dialogue, initié lors du « diagnostic en marchant » du mois de juin, entre les équipes municipales et les habitants du quartier, représentés par l’association Champarts-Ile-Boucicaut (association pour l’amélioration du cadre de vie).

Ce classement régularise une situation de fait, les trottoirs de cette ruelle étant trop étroits pour permettre la circulation notamment des poussettes, poussettes de marché ou trottinettes des enfants. Dans une étape ultérieure, lorsque les projets immobiliers du secteur seront stabilisés, les habitants du quartier espèrent bien que le budget d’investissements permettra la réfection de la ruelle, avec un réaménagement de la voirie pour matérialiser la présence de cette zone de rencontre.

Hélène Chabanas-Maguin

Soyez candidats pour être membre d’un Comité d’Habitants de Quartier (CdH)

Il existe à ce jour Cinq quartiers :

- PARC CENTRE VILLE
- VAL CONTENT PERVENCHES
- SCARRON SORRIERES
- BLAGIS GARE
- ORMEAUX RENARDS

Quel rôle doit avoir un comité d’habitants ?

- Il est un intermédiaire actif entre la municipalité et les habitants
- Il recueille les demandes et les attentes des Fontenaisiens pour identifier et approfondir les sujets majeurs au quartier
- Il en déduit des propositions d’actions et de réflexions qu’il soumet aux élus et aux habitants
- Il informe les habitants des projets, recueille leur avis
- Il participe au bien vivre de son quartier en proposant des actions à mener
- Il est représenté dans les instances communales telles que la Commission Extramunicipale d’Urbanisme et d’Aménagement (CEMUA)

Nouvelles prérogatives de Comités d’Habitants :

  • Officialisation de la création du Comité Inter-quartiers qui comprend 2 représentants de chacun des 5 comités d’habitants
  • Création d’un Conseil Participatif, composé de Monsieur le Maire, des conseillers municipaux chargés de la démocratie participative, du comité inter-quartiers et d’experts invités selon l’ordre du jour. Ce conseil se réunira 3 fois par an.
  • Création de Groupes de Travail Thématiques, composés de représentants des comités d’habitants et de Fontenaisiens intéressés par les sujets abordés. Tous les sujets pourront faire l’objet de groupes de travail thématique hormis les sujets sensibles liés à la sécurité, au domaine privé… Ces groupes de travail pourront être créés à la demande de la mairie ou à celle des comités d’habitants.
  •  Création de cafés citoyens, permettant aux Fontenaisiens de rencontrer dans leur quartier leur comité d’habitants, les conseillers municipaux chargés de la démocratie participative et les élus référents.
  • Présentation d’un bulletin d’information par les élus référents à chaque réunion de comité d’habitants, suivie d’échanges avec les habitants.
  • Interventions des comités d’habitants lors des réunions de quartier 
  • Publication des comptes rendus des comités d’habitants sur le site web de la ville.
  • Première expérience de budget participatif en 2018 : ouvert à tous les habitants (voir article précédent). Les CDH seront le jury des propositions avec un classement.

Vous pouvez aussi poser votre candidature sur le site internet de la ville, à la rubrique « Votre Quartier » dans « Ville Active » soit :  https://www.fontenay-aux-roses.fr/6/votre-quartier.htm

Pour savoir dans quel quartier vous êtes situé, utilisez le plan interactif de la ville : https://fontenay-aux-roses.plan-interactif.com/fr/#!/home/@48.78968941188586,2.284326961970123,15/data=eyJsYXllcnMiOlsiNTAxOCJdfQ==

Participez aux Groupes de Travail Thématiques sur la ville !

Lors du Conseil participatif du 27 juin, il a été décidé de créer des comités thématiques.

Ils commenceront à fonctionner au mois de Septembre.

Ces comités feront des propositions

Si vous êtes candidat pour y participer, envoyez un message à votre Comité d’Habitant de Quartier sur le site internet de la ville, à la rubrique « Votre Quartier » dans « Ville Active » soit :  https://www.fontenay-aux-roses.fr/6/votre-quartier.htm

Pour savoir dans quel quartier vous êtes situé, utilisez le plan interactif de la ville : https://fontenay-aux-roses.plan-interactif.com/fr/#!/home/@48.78968941188586,2.284326961970123,15/data=eyJsYXllcnMiOlsiNTAxOCJdfQ==

Les comités thématiques :

1. Circulation voitures, vélos, piétons

Objectif : Le comité thématique existant va maintenant étudier la circulation (automobile, vélos, piéton, etc.)

-        en centre-ville et dans les autres quartiers, sur le rôle respectifs des différents modes de circulation

Interlocuteur à la Mairie : Emmanuel Chambon, maire adjoint Espace public, Voirie, Développement durable, Lutte contre les nuisances et les pollutions, Propreté urbaine

2. Végétalisation des Rues

Objectif : tirer parti de l’expérience du Comité d’habitants Pervenches Val-Content, et étendre la démarche à toute la ville (cartographie des emplacements possibles, modalités de mise en œuvre…)

Interlocuteur à la Mairie : Emmanuel Chambon, maire adjoint Espace public, Voirie, Développement durable, Lutte contre les nuisances et les pollutions, Propreté urbaine

Vous avez jusqu’au 30 Septembre pour proposer votre projet dans le cadre du budget participatif de la ville !

Votre projet doit :

  • s’inscrire dans les compétences de la commune,
  • relever du budget d’investissement (aménagement, construction, rénovation, achat de biens…),
  • être d’intérêt général et techniquement/juridiquement réalisable,
  • il ne génère pas de frais de fonctionnement nouveaux jugés trop élevés par les services municipaux
  • ne pas dépasser un tiers du budget total qui est de 20 000 €.
  • concerner un quartier ou toute la ville

La faisabilité des projets sera ensuite étudiée et les porteurs de projet viendront défendre leur proposition devant un jury composé de membres des comités d’habitants. 25 projets maximum seront retenus puis soumis au vote de la population avant la fin de l’année. 

Qui peut proposer un projet ?
Toute personne de plus de 16 ans, domiciliée à Fontenay-aux-Roses, à l’exception des élus ayant un mandat local à Fontenay-aux-Roses.

Quelques exemples de projet 

-        Des poulaillers et des composteurs pour réduire nos déchets
-        Point dons : pour déposer et/ou récupérer des objets
-        Mur d’escalade pour tous
-        Végétaliser la ville et créer des jardins potagers et partagés
-       Créer des parkings à trottinettes devant les écoles
-        Installer une borne de gonflage pour vélo en centre-ville
-        Habiller nos grilles de parcs avec des expositions
-        égayer les murs de la ville

Y a-t-il un règlement ?

Oui, il définit qui peut participer, quel type de projet on peut proposer, quel est le planning.

Ci-joint le lien pour le télécharger : Budget_Participatif_REGLEMENT_FAR

Ci-joint le lien pour déposer votre projet : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1616/budget-participatif.htm

Installez dans votre quartier des petits jardins partagés

En mai 2017, le Comité d’Habitants « Pervenches Val Content » proposait l’installation dans leur quartier des petits jardins partagés pour planter et entretenir des plantes aromatiques sur la voie publique.

Le but était de favoriser le développement de la biodiversité en ville, mais surtout de créer du lien social et de favoriser les échanges entre voisins.

Pour pouvoir mettre en œuvre cette solution, il fallait l’accord et l’aide de la municipalité.

Comme ces petits jardins utilisent une partie de l’espace public, la ville a défini une convention d’utilisation temporaire de l’espace public et une charte de végétalisation.

Cette charte engage les jardiniers au respect de l’environnement et à l’entretien du dispositif.

Les services techniques de la Ville, ont posé des bacs place Jean Monnet et rue Auguste Ernoult. Une petite parcelle a aussi été aménagée place Jean Monnet.

Les plantes de ces « jardins partagés » :

  • Menthe verte
  • Potimarron
  • Graines de Cerfeuil et de Thym
  • Fraisier Mara des bois
  • Tomates cerises
  • Graines de Moutarde blanche
  • Fraisier
  • Basilic
  • Menthe
  • Persil et Romarin

Christiane Vilain, habitante du quartier a écrit un poème pour présenter ces petits jardins partagés :

Chers voisins et amis ;
Ce nouveau Bac est destiné
à l’usage partagé
de plantes aimables
et consommables,
pour le quartier.
Servez-vous raisonnablement ;
Entretenez-le en enlevant
les mauvaises herbes, mais pas trop ;
En arrosant de temps en temps,
Surtout par temps chaud.

Si vous êtes intéressé, repérer des endroits et contacter votre comité d’habitants à la rubrique « Votre Quartier » du site de la ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/6/votre-quartier.htm

Café Citoyen du quartier Blagis Gare du 9 juin 2018, au square des Anciens Combattants

Participants

Une quarantaine de citoyens sont venus participer, à différents moments, entre 10h et 12h 30.

 

De nombreux élus municipaux étaient aussi présents, certains sont restés très longtemps pour répondre aux questions et dialoguer avec les citoyens.

M. le Maire est aussi passé, pour marquer l’importance qu’il attache à ces cafés citoyens.

Plusieurs membres du Comité d’Habitants Blagis Gare s’étaient mobilisés pour préparer ce Café Citoyen, l’annoncer dans tout le quartier, en assurer l’organisation et pour l’animer toute la matinée.

Enfin, ce Café Citoyen n’aurait pu se tenir sans l’implication des services municipaux, et en particulier de M. Hassan El Youbi qui a su trouver les réponses et satisfaire les demandes en moyens logistiques transmises par le Comité d’Habitants.

Principaux résultats de ce Café Citoyen

Plusieurs thèmes de réflexion étaient proposés par le Comité d’habitants, matérialisés par des panneaux d’informations et propositions :

  1. Panneau « Circulation et stationnement »Etaient présentées, pour le quartier, les principales conclusions des différentes études et réunions tenues sur ce sujet depuis un an.Pour notre quartier, un des premiers points d’intérêt est la matérialisation, par un marquage au sol, des places de stationnement dans les rues du quartier. La mairie est d’accord pour que ces marquages soient définis en concertation avec les habitants via les Comités d’habitants.
    Le Comité d’Habitants invitera à ces réunions de concertations tous les habitants concernés par ce sujet. Neuf personnes se sont inscrites lors du Café Citoyen pour participer à de telles réunions.
  2. Panneau « Le quartier se transforme » Le panneau présentait les principaux travaux en cours ou prévus dans le quartier.
    Une question y était en particulier posée sur l’avenir de la Maison de l’Economie et de l’Emploi (Maison Boucicaut).
    M.  Ribatto, maire adjoint en charge du développement économique, de l’emploi et des transports, a pu y répondre de façon détaillée.  :
    Les locaux de la Maison de l’Economie et de l’Emploi sont en partie libérés, du fait du transfert à Antony et Bagneux des activités d’accompagnement à l’emploi gérées maintenant par le Territoire Vallée Sud Grand Paris.
    M. Ribatto souhaite installer dans les locaux libérés une Maison des Entrepreneurs, guichet unique d’aide aux créateurs d’entreprise dans tous les domaines.  Cette Maison des Entrepreneurs serait financée par Vallée Sud Grand Paris.
    La Maison des Entrepreneurs n’occuperait qu’une partie de la Maison Boucicaut dont les murs restent propriété de la commune de Fontenay (legs Boucicaut). Elle ne nécessiterait que quelques aménagements des bâtiments actuels et pourrait être inaugurée en octobre 2018.
    Madame Gagnard, Maire adjointe, garantit que les associations (Restaurants du cœur et Secours catholique) qui utilisent actuellement une partie de ces locaux seront préalablement relogées dans une Maison des Solidarités, un projet piloté par Mme Bullet, maire adjointe à la Famille, Affaires sociales, Santé, Personnes âgées, Politique à l’attention des handicapés.
  3. Panneau « Le quartier s’anime » Ce panneau présentait différentes animations prévues dans le quartier pour les mois à venir telles que le concert organisé place de la gare à l’occasion de la fête de la musique ou l’apéro mensuel de FARàvélo (à partir de 18h30 le 1er vendredi de chaque mois.

L’objectif de ce panneau était également de recueillir des idées de projets à concrétiser pour notre quartier. La charte de végétalisation de l’espace public Fontenaisien y était présentée ainsi que des premières idées de projets, telles que la végétalisation de nos rues, la mise en place de jardins partagés, des actions de réduction des déchets (composteurs collectifs, Repair Café, etc…).

Huit personnes ont laissé leur adresse et ont exprimé leur intérêt pour ces projets, en proposant aussi des échanges de plantes ou de graines ou des expositions artistiques au voisinage du RER.

Conclusions

Un premier Café Citoyen encourageant qui a attiré des participants motivés.
D’autres suivront car il est normalement prévu deux cafés citoyens par an dans chaque quartier de Fontenay. Rendez- vous début décembre pour le prochain Café citoyen.

Retour sur le « Café citoyen » du quartier Ormeaux-Renards du samedi 26 mai

Samedi 26 mai 2018, le comité d’habitants du quartier Ormeaux-Renards (CDH) proposait un café citoyen ouvert à tous les habitants du quartier. Riverains, membres du comité et élus ont pu échanger autour d’un verre sur la vie du quartier et les projets à venir.

( Crédit photos : E.Infanti)

Ce café fut une réussite, car ce fut un grand moment d’échanges convivial entre les habitants du quartier, les membres du CDH et les élus référents.

Il y a eu une dizaine de demandes et de propositions des habitants faites à cette occasion qui serons étudiées par le CDH avec la participation de la mairie.

Ce fut une très bonne occasion de faire connaitre les Comités d’Habitants, car la plupart des habitants ne connaissaient pas leur existence.

Mr Chambon, Maire adjoint à l’espace public, Voirie, Développement durable, Lutte contre les nuisances et les pollutions, Propreté urbaine, discute avec des habitants devant des plans du quartier.

Réunion publique Parc-Centre ville et diagnostic en marchant le mercredi 21 Mars

Un diagnostic en marchant est organisé avec les élus et les services techniques afin de relever sur le terrain les problèmes rencontrés.

Le point de départ de la balade est sur la place de l’Eglise à 16 heures

Retrouvez le parcours ci-dessous :

La réunion publique a lieu le mercredi 21 mars à 20 heures dans le préau de l’école du Parc.

L’exemple de Montrouge pour les projets avec le budget participatif

e budget participatif permet aux citoyens de proposer des projets pour leur ville ou leur quartier. Ces projets proposés doivent être chiffrés.

Montrouge a été la première commune des Hauts-de-Seine à avoir mis en place ces budgets participatifs, mais maintenant, ce sont aussi Bagneux et Sèvres qui ont emboîté le pas à l’automne 2017. Il y a aussi Arcueil en Val de Marne.

Les habitants de Montrouge ont pu déposer leur idée sur une plate-forme en ligne (http://budgetsparticipatifs.ville-montrouge.fr/).

Chaque dossier a été examiné par les services techniques. Les habitants devront ensuite défendre leur projet devant un jury composé de représentants de leur comité de quartier. Enfin, un vote ouvert à tous les habitants a été organisé en fin d’année pour désigner les projets lauréats. 50 d’entre elles ont été soumis aux votes.
Lire la suite

Conseil Municipal du 16 octobre 2017 : Création d’un conseil de quartier des Paradis

Le quartier des Paradis, d’une superficie totale d’environ 8 hectares, représentant 1746 habitants, est composé en grande partie d’une résidence de 833 logements sociaux, sous forme de barres typiques des grands ensembles des années 60, appartenant au bailleur Hauts-de-Seine Habitat.

Ce quartier fait l’objet actuellement d’un renouvellement urbain (-voir article précédent -)qui vient de commencer avec l’audition des premiers habitants de logements concernés. Ce projet se déroulera jusqu’en 2030. Ce projet va :

-        Offrir un nouveau cadre de vie aux habitants (reconstruction des 830 logements sociaux appartenant au bailleur social Hauts-de-Seine Habitat au bâti actuellement dégradé et amianté)

-        Apporter de la mixité sociale au sein du quartier (construction de 600 logements privés contribuant également au financement du projet)

Par décision du  Conseil Municipal du 16 octobre 2017, le maire de Fontenay-aux-Roses vient de créer un comité de quartier spécifique pour le quartier  « Les Paradis »,conformément à la loi sur la démocratie de proximité du 27 février 2002 a prévu la création de Conseils de Quartier pour les Villes de plus de 20 000 habitants dont le conseil municipal fixe le périmètre, les conditions de désignation des membres du conseil et de son fonctionnement.

Pourtant, il existe déjà, un Comité d’Habitant mis en place depuis 2012, le comité d’habitants Blagis-Gare qui englobe aussi le périmètre de tout le quartier des « Paradis »

Ce Conseil de quartier des Paradis fait l’objet d’une Charte qui a été votée aussi au Conseil Municipal qui définit sa composition et son fonctionnement.

Pourquoi ce Comité d’Habitants Blagis-Gare n’a pas été consulté pour définir la Charte ?

Quelle sera la composition du Conseil des Paradis ?

Le conseil de quartier est composé de toute personne de plus de 18 ans qui a sa résidence principale dans le périmètre du quartier.

Le conseil de quartier comprend un minimum de 15 membres et un maximum de 30 membres.

Le conseil est composé autant que possible d’hommes et de femmes à part égale et s’oblige, dans la mesure, du possible à être représentatif de la diversité du quartier.

Le Maire de la Commune est membre de droit du conseil de quartier, en qualité de président, ainsi que l’adjoint de quartier désigné par le conseil municipal.

Est-ce que Conseil de quartier aura un pouvoir décisionnaire ?

Les décisions du conseil de quartier n’ont pas valeur juridique. Seul le conseil municipal peut valider par délibération les projets qui lui sont soumis. Le conseil de quartier peut être consulté par le Maire et peut faire à ce dernier des propositions sur toute question qui concerne le quartier ou la commune en lien avec le quartier.

Comment en faire partie ?

La candidature au conseil de quartier est subordonnée aux conditions suivantes :

  • Figurer sur les listes électorales de la commune,
  • Avoir 18 ans minimum,
  • Résider dans le quartier,
  • Ne pas être agent de la collectivité locale,
  • La représentation des habitants du quartier est limitée à une personne par foyer.

Les membres du comité d’habitants résidant sur le quartier pourront faire partie des deux instances (comités d’habitants Blagis-Gare et Conseil de quartier), par ailleurs, les représentants des comités d’habitants pourront, au même titre que les représentants des associations, être invités à participer à titre consultatif au sein du Conseil de quartier.

Un bureau est constitué pour organiser la vie administrative du conseil de quartier. Il a pour principale mission de préparer les réunions du conseil de quartier.

Le conseil de quartier élit en son sein un référent du quartier et un suppléant.

La ville met également à disposition du conseil de quartier un agent communal chargé d’assister le bureau en qualité de secrétaire.

Ils constituent avec le Maire et l’adjoint de quartier, le bureau du conseil de quartier.

Des élus référents sont amenés à assister au conseil et, le cas échéant, à être consultés sans qu’ils ne bénéficient d’un droit de vote aux décisions du conseil de quartier.

Les associations et organismes du quartier sont également amenés à participer à titre consultatif aux séances du conseil de quartier sans bénéficier d’un droit de vote aux décisions du conseil de quartier.

=> Ceci veut dire que les associations de quartier ou de locataires ne pourront pas influer sur le vote du Conseil de quartier

Comment se fait-il que les membres de ce Conseil soient obligatoirement inscrits sur les listes électorales ?

Les habitants du quartier qui ne sont pas de nationalité française sont pourtant nombreux dans ce quartier. C’est une véritable discrimination pour ces habitants.

Comment cela se passe dans d’autres communes pour les candidatures ?

Voici par exemple un extrait de la charte des conseils de quartier de la Ville de Cognac.

Ville de Cognac, charte du Comité de Quartier (12 à 30 membres), 

«  Qui peut être membre du Conseil de Quartier ?

  • Toute personne âgée de 16 ans et plus, quelle que soit sa nationalité, habitant ou contribuable au titre d’une activité professionnelle exercée dans le périmètre du quartier peut participer au Conseil de Quartier. »

http://www.ville-cognac.fr/Fonctionnement-d-un-Conseil-de-Quartier.html