Le ministre de l’Agriculture appelle à une réouverture des marchés

Sources : Article du Parisien du 12 avril 2020 : http://www.leparisien.fr/economie/covid-19-le-ministre-de-l-agriculture-appelle-maires-et-prefets-a-rouvrir-les-marches-12-04-2020-8298339.php

Article de La Tribune du 13 Avril 2020 : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/le-ministre-de-l-agriculture-appelle-a-une-reouverture-des-marches-845010.html

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a appelé dimanche les maires et les préfets à favoriser la réouverture des marchés alimentaires en France quand les mesures de sécurité sanitaires pour contrer l’épidémie de Covid-19 sont respectées.

« Je suis favorable à l’ouverture de tous les marchés en plein air et de toutes les halles alimentaires », a déclaré le ministre dans l’émission Dimanche en politique sur France 3. « J’appelle les maires de France et les préfets à inciter à rouvrir ces marchés […] à condition qu’il y ait le respect des normes sanitaires. »

Didier Guillaume a rappelé que le gouvernement avait été contraint de fermer les marchés en France « parce que les mesures de sécurité sanitaire n’étaient pas mises en application ». Depuis, un tiers des marchés ont rouvert grâce à des dérogations accordées par les préfectures ayant jugé suffisantes les mesures de sécurité.

Une autorisation d’ouverture au cas par cas

« Le marché, c’est le lieu où les personnes âgées notamment vont acheter leurs poireaux, deux pommes de terre, une salade et ils mangent de belle façon, et puis, surtout, le marché c’est l’endroit où l’agriculture française passe 30 % de sa production de frais, de fruits et légumes », a affirmé le ministre.

Lors de la fermeture en France de toutes les activités non essentielles au fonctionnement du pays le 14 mars dernier, les marchés alimentaires étaient d’abord restés ouverts, déclarés prioritaires comme les supermarchés pour nourrir les populations confinées.

Mais le gouvernement les avait finalement tous fermés le 24 mars pour freiner la contagion, avant d’accorder des autorisations au cas par cas par dérogation.

Ces réouvertures ont été permises après la mise au point d’un guide de bonnes pratiques sanitaires négocié entre quatre ministères (Santé, Agriculture, Bercy et Intérieur), la fédération des marchés de France, des syndicats agricoles et des organisations de producteurs.

Voir aussi nos articles précédents : 

-  Pourquoi la solution du « Drive » avec les commerçants du marché est refusée par le Maire de Fontenay ?
Marché : Confinés ou espace confiné ?

Nouveau service de livraison : le « FARbike »

« Confinement ou pas, il faut que les gens mangent quand même ». Suite à ce constat, plusieurs commerçants de Fontenay-aux-Roses se sont organisés, en livrant eux-mêmes leurs clients en voiture. Cela faisait beaucoup de camionnettes qui tournaient en même temps, souvent quasiment vides. L’idée de mutualiser ces livraisons a vite émergé. Et pourquoi pas à vélo ?

C’est l’association locale FARàVélo qui a eu l’idée. Sans attendre, elle contacte l’association des commerçants de la ville et la mairie pour la concrétiser. L’accueil est favorable, même très favorable. Il y a l’urgence alimentaire et économique, et le vélo « fait sens » en cette époque du changement climatique et de densification de la ville. La mairie décide d’appuyer les commerçants en soutenant l’opération financièrement. En trois jours le projet est bouclé : le 8 avril le « FARbike » sillonne déjà les rues de Fontenay-aux-Roses.

l fallait faire vite : Pâques arrive. Les familles ont besoin d’être livrées, mais aussi des personnes fragiles et isolées qui ont du mal à se déplacer. Le réseau de l’association FARàVélo a permis de trouver rapidement un loueur de vélos-cargos et Patrick, un livreur à vélo professionnel. Patrick raconte : « J’étais moi-même dans les embouteillages avec ma camionnette avant. J’ai craqué, je suis passé au vélo-cargo. Ca marche super bien. Je me sens mieux aussi. »

Stein van Oosteren, président de FARàVélo, voit déjà plus loin : « Il est plus logique de développer un tel service sur un territoire plus grand. Comme l’ont fait les commerçants de l’agglomération de Chartres, où la coopérative « A ma porte » livre les particuliers, mais aussi les commerçants et les restaurateurs. Au bonheur de ces derniers, qui voyaient d’un mauvais œil passer les camions devant leurs terrasses » (voir vidéo).

« Cette solution nous tire une sacrée épine du pied, car pour nous c’est la haute saison » dit Simon Gardaix, le président de l’association des commerçants. Comme son partenaire FARàVélo, il aimerait que ce partenariat se professionnalise : « Il faut une centrale de commandes en ligne, pour commencer ». Une solution prometteuse : elle pourrait montrer que l’internet, souvent vu comme un destructeur du commerce local à cause des plates-formes comme Amazon, peut aussi être un formidable accélérateur du commerce de proximité.

Si vous voulez pédaler pour les commerçants de Fontenay-aux-Roses aussi : faravelo@outlook.fr

NDLR : un minimum de commande de 20 € est demandé pour être livré par le « FARbike »

Consultez la liste de commerçants qui livrent à domicileListing_commerces_MAJ_07042020

Coronavirus : nouveautés à Fontenay aux Roses le 8 Avril 2020

Un arrêté préfectoral du 7 avril 2020 valable à partir du 8 Avril :

  • Arrêt des activités de vente à emporter à partir de 21 heures
  • Arrêt des déplacements liés à l’activité physique entre 10h et 19h

Médecins généralistes 

La majorité des médecins généralistes de la ville poursuivent leurs consultations en cabinet et proposent des consultations téléphoniques.

Retrouvez la liste des médecins avec leur téléphones et ceux qui téléconsultent, sur la page du Centre municipal de santé

Services techniques (propreté, voirie…)

À partir du 8 avril, la Ville assurera, en parallèle du nettoyage des chaussées, une désinfection du mobilier urbain.

La société Nicollin, en charge de la propreté urbaine, interviendra en effet sur les surfaces métalliques et en bois (bancs, potelets, barrières, corbeilles, abribus et mains courantes) aux abords des commerces ouverts.

Commerces

Consultez la liste des commerces ouverts, des commerçants du marché et des services de livraison au 7 avril

Celle-ci comprend les commerces, qui font des livraisons, qui ont des commandes possibles avec des retraits sur place.

Changements et problèmes de livraison :

  • My Auchan : Arrêt des commandes à distance, les commandes se font désormais en caisse sur demande. Trop de commandes, et pas assez de personnel. Minimum de commandes 50 €
  • Le volailler du marché Aubry, ne fait une prochaine livraison que le jeudi 16 Avril, avec un minimum de commande de 50 €

Solidarité

Sur le site de Nextdoor, on peut trouver une carte du quartier pour proposer son aide à ceux qui en ont besoin grâce à notre carte de la solidarité ou pour en trouver.

https://fr.nextdoor.com/help_map/

Masques

Sur Nextdoor, il y a des demandes et des propositions de masques, il faut taper : « Masques » sur le moteur de recherchehttps://fr.nextdoor.com/search/?query=Masques&ccid=A8786974-A454-3E11-6C67-1976B6AC6715&ssid=dc55620e-07e6-4e62-99c9-93abf2fb1249

Par exemple : https://fr.nextdoor.com/news_feed/?post=17592193787298

De Même sur « Mes Voisins »https://mesvoisins.fr/search?q=Masques

Coronavirus : le point sur la situation à Fontenay-aux-Roses au 6 Avril 2020

Edition du Fontenay Mag, édition spéciale 

Au sommaire : Fontenay-aux-Roses à votre service, le confinement en pratique, les commerces de Fontenay-aux-Roses mobilisés et toutes les informations utiles en cette période

Pour le visualiser ou le télécharger : https://www.fontenay-aux-roses.fr/170/fontenay-magazine-archives.htm

Circulation RATP

Le trafic est réduit sur l’ensemble du réseau de la RATP,
30 % de l’offre en moyenne.

Le Petit Fontenaisien est suspendu

Plus d’infos sur www.ratp.fr

Centre Municipal de Santé

Le CMS est ouvert de 8h30 à 12h et 13h30 à 17h du lundi au vendredi, pour des consultations téléphoniques ou sur site avec deux médecins généralistes et une infirmière.

Des consultations téléphoniques sont également mises en place pour les autres praticiens dont une psychologue, le Centre de planification et d’éducation familiale ou le Lieu d’écoute et d’accueil pour les jeunes de 12 à 25 ans. Tél. : 01 46 61 12 86

Propreté urbaine 

À partir du 8 avril, la Ville assurera, en parallèle du nettoyage des
chaussées, une désinfection du mobilier urbain. La société Nicollin,
en charge de la propreté urbaine, interviendra en effet sur les surfaces
métalliques et en bois (bancs, potelets, barrières, corbeilles, abribus
et mains courantes) aux abords des commerces ouverts.

Collecte des déchets

Vallée Sud-Grand Paris poursuit la collecte des déchets sur le territoire
fontenaisien selon le calendrier habituel. En revanche, les déchèteries
fixes et mobiles sont fermées et le service de ramassage des encombrants
à la demande est suspendu.

Plus d’infos sur www.valleesud.fr

Police municipale

La Police municipale de Fontenay-aux-Roses, comme l’ensemble des forces
de l’ordre sur le territoire national, est en première ligne face à la crise sanitaire
actuelle. Depuis le début du confinement, plusieurs opérations de
contrôle et de sensibilisation ont été réalisées auprès des Fontenaisiens. Ces
actions sont menées en parallèle des missions habituelles de protection des personnes
et des biens.
Tél. : 01 41 13 20 43.

Petite Enfance (0-3 ans)

L’accueil à la crèche des Pervenches, pour les parents exerçant des professions
prioritaires, est provisoirement fermé à la suite de plusieurs cas de
suspicion de coronavirus dans le personnel Petite enfance.
Le service Petite enfance continue d’instruire les demandes de mode de
garde pour les tout-petits.
Renseignements : petite-enfance@ fontenay-aux-roses.fr

Règles pour les sorties

Une autorisation de déplacement dérogatoire datée et précisant l’horaire de sortie à télécharger est indispensable pour quitter votre domicile. Les motifs sont principalement d’ordre professionnel (avec attestation employeur), familial, pour effectuer des achats de première nécessité  pour les consultations médicales ne
pouvant être reportées, ou pour des déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés
soit à l’activité physique individuelle, à la promenade avec les personnes d’un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie. Il n’est pas possible
de courir sur la Coulée verte, fermée durant le confinement, et tout
regroupement est également formellement interdit.

Le non-respect de ces règles vous expose à une amende de 135 €.

La Poste et le courrier

Le bureau de Poste principal au 99, rue Boucicaut, sera réouvert à compter du 6 avril, du lundi au vendredi de 14h à 17h.

L’agence postale communale reste fermée jusqu’à nouvel ordre. Pour les opérations bancaires urgentes uniquement, les bureaux de Poste de Sceaux (rue Houdan) et du Plessis-Robinson (8 grande rue) sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Aucun retrait de colis ou de recommandé n’est possible.

Les boîtes aux lettres de Fontenay-aux-Roses sont relevées trois fois par semaine, les mercredis, jeudis et vendredis.

Les tournées des facteurs ont repris les 3 jours de la semaine : mercredi – jeudi – vendredi. Cela concerne aussi les colis. Il est aussi prévu le lundi pour les journeaux.

Pour des réponses aux questions pour le Courrier et colis https://aide.laposte.fr/categorie/covid-19/la-poste-courrier-et-colis/?at_medium=email&at_emailtype=promotion&at_creation=PR&at_send_date=20200331&at_link=changements&at_campaign=DEC_190320_Emailing_FAQ-COVID19

Commerces

Les commerces d’alimentation et les pharmacies restent ouverts.

Consultez la liste des commerces ouverts, des commerçants du marché et des services de livraison au 2 avril (pensez à appeler avant de vous déplacer, ces informations peuvent évoluer).

Le marché est fermé jusqu’à nouvel ordre

Plus d’informations sur le site internet de la Ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/

Marché : Confinés ou espace confiné ?

Le maire de Fontenay-aux-Roses vient de prendre un arrêté afin d’empêcher toute vente de denrées sur l’espace public. D’après les services municipaux, cet arrêté a aussi pour effet d’interdire la distribution des légumes de l’AMAP (la Farigoule) à l’extérieur et impose donc à l’association d’effectuer la distribution à l’intérieur, en milieu confiné. Il y a manifestement une mauvaise interprétation de la notion de confinement : l’intérêt (majeur et vital) du confinement imposé à la population est de limiter au minimum les contacts entre individus, de manière à limiter et à freiner la propagation de l’épidémie.

Le bon confinement est celui qui consiste à n’être en présence que de quelques personnes, toujours les mêmes. Le fait de rester chez soi (confinement) n’est qu’un moyen de limiter ces contacts ; l’intérêt n’est pas en tant que tel de rester enfermé chez soi mais d’avoir le minimum de contacts !

Le mauvais confinement est celui qui consiste à mettre, dans un même local, de nombreuses personnes étrangères les unes aux autres qui peuvent potentiellement se contaminer en se croisant dans une atmosphère mal ventilée.

Nous sommes certes dans une période où l’urgence vitale collective est telle qu’on peut suspendre certaines activités économiques. Toutefois, la vente de denrées alimentaires est une nécessité première et reste autorisée. Les autorités ont même considéré que les banques, quincailleries et bureaux de tabac pouvaient rester ouverts… La question de la vente d’aliments ne se pose donc pas. Reste à voir comment l’organiser de la manière la moins risquée. Les livraisons à domicile ou dans des espaces dédiés (« drives »), faites avec beaucoup de précautions (sans aucun contact direct), peuvent être une bonne solution. Le plus souvent, les courses sont faites dans des supermarchés, avec souvent la présence de nombreux clients qui se croisent, de nombreux contacts indirects et en milieu confiné (rappelez-vous : le mauvais confinement…) Au passage, un grand merci à tous les commerçants, caissiers, livreurs, professionnels de l’alimentation… de continuer à nous approvisionner !

Lors d’une distribution (et non vente) de l’AMAP, depuis la mise en place des mesures de confinement national, les paniers de légumes sont déjà préparés à l’avance, ce qui limite la manipulation et les contacts.  En outre, les distributeurs de l’AMAP sont protégés et protègent les autres par des masques et des gants. Le contact direct est donc nul et le contact indirect est minimal (une personne met à disposition le panier à une personne, sans la toucher). Cette manipulation est très protégée et justifiés par la nécessité de s’alimenter. La distribution est donc clairement moins à risque que de faire ses courses au supermarché.

En outre, une distribution à l’intérieur augmente le risque pour trois raisons : tout d’abord, il y a davantage de risques de croisements entre individus ; ensuite, il y a moins de place pour que les membres restent éloignés les uns des autres ; enfin, réunir des individus dans un espace confiné sans ventilation spécifique majore le risque de transmission par aérosols entre individus. En l’occurrence, la notion de confinement est mal comprise…

En résumé, laisser faire une distribution de panier à l’extérieur minimiserait le risque. C’est bien dommage de l’interdire !

De même, la municipalité de Fontenay-aux-Roses a décidé d’interdire complétement la vente par les commerçants du marché dans l’espace public. Mais pourquoi ne pas autoriser le marché à fonctionner à condition d’adapter les modalités ? On pourrait pourtant organiser un système de commandes-livraisons au pied du camion, en extérieur. Les habitants seraient heureux de continuer à avoir des produits frais, les commerçants de pouvoir continuer à vivre de leur travail et la santé publique serait moins compromise par de tels circuits plus adaptés. C’est ce qui est fait à Sceaux et au Plessis-Robinson où des « drives » sont organisés avec les commerçants du marché.

Emmanuel Durand, professeur de médecine.

Pourquoi la solution du « Drive » avec les commerçants du marché est refusée par le Maire de Fontenay ?

Qu’est-ce qu’un « Drive », comment fonctionne-t-il ?

Commande par les clients, par téléphone ou mail au commerçant concerné, les clients venant chercher  (à pied , en vélo ou en voiture) leur commande à un endroit donné,  à une date et une plage horaire précisée par le commerçant (par exemple le jeudi ou le samedi, de 9h à 12h). Les camions des commerçants doivent être autorisés par la Mairie au moment des livraisons.

En existe-t-il ailleurs ?

Il en existe organisés par des super-marchés. Les commandes se font sur le site du magasin et on choisit le lieu et l’heure de livraison.

Pour les marchés, cela existe par exemple à Plessis-Robinsonhttp://www.plessis-robinson.com/service-drive-au-marche.html où tous les commerces sont représentés.

A Sceaux, la mairie a mis en place aussi un driving et des livraisons à domicile avec de nombreux commerçants du marché : https://www.sceaux.fr/les-marches-et-les-commerces

Quelles étaient les nouvelles mesures du gouvernement pour les marchés ?

Un nouveau “protocole sanitaire des marchés locaux” a en effet été publié par le ministère de l’Economie le 27 Mars. Le texte détaille “les manières d’éviter que les gens soient collés les uns aux autres, les étals trop proches, etc.”, explique Sébastien Windsor, président des chambres d’Agriculture de France.

En outre, les producteurs qui ont des fichiers clients sont invités “à prendre et préparer les commandes en amont, sur le modèle des drive, pour restreindre au maximum le temps de présence des gens sur le marché”,

Comment cette initiative aurait pu fonctionner à Fontenay ?

Pour que cette initiative ait pu fonctionner, il fallait l’accord de la Préfecture des Hauts de Seine et que la mise en oeuvre soit faite par la ville.

A l’origine de cette initiative, il y avait l’équipe de Gilles Mergy, conseiller municipal d’opposition et tête de liste pour les municipales. Cette initiative avait reçu un soutien des commerçants du marché et de très nombreux Fontenaisiens mais aussi relayée par plusieurs associations.

Le 31 Mars, la Préfecture des Hauts de Seine avait  fait savoir qu’elle n’avait aucune objection dès lors que les mesures sanitaires étaient respectées. (voir article précédent)

Mais jeudi 2 avril, le maire Laurent Vastel a signé un arrêté pour interdire toute vente sur l’espace public communal.

Texte de l’arrêté : 

Artlcle 1 : Les marchés, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet, sont interdits par décret. Cette interdiction comprend toutes prestations, sur le territoire de la Commune, ayant pour objet la distribution de denrées dans les espaces publics.

Qui va subir cette situation ?

Pertes d’exploitation pour les commerçants et les producteurs locaux

Pour certains commerçants, leur seuls points de vente sont des marchés. Ils en font plusieurs dans la semaine dans des communes voisines.

Sans la vente directe, les producteurs locaux auront du mal à écouler leur produits et les stocks s’accumuleront. Ils ne peuvent pas organiser une vente à domicile.

Est-ce que les livraisons par les commerçants du marché ont été mises en place ?

Oui, mais pour un nombre restreint :

  • BILAL : Fruits & Légumes
  • OUENICH : Fruits & Légumes
  • AUBRY : Volailles
  • WANNES : Fruits & Légumes
  • BROSSE : Poissons
  • DA COSTA : Fruits & Légumes
  • GILQUIN : fromager
  • LE LITTORAL : traiteur grec
  • TRAITEUR DU SUD : Traiteur
Les producteurs de Saulx les Chartreux ne peuvent pas faire de livraison.
Il manque aussi des bouchers, charcutiers.
En temps normal, il existe 3 bouchers, 2 charcutiers, 2 fromagers, 3 poissonniers, 5 ou 6 fruits et légumes, 2 volaillers, d’autres traiteurs.
Les livraisons se font-elles gratuitement ?
Il faut souvent un minimum d’achat pour qu’elles soient gratuites (20 à 40 €), mais pour certains elles sont gratuites.
Pour télécharger la liste complète des commerces ouverts avec les N° de Tél et les horaires, les commerçants qui livrent, y compris les restaurants  : Listing_commerces_MAJ_02042020

Mise en place d’une solution respectueuse du confinement pour compenser la fermeture du marché

Suite à la fermeture des marchés, décidée par le gouvernement semaine dernière, de nombreuses personnes ont manifesté leur incompréhension et leur souhait qu’une solution alternative soit trouvée.
Cette recherche de solutions est importante pour soutenir l’activité des producteurs qui approvisionnent notre marché. Par ailleurs, de nombreuses personnes soulignent que les produits livrés en circuit court sont manipulés par un beaucoup plus petit nombre de personnes, que ce soit dans le circuit ou sur l’espace de vente. Le marché apparait ainsi plus sûr d’un point de vue sanitaire.

Dans ce contexte, plusieurs associations se sont concertées et ont décidé de soutenir une initiative en cours pour la mise en place d’un service « Drive » le jeudi et le samedi matin sur la place De Gaulle, avec une poignée de producteurs.A cet effet, un courrier a été envoyé à la mairie par plusieurs associations. Vous trouverez ci-dessous celui qui a été envoyé par l’association Fontenay Environnement et Transition.  

Si vous souhaitez soutenir cette demande, vous pouvez appeler la mairie au 01 41 13 20 00 ou envoyer un mail à mairie@fontenay-aux-roses.fr pour le faire savoir.

Nous ne manquerons pas de participer à la communication des modalités du Drive dès qu’elles auront été arrêtées.

Fontenay Environnement et Transition 

Courrier envoyé par FET à Mr Laurent, Directeur des Services: 

Monsieur,

Je m’adresse à vous en tant que représentant de l’association Fontenay Environnement et Transition.

Tout d’abord, permettez-moi, au nom de l’association, d’adresser tous mes vœux de bon rétablissement à M. Vastel ainsi qu’à son premier adjoint.

Dans le cadre de la transition écologique, notre association prône les circuits courts. Avec la fermeture du marché, liée à la crise sanitaire du Covid 19, la plupart de ces circuits courts sont en péril. De plus, depuis la fermeture de notre marché, nous recevons beaucoup de messages d’incompréhension de nos adhérents et sympathisants.

Aussi, partageant cette incompréhension, nous souhaitons votre soutient pour obtenir la réouverture du marché dans un cadre sanitaire bien réglementé. Notre marché, en intérieur, permet un contrôle d’accès à double sens et ses larges allés permettent, sans difficulté, la mise en place des distances barrières, offrant des conditions sanitaires meilleures que dans certains de nos supermarchés.

La préfecture ayant refusé la semaine dernière la demande de dérogation pour le marché de Fontenay,  nous avons pris contact avec certains producteurs pour rechercher une solution avec eux. Aussi, nous souhaitons vous faire part  de notre engagement et soutien à l’initiative de mise en place – en lien avec les commerçants de notre marché – d’un service « Drive » le jeudi et le samedi matin sur la place De Gaulle, du fait de la fermeture temporaire du marché.

En effet, ces commerçants représentent pour les fontenaisiens une offre alternative et complémentaire aux commerces sédentaires, souvent de qualité, parfois en circuits courts. Cette initiative a le mérite de répondre à deux besoins complémentaires :

- besoin des fontenaisiens de retrouver leurs commerçants et une partie de leur qualité de vie habituelle, tout en respectant les attendus du confinement et les mesures barrières

- besoins des commerçants de maintenir un chiffre d’affaires minimum pour couvrir a minima leurs charges fixes et tenter d’éviter ainsi pour certains une situation financière périlleuse.

Suite à l’accord donné par la préfecture ce mardi 31 mars à cette initiative, ainsi qu’à l’intérêt d’ores et déjà manifesté par des commerçants et de nombreux fontenaisiens, nous sollicitons votre soutien et votre appui pour la mise en place de ce système de « Drive » pour les commerçants ambulants dès ce samedi matin et jusqu’à la reprise du marché.

Cette dernière option est en effet relancée par la publication d’un protocole sanitaire qui définit les conditions à respecter pour pouvoir rouvrir le marché, avec moins de commerçants mais dans un format beaucoup moins contraint. 

Nous comptons donc, M. Laurent, sur votre soutien et votre appui pour la mise en place de ce système et le redémarrage du marché.

Dans l’attente d’une décision favorable de votre part, nous vous remercions vivement pour l’attention que vous porterez à notre requête,

Bien cordialement,

Christophe Guyon pour le CA de FET :

Nicole Allafort, co-présidente
Lætitia Chanas, co-présidente
Dominique Dupuis, co-présidente
Christophe Guyon, co-président

Mise en place d’un drive à Fontenay-aux-Roses : silence radio du côté de la mairie

Il y a deux jours, nous avons lancé une initiative consistant à organiser à Fontenay-Roses une prestation de type « drive ».

Il s’agit à la fois de donner la possibilité aux commerçants du marché qui le souhaitent de pouvoir écouler leurs produits et de permettre aux Fontenaisiens de disposer d’une offre en produits de bouche complémentaire de celle existante sur la ville.

Cette initiative a rencontré un réel succès auprès de plusieurs commerçants et de nombreux  Fontenaisiens qui attendent avec impatience sa mise en œuvre concrète.

Dès le mardi matin, la Préfecture des Hauts de Seine nous a fait savoir qu’elle n’avait aucune objection dès lors que les mesures sanitaires étaient respectées.

En ce qui concerne la commune de Fontenay-aux-Roses, la seule réponse qui nous a été donnée est la suivante : « les services municipaux travaillent déjà depuis plusieurs jours sur un projet équivalent en lien avec la Préfecture, le concessionnaire du marché et les commerçants ».

S’il ne m’a fallu, en tant que simple conseiller municipal d’opposition, que quelques heures pour obtenir l’accord de la Préfecture, j’ose espérer qu’il ne faut pas plusieurs jours pour la ville pour recueillir un tel accord.

En ce qui concerne les commerçants habituellement présents sur notre marché, aucun d’entre eux n’a été apparement contacté par les élus ou les services de la ville de Fontenay-aux-Roses…

Alors que la situation actuelle nécessite agilité et rapidité, la commune de Fontenay-aux-Roses est aux « abonnés absents » sur ce sujet d’intérêt général.

Pourtant, autour de nous, plusieurs communes de toutes sensibilités politiques prennent des initiatives pour améliorer le confort des vie de leurs habitants déjà touchés par le confinement et pour soutenir le commerce de proximité.

Je ne manquerai pas de vous tenir informés de l’évolution de la situation.

Gilles Mergy

Mise au point de l’AMAP La Farigoule à propos de l’information publiée par la mairie sur les réseaux sociaux

Nous avons constaté ce matin que la mairie avait publié hier sur les réseaux sociaux Facebook et Tweeter un message relatif à notre activité de distribution, ce qui partait certainement d’une bonne intention.

Mais cela a pour conséquence de recevoir des demandes d’achats de paniers de la part de nombreux fontenaisiens et surtout de propositions de venir vendredi pendant notre distribution.

La distribution des paniers de notre AMAP concerne uniquement les adhérents qui ont souscrit un contrat en début d’année.

En aucun cas il peut être distribué ou vendu des paniers à d’autres personnes.

Cette distribution a été autorisée par la police municipale à la condition de respecter les consignes strictes de protection de nos adhérents.

Si vous n’êtes pas adhérents, NE VENEZ PAS VENDREDI PLACE DE L EGLISE.

Pendant le confinement, nous ne prendrons aucune adhésion supplémentaire, ni de contrat de divers produits.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Le collectif de l’association La Farigoule

Site : https://sites.google.com/site/amaplafarigoulefr

Coronavirus : nouvelles au 1/04/2020

Commerces qui peuvent faire de la livraison 

COMMERCES ALIMENTAIRES

  • Malt & Vin : Caviste
  • Tiphaine Corvez : Artisan chocolatier
  • Boulangerie Lombart
  • My Auchan
  • Carrefour Market

COMMERÇANTS DU MARCHÉ

  • BILAL : Fruits & Légumes
  • OUENICH : Fruits & Légumes
  • AUBRY : Volailles
  • WANNES : Fruits & Légumes
  • BROSSE : Poissons
  • DA COSTA : Fruits & Légumes

 Pour télécharger la liste complète des commerces ouverts avec les N° de Tél et les horaires 

Listing_commerce_31_mars_2020

Avoir une carte des promenades autorisées à 1 km autour de chez soi

Pour cela, il suffit de mettre son adresse sur le site : https://t.co/fl98DmnUSj?amp=1

Par exemple à partir de la place du Gal de Gaulle.

La Poste et le courrier 

Le bureau de Poste (rue Boucicaut) et l’agence postale communale sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Pour les opérations bancaires urgentes uniquement, les bureaux de Poste de Sceaux (rue Houdan) et du Plessis-Robinson (8 grande rue) sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Aucun retrait de colis ou de recommandé n’est possible.

A partir de lundi 30 mars, les boîtes aux lettres de Fontenay-aux-Roses seront relevées uniquement trois fois par semaine : les mercredis, jeudis et vendredis.

La distribution du courrier :

Le centre de tri de Fontenay-aux-Roses d’où partent les facteurs pour leurs tournées est ouvert trois fois par semaine (mercredi – jeudi – vendredi).

Des agents de La Poste ont déposé un droit de retrait au vu de la situation sur le Covid-19.

Cependant, les tournées des facteurs devraient reprendre les 3 jours de la semaine : mercredi – jeudi – vendredi. Cela concerne aussi les colis.

Pour vos envois sans signature, rien ne change. Seuls les délais de livraison habituels ne peuvent plus être garantis. Cette situation est encore plus perturbée sur les îles, et notamment la Corse.

Pour les envois avec signature, le facteur dépose vos colis directement dans la boîte aux lettres ou devant la porte.

Pour des réponses aux questions pour le Courrier et colis https://aide.laposte.fr/categorie/covid-19/la-poste-courrier-et-colis/?at_medium=email&at_emailtype=promotion&at_creation=PR&at_send_date=20200331&at_link=changements&at_campaign=DEC_190320_Emailing_FAQ-COVID19

Colissimo

Réouverture cette semaine de 2 sites ayant fait l’objet d’une fermeture temporaire pour cause de « cluster COVID-19 » : ACP Rungis : le vendredi 3 Avril pour Fontenay aux Roses

Comment faire pour aider ?

Vous êtes étudiant, professionnel ou retraité et vos compétences répondent aux besoins des établissements de santé ❓

Venez aider les soignants dans les hôpitaux pour lutter contre le COVID-19

Site internet : https://renfort-covid.fr/

Pour les associations

HelloAsso propose gratuitement des ateliers à distance (webinaires) afin de vous permettre de gérer votre associations grâce aux outils numériques pendant cette période de confinement.

Retrouvez le programme des prochains ateliers en cliquant sur le lien suivant : https://www.helloasso.com/blog/confinement-des-webinaires-pour-les-associations/ .

Si vous souhaitez aborder certains sujets, n’hésitez pas à nous remonter vos besoins à vieassociative@fontenay-aux-roses.fr .

La Ville de Fontenay-aux-Roses continuera à communiquer régulièrement :

- via le site internet de la Ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/

- Facebook : https://www.facebook.com/Fontenay.aux.Roses/

- Twitter : https://twitter.com/fontenay92