Récit et remarques sur la journée citoyenne de la Propreté le samedi 7 Avril après-midi : nettoyage participatif et ateliers pédagogiques

13h30 – 15 Heures  : grand nettoyage participatif avec les comités d’habitants

Dans chaque quartier, des membres des comités d’habitants, des élus et des Fontenaisiens ont participé à ce ramassage des déchets dans les rues. Le trajet avait été défini par les Comités d’habitants.

Voici par exemple, pour le quartier Ormeaux-Renards.

(Crédits photos : E.Infanti et C.Lannou)

Il y avait surtout des adultes, alors que la publicité avait été faite dans les écoles. Seul, le quartier « Pervenches-Val Content avait 4 enfants et leurs parents. Sans doute l’horaire n’était pas approprié pour les familles, un samedi à 13 H 30.

La récolte a été inégale suivant les quartiers : par exemple, en centre-ville peu de déchets, du fait d’un nettoyage plus fréquent. Par contre dans d’autres quartiers plus périphériques, on a découvert des mines de déchets. Des encombrants ont été repérés, comme un four micro-onde.

Les déchets ont été rassemblé au Parc Sainte Barbe. Ils n’ont pas été pesés et triés. Tous les participants ont été récompensés par les organisateurs (sacs, objets, eau de source).  

(Crédits photos : E.Infanti et C.Lannou)

A partir de 15 h  avaient lieu les ateliers pédagogiques, ludiques et animations de sensibilisation au Parc Sainte-Barbe

- Sensibilisation au tri des déchets, distribution de sacs pour les végétaux et information sur le compostage, par Vallée Sud – Grand Paris

- Atelier sur le compost par CompoStory

(Crédits photos : E.Infanti et C.Lannou)

Ce stand était animé par Mr Jacques Fasquel, pionner du compost, formateur en prévention des déchets et mise en place de dispositifs de compostage. Il est également formé à la permaculture et est apiculteur amateur.

Il vient d’éditer un livre sur « Composter en ville » disponible actuellement chez Rustica.

Pour en savoir plus :  http://compostproximite.blogspot.fr/

- Atelier d’apprentissage des bons gestes pour l’environnement (Que deviennent les déchets ? Brico récup, Buzzer c’est gagner ! et Jeu des 7 erreurs sur les encombrants et autres incivilités) par Pik Pik

- Présentation du concept de jardins partagés par l’association Nos Potagers; Cette association fait aussi de l’échange de graines. E-mail : nospotagers.92260@gmail.com

- Partage d’idées pour créer un « Repair Café » et autres projets (voir article précédent)

18 heures : Projection-débat autour du documentaire « Aux déchets, citoyens ! » dans la salle Sainte-Barbe

La projection du film n’a pas attiré la foule. Pourtant, le sujet était intéressant : il montre comment une ville comme Roubaix a accompagné des familles qui veulent réduire leurs déchets. D’autres  ont monté un atelier couture pour créer ou réparer des vêtements. il y a aussi un atelier de réparation, un « Repair Café ». Il existe aussi des jardins partagés et des familles qui ont leurs poules et échangent avec les voisins des oeufs contre de la nourriture. tout cela recrée du lien social et transgénérationnel, de la convivialité et même une raison d’exister pour des personnes isolées.

Ce documentaire est disponible à être visionné en différé sur le site de « Public Sénat »

https://www.publicsenat.fr/article/societe/playlist-replay-revoir-aux-dechets-citoyens-80799

 

Le 7 Avril, « faites » aussi Zéro Déchet sur le stand de FARWaste à partir de 15 Heures au Parc Sainte Barbe

Samedi prochain, 7 avril, la marie nous invite à venir faire de la propreté.

Un petit groupe de fontenaisiens a proposé de participer à cet événement pour parler Zéro Déchet.

Nous vous proposons de venir échanger à ce sujet sur notre stand à partir de 15h et lors de la projection/débat à 18h du film  »Aux déchets, citoyens ! » dans la salle Sainte-Barbe.

Le mouvement zéro déchet propose de réduire les déchets à la source en agissant chacun pour développer les « 4R » :
-        Refuser ce qui n’est pas vraiment utile, les emballages que l’on peut éviter, etc.
-        Réduire le gaspillage alimentaire, la fréquence d’achat des produits électroniques, etc.
-        Réutiliser en réparant ce qui peut l’être, en achetant des produits d’occasion, en louant, en donnant ou en vendant ce qui peut être utile à d’autres, etc.
-        Recycler les déchets

Auquel on peut ajouter
-        Rendre à la terre en compostant ses déchets de cuisine

La démarche est d’abord individuelle et concerne chacun d’entre nous dans son mode de consommation. Mais la démarche pour réduire ses déchets est l’occasion d’actions collectives. Le groupe permet en effet d’échanger les bonnes idées, les bonnes adresses … et ça facilite bien les choses. Et c’est aussi en groupe que l’on peut, par exemple, monter un repair café dans notre ville.

Alors sur notre stand nous avons choisi de vous présenter :
-        Un projet de repair café
(pour en savoir plus sur les repair cafés, vous pouvez consulter cet article du Monde ou le site français du mouvement international des repair cafés)
-        Un repérage à faire ensemble des adresses Zéro Déchet à Fontenay
-        Un quizz surprise

Mais vous pourrez aussi venir avec vos idées ! sur le stand ou lors du débat qui suivra la projection à 18h du film « Aux déchets, citoyens ! ».  Ce documentaire présente le défi zéro déchets qui a été organisé à Roubaix. C’est un film très intéressant qui évoque la diversité des démarches individuelles mais aussi le repair café et les ateliers qui sont nés de cette belle initiative roubaisienne.

Pour visionner la bande-annonce, c’est ici

A samedi !

Dominique Dupuis
farwaste@yahoo.com

Pourquoi le changement des poubelles reste une priorité pour la propreté des rues ?

Les anciennes poubelles, mises en place, il y a plus de 25 ans étaient esthétiques, mais assez peu dimensionnées pour les lieux de passage. On trouvait régulièrement des canettes et des boites à pizza mises dessus ou plutôt à coté.

L’ancienne municipalité avait commencé à changer les poubelles pour des poubelles « tulipe » déjà plus adaptées avec la possibilité de mettre des gros déchets. La nouvelle municipalité a opté pour un modèle de grande contenance (70 litres) pour plus de confort et de propreté (Fontenay Mag de Décembre 2014, page 25). 

Il s’avère que ces nouvelles poubelles sont tellement de grande contenance qu’elles seront ramassées moins souvent et cela ne contribuera pas à la propreté, du fait des déchets stagnant longtemps et qui seront soumis à la pluie !

De plus, il n’y pas de tri sélectif, comme cela existe dans certaines communes ou sur la Coulée Verte. Ce tri sélectif pourra s’effectuer après-coup par le personnel technique. Dans l’exemple ci-dessous, on trouve des bouteilles plastiques et en verre.

Par contre, ces poubelles sont adaptées à des lieux de passage, comme le Boulevard de la République, où la présence des anciennes poubelles, inutilisables dans un lieu de passage, faisait que la poubelle, c’était la rue elle-même ou le pied des arbres.

Jusqu’à présent, seulement 100 poubelles ont été changées (Fontenay Mag de Février 2018, page 20). Il faut accélérer le remplacement, compte-tenu du fait que ce n’est pas un gros investissement. 

Lorsqu’il ne s’agissait pas d’un lieu de passage, le modèle de 2010, mis en place par l’ancienne municipalité était plus adapté.