Un morceau de musique du Fontenaysien Clmante. Il parle de l’éphémère de la vie tout en la louant dans un langage travaillé

Le morceau s’appelle Yvan Pavlov

https://youtu.be/-hszB5cJUdI

En l’honneur d’Ivan et la description de son réflexe ! Je voulais ici l’impliquer dans un réflexe que l’on connaîtra tous au moins une fois. Et si quand les cloches sonnent ont dis souvent que c’est pour nous, ici la cloche sonne pour une troisième personne. On y dépeint ses réflexes son comportement face a l’approche de la mort inattendue. J’ai écrit les paroles en référence à la beauté de la vie. Belle par son côté éphémère et belle parce que l’on peut la perdre. Unique, rare fragile. Dans mon rap je dépeins les derniers moments d’une princesse qui va se noyer dans un naufrage. Elle prend conscience qu’elle va tout perdre à savoir la vie. Elle se remémore ce qu’elle éprouvait avant, maintenant, et plus tard. Elle veut faire durer cette seconde au plus et l’apprécier. Le temps est en suspend. Un deuxième couplet montre son attachement à la vie face à la mort inerte, une vrai déclaration d’amour au vivant. Ensuite elle philosophe sur les bons moments et se rend compte qu’elle était un peu à la place d’un caillou qu’on avait lancé qui prenait conscience dans son vol et qui pensait pouvoir voler. Un peu comme lui elle comprend qu’elle va s’écraser et qu’elle n’a pas les moyens pour continuer de vivre. Quelque chose de supérieur ou du moins le destin la guidait vers cette finitude inévitable. Enfin le détachement, elle meurt et l’on repart sur un cycle continu que l’humanité à l’occasion de suivre. A savoir naître aimer rire mourir et donner la vie. Mais au final peut importe que l’on meurt il faut profiter de ce que l’on nous offre et mieux vaut planer et faire le plein de dopamine que s’interroger sur le moment du crash. Il arrivera tôt ou tard et mieux vaut le plus tard possible. L’instrumentale est faite maison à partir du logiciel cubase et d’un piano maître. J’ai soigné le côté musical alors si vous le souhaitez je pourrai aussi partager celle ci pour ceux qui souhaitent en faire usage ou simplement pour le bonheur des oreilles. Soyez indulgent sur le clip

Coronavirus : Une chanson sur l’après-coronavirus : « Autrement »

La crise du coronavirus a montré que la France est capable d’accomplir une transition écologique complète (provisoire) en 48 heures.

J’ai entendu beaucoup de personnes dire qu’elles espèrent qu’après la crise, le monde en tirera quelques leçons. Eh bien, cela dépend beaucoup de vous-même !

Pour que cet espoir ne reste pas un simple espoir mais devienne une action concrète, j’ai écrit une deuxième chanson: “Autrement”.

Pour lire les paroles : http://oosterenvan.blogspot.com/2020/03/autrement.html

Coronavirus : Confiné, une chanson pour donner du courage

Le confinement a un impact énorme sur nos vies.

N’ayant pas le droit de sortir pour partager cette expérience, j’ai écrit une chanson pour l’exprimer.

Je la dédie à nos héros sur le front, qui luttent H24 dans les hôpitaux de France.

A partager avec tout le monde : elle donnera du courage. Les amateurs de chats apprécieront !


Les paroles: http://oosterenvan.blogspot.com/2020/03/confine.html?m=1

Bon courage! Amicalement,

 Stein

Soirée de clôture de « Balade africaine », samedi 7 mars à partir de 19 Heures, au Théâtre des Sources

Rendez-vous au Théâtre des Sources pour la soirée de clôture de l’événement « Balade africaine » organisé par le CCJL. Apéro littéraire et poétique et concert de musiques d’Afrique de l’Ouest sont au programme.

Dès 19h, goûtez aux mets africains préparés par l’association Koulé Kan et profitez des lectures de textes d’auteurs d’Afrique sub-saharienne par le conteur et artiste fontenaisien Amadou Gaye.

A 20h30, le concert de TIO PERCUSSIONS vous en mettra plein la vue avec un spectacle de percussions et de danse ! À la frontière des mélodies mandingues, « Tio Percussion » dévoile toute la richesse des musiques d’Afrique de l’Ouest. 

Tarifs : Concert : 10 €/Réduit (- 18 ans) : 5€

Réservations au CCJL au 01 46 30 20 90