Analyse du Conseil Municipal du 10 Juillet 2020 (#2): Finances : Budget 2020, subventions aux associations et aux Etablissements Publics

On a pu suivre ce CM en direct et on peut le suivre en différé : https://www.facebook.com/Fontenay.aux.Roses/videos/712236595990121

L’ordre du jour peut être consulté sur le lien : https://www.fontenay-aux-roses.fr/218-3747/fiche/suivez-le-conseil-municipal-du-10-juillet-en-direct.htm

FINANCES

Bilan des acquisitions et cession de la ville

- Achat par la ville d’un pavillon situé 14 avenue Lombart pour 920 000 € 

=> A quoi correspond cet achat : cela n’est pas indiqué; mais il y aura sans doute un gros projet immobilier dans cette partie de la ville, jusqu’à l’avenue Paul Langevin

- Achat par la ville de 47 places de parking dans l’immeuble en construction place de la Cavée, pour 891 000 €

=> C’est une décision du Conseil Municipal du 28 Mai 2018 (modifié le 24 septembre 2018)

=> Le permis de construire de l’immeuble de 50 logements indique qu’il y aura 88 places de parkings, ce qui respecte le PLU (1 place de stationnement par logement de moins de 60 m2, 2 places de stationnement par logement de surface comprise entre 60 et 120 m2)

Les places de parking sont normalement prévues pour un usage privé des habitants de l’immeuble.
Le promoteur vend à la Ville 47 places de parking sur les 88 places affectées aux logements de cet immeuble. Avec 41 places de stationnement seulement pour les 50 logements de l’immeuble, le règlement du PLU n’est plus respecté.

=> Nombre de véhicules des propriétaires seraient renvoyés en stationnement extérieur. Dans le quartier de la Cavée déjà saturé en stationnement automobile en surface, les problèmes de stationnement seraient aggravés

= > Il y a une intervention de Maxime Messier disant qu’il y a une alternative à l’achat de ces parkings par des systèmes de location de place de parking par Zen Park ou Yes Park.

=> Le maire répond en disant qu’il n’y a pas de parking en location à proximité et que cela est nécessaire pour pouvoir ultérieurement la rue Boucicaut piétonne, comme cela existe à Sceaux. Le parking du marché a été rendu gratuit dans cette optique

- Préemption provisoire de la ville pour le local de l’agence du Crédit Lyonnais (LCL) qui sera ensuite reprise par le SEM du commerce

 Budget Primitif de la ville

Ce budget fait suite au Débat d’Orientation Budgetaire (DOB) du Conseil Municipal du 25 Février 2020.

On peut télécharger la présentation qui a été faite à cette occasion : https://www.fontenay-aux-roses.fr/fileadmin/fontenay/MEDIA/vie_citoyenne/conseil_municipal/Budget/1a_Rapport_de_presentation_DOB_2020.pdf

On peut suivre en différé la présentation et le débat qui ont eu lieu à cette occasion : https://www.fontenay-aux-roses.fr/1764/conseil-municipal-du-25-fevrier-2020.htm

Incidence du COVID sur le budget 2020

Cela correspond à une baisse des dépenses (faites au pro-rata pour les services) de 405 k€ et une baisse des recettes de 595 k€, soit une difference globale de 1 M€.

Le budget de fonctionnement serait quand même en excédent de 910 k€, mais compte-tenu du remboursement d’un prêt, le budget serait en déficit de 855 k€.

Pour les investissements, le budget prévu est de 10.085 M€ mais il est prévu un nouveau prêt de 3.9 M€ pour équilibrer le budget . Cela portera la dette à près de 29 M€, soit 1415 € /habitant, soit beaucoup plus que la valeur moyenne pour les villes de 10 000 à 50 000 habitants est de 1036 euros ( source budget 2020)

=> Des équipements prévus ont été différés sur 2021, comme les travaux du Conservatoire.

Le taux des impots locaux restent inchangés, mais :

- pour la taxe d’habitation, cela n’était plus possible, compte-tenu de la suppression future de cette taxe. En 2020, 58 % des Fontenaisiens ne paieront plus cette taxe. Elle devait disparaitre par 1/3 chaque année suivante pour les autres, mais cela a été remis en cause par Macron le 14 Juillet

- pour la taxe foncière, il fallait changer le taux avant le 3 Juillet

5.8 M€ pour les opérations en cours, comme la place de Gaulle, La Cavée, 1.7 pour les acquisitions foncière mentionnées plus haut et 2.5 M€ pour l’entretien du patrimoine (voirie, batiments) et services

Les taux d’imposition restent dans la valeur moyenne des communes de la Région Parisienne, supérieure à celle de Clamart, mais inférieure à celle de Bagneux, Chatenay, Antony, Bourg La Reine, Chatillon, Plessis Robinson et Sceaux

Débat à la suite de la présentation du budget 2020

=> Gilles Mergy : Votre budget permet-il d’assurer la soutenabilité financière à court, moyen et long terme de l’action publique de la majorité municipale ? La réponse est simple : NON.

=> Quelle vision pluriannuelle portez-vous de la dépense publique ? Comment faire en sorte que cette dérive financière ne s’accentue pas à l’avenir. Quelles solutions préconisez-vous ?

=> On a en effet le sentiment que vous êtes sur une ligne statique de business as usual sans aucun effort de créativité ou de réflexion pour repenser l’action publique à Fontenay-aux-Roses.

=> Il faut anticiper, il faut porter une vision de long terme, il faut aménager la ville de demain pour la rendre plus robuste, plus innovante, plus écologique plus résiliente. Ce n’est pas le choix que vous avez fait.

=> Ce sont les Fontenaisiens qui vont pâtir de cette absence de vision et de cette absence de choix car immanquablement vous serez obligé d’augmenter les impôts, d’augmenter les tarifs (ce que vous pouvez faire désormais sans consulter le Conseil Municipal) ou de réduire l’offre de services publics. 

=> Ce qui  a été voté au CM du 3 Juillet, le Maire peut augmenter les tarifs municipaux jusqu’à 5 % sans un vote du CM

En conclusion, votre BP témoigne du décalage complet entre les promesses du candidat et l’action du responsable public car au total votre seule priorité est la poursuite de la densification immobilière de la ville.

Ce BP fourre-tout permettra sûrement de mettre en œuvre quelques projets intéressants mais il n’est clairement pas à la hauteur du défi que doivent relever les élus locaux aujourd’hui pour répondre aux besoins de nos concitoyens.  Nous voterons donc contre.

=> Le Maire répond en disant : le budget a été préparé pendant la période électorale et quand c’est comme cela, ceux qui préparent ne sont pas sur d’être réélu et un minimum d’éthique fait qu’on ne peut pas prendre en compte les engagements prévus pendant la campagne. Par contre, ce qui est déjà engagé doit se poursuivre et le BP est prévu en fonction de cela.

=> Mme Le Fur demande où est prévu dans le budget des travaux d’isolation thermique des batiments.

=> Le Maire répond en disant pendant la mandature, 600 fenêtres des batiments communaux on été changées, que les chaudières de la mairie et de l’Eglise aussi, que des véhicules municipaux ont été changés en véhicules électriques. Le gymnase du Parc sera entièrement refait aux normes RT 2012. Il y a un action en cours pour réduire les fuites d’eau.

=> Le Département va lancer un plan Economie d’énergie, ce qui permettra des diagnostics.

=> Il est prévu également par la Mairie d’organiser un débat public sur le Développement Durable organisé par l’adjointe en charge.

 Autorisations de Programme Pluriannuels

Ils concernent des gros travaux qui d’étalent sur plusieurs années

Le cout total des travaux de la place de Gaulle passent de 3. 04 M € à 3.71 M€ soit une augmentation d’environ 700 k€

Pour la place de la Cavée, le cout total 2 .33 M€ reste le même, mais il ne tient pas compte de l’achat des 47 places de parking pour 891 k€. Il comprend en particulier la grosse fontaine et l’oeuvre d’art prévue sur cette place.

Le cout global du gymnase du Parc prévu au départ à 4 M€, passe de 6.9 M€ à 7.6 M€ soit une augmentation de 3.6 M €. Ceci est du en particulier au fait que les tribunes n’ont pas pu être réutilisées après un diagnostics sur la solidité des charpentes. Il est prévu encore 3.9 M€ en 2021.

Contrat de soutien dans le cadre de la crise sanitaire de la Covid-19 par le Département 

Montant forfaitaire de 10 € / habitant , 245 k€. Il est pris en compte dans le budget 2020.

Le département remboursera des dépenses effectuées par la ville pour le COVID, avec  des justificatifs.

Subventions aux Associations pour 2020

Une diminution sensible de la demande de subvention de fonctionnement formulée par
le COS est à noter (- 85 000 euros). En effet, la municipalité prend désormais en charge la gestion des inscriptions et le versement des cotisations au CNAS (délibération du
Conseil Municipal du 19 décembre 2019). Ainsi l’association voit ses dépenses
fortement diminuer et donc sa demande de subvention ajustée à la baisse.

Soutien apporté aux associations ayant oeuvré sur le terrain pendant la crise
sanitaire du Covid-19

- la subvention de l’association Accompagnement Scolaire aux Paradis (ASAP) a été
augmentée pour compenser l’aide essentielle en termes de soutien scolaire qu’elle a
apportée aux enfants des quartiers des Blagis et Scarron durant le confinement.
- une subvention est également proposée pour les Scouts de Fontenay pour l’aide
apportée auprès des publics démunis (livraison de courses, collecte et distribution de
masques…).

- L’association des commerçants a une subvention supplémentaire de 3000 € pour l’achat d’un vélo cargo pour la livraison des commandes

Subvention aux Etablissements Publics pour 2020

Vous pouvez aussi voir des remarques faites par :

 - L’équipe de Gilles Mergy : https://www.untempsdavancepourfontenay.fr/

- Le Blog Associatif Ecologique Citoyen : http://www.pourfontenay.fr/

Municipales 2020 : 2 ème Tour Réponses des listes candidates à l’association CIVIFAR : Thématique : Changements nécessaires mis en évidence par la pandémie COVID 19

La liste « Fontenay Demain (Laurent Vastel) » a refusé de répondre nos questions.

Pour cette liste, nous n’avons que le programme qui est disponible sur le site : https://www.fontenay-demain.fr/rapidoweb/programme-fontenay-demain.php

La liste « Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) » a fait une réponse globale à toutes les questions.

Vous pouvez télécharger le programme de la liste « Un temps d’avance pour Fontenay » (Gilles Mergy) : https://www.untempsdavancepourfontenay.fr/notre-projet-donnons-un-temps-davance-a-fontenay/

Vous pouvez envoyer des commentaires en mentionnant la thématique à l’adresse mail : asso.civifar@gmail.com

Pour que vos commentaires puissent être validés et publiés sur notre site, vous devez publiera avec vos noms, prénoms et adresse mail qui doit être valide, pour que nous puissions communiquer avec vous. Ces commentaires doivent respecter la Charte de modération du Blog « Nouvelles de Fontenay »

Questions de l’association CIVIFAR

La pandémie COVID 19 et le confinement, puis le déconfinement progressif ont mis en évidence des changements de priorité et de nouvelles pratiques qu’il sera peut-être nécessaire ou au moins souhaitable de pérenniser.

Comment prendrez-vous en compte ces changements au niveau municipal, par exemple :

•    Comment réaménager ou faire des extensions des locaux scolaires, périscolaires, de cantine, d’accompagnement scolaire ou d’accueil de loisirs, pour fournir un minimum d’espace (distanciation physique) et d’hygiène correcte (lavage des mains, toilettes en état, …) aux enfants et adultes présents. Dans certaines écoles, même avant la pandémie, ce manque d’espace rend insupportable le niveau de bruit des récréations en temps de pluie ou nécessite de faire deux services de déjeuner pour des élèves de maternelle.

•    Comment faciliter pour tous, un enseignement à distance de qualité, qui sera nécessaire en cas de nouveau confinement et qui pourrait aussi permettre, par rotation, de réduire les effectifs présents devant l’enseignant.

•    Comment adapter les services de crèches et de garderie d’enfants aux demandes des parents qui pratiqueront le télétravail chez eux ou en espaces de coworking local.

•    Comment faciliter les nouveaux modes de distribution (Commandes à distance, drive in piétons, livraisons à domicile, distributions type AMAP) qui se sont développés pendant le confinement et qui peuvent apparaitre plus efficaces, plus commodes et plus locaux.

•    Comment laisser plus de place aux piétons sur les trottoirs (distanciation physique ou simplement croisement avec des parapluies ou des voitures d’enfants).

•    Comment augmenter les surfaces d’espaces verts accessibles à tous, par exemple en incitant les résidences des bailleurs sociaux à autoriser, l’accès public à tout ou partie de leurs espaces verts, (comme c’est aujourd’hui le cas aux Blagis ou à Saint Prix) et de demander aux résidences privées, lors de l’instruction du permis de construire, un droit de passage pour faciliter la circulation des piétons.

Réponses de la liste « Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) »

Depuis le début de la crise sanitaire, notre équipe « Un temps d’avance pour Fontenay » s’est mobilisée afin de proposer des mesures permettant de mieux gérer les conséquences économiques et sociales du confinement en particulier pour les familles les plus fragilisées ou les commerçants.

Dès le 7 mai dernier, nous avions proposé un plan d’action global sur tous les sujets de la vie quotidienne dans notre commune (masques, mobilité, espace public, accompagnement des plus fragiles, écoles, santé, reprise de la vie sociale sportive et culturelle, soutien aux entreprises et aux commerces).

De manière plus structurelle, par rapport à la situation avant COVID 19, il nous paraît encore plus nécessaire de changer radicalement la politique actuelle de la municipalité dans au moins trois domaines :

  • Stopper la politique d’hyperdensification immobilière prévue par la municipalité actuelle (plus de 2000 logements supplémentaires prévus d’ici 2030) car en réduisant la distanciation physique, elle est un facteur d’aggravation des crises épidémiques ;
  • Accorder la priorité absolue aux services publics essentiels notamment la santé, les écoles et la petite enfance pour aider les familles fontenaisiennes face à la crise économique et sociale qui s’annonce au lieu de poursuivre la politique de dépenses tape-à-l’œil ;
  • Engager réellement la transition écologique et énergétique notamment sur la question des mobilités en favorisant la marche à pied et le vélo pour réduire l’usage de la voiture particulière et les émissions polluantes dont les effets sur la santé sont considérables.

Sur la question de la santé, nous renforcerons les moyens du CMS pour mieux répondre aux besoins des Fontenaisiens. Nous en ferons un centre d’accueil de proximité ouvert 7 jours sur 7. Nous y élargirons les spécialités proposées et nous mettrons en œuvre un accompagnement psychologique notamment pour les Fontenaisiens isolés et les jeunes. Nous développerons la télémédecine et nous travaillerons en lien avec la médecine de ville sur l’acquisition de matériel médical pouvant être mutualisé.

Sur la question des écoles, les candidats de l’opposition avaient unanimement demandé lors du Conseil municipal dématérialisé du 23 avril dernier, la mise en place d’un comité de pilotage associant tous les élus et les parents d’élèves et co-présidé par le Maire et l’inspectrice de l’éducation nationale afin de préparer leur réouverture. Elle a été refusée par le Maire sortant.

Nous l’instaurerons dès que nous serons élus et il aura notamment vocation à préparer la rentrée scolaire de septembre 2020 en lien avec les services municipaux et les services de l’Etat sur les points suivants :

  • Les conditions sanitaires d’accueil (protocole de nettoyage, matériel à disposition pour respecter les consignes, conditions de respect des règles de distanciation sociale, usage de produits ménagers adaptés, savon ou gel hydro-alcoolique pour le nettoyage des mains des enfants, du personnel et d’éventuelles tierces personnes,  aération des locaux, intervention de salariés autres dans les enceintes des écoles pour livraison ou maintenance des locaux, mise à disposition de poubelles spécifiques COVID pour déchets ménagers éventuellement contaminés tels que papier main, gants, masques, etc..) ;
  • Les enjeux éducatifs (conditions d’accueil, rythmes scolaires, scolarisation à distance, objectifs pédagogiques…) ;
  • L’accueil prioritaire de certains enfants si cela s’avère encore nécessaire (personnels soignants, policiers, pompiers, enseignants, familles monoparentales, commerçants, enfants en difficulté, enfants de parents séparés,… )
  • La prise en compte si besoin est pour la rentrée scolaire, de la situation des familles qui ne pourront pas mettre leurs enfants à l’école tant pour le maintien du chômage partiel que pour la poursuite de la scolarité à distance
  • Les conditions matérielles de prise en charge des enfants dans les cantines scolaires (fourniture de panier repas ou confection de repas chauds individuels, roulement pour permettre la distanciation sociale), et par l’accueil périscolaire (mise à disposition de salles municipales supplémentaires pour permettre la distanciation sociale) ;
    Enfin, nous veillerons également :
  • A l’abandon des projets de fermeture de deux classes à la rentrée (école maternelle Scarron et école élémentaire des Renards) ;
  •  Au renforcement du dispositif et des moyens matériels et financiers des RASED pour accompagner les élèves d’écoles maternelles et élémentaires en difficulté.
  • A la mise en place d’un grand plan de lutte contre le décrochage scolaire via un accompagnement  et une aide accrue financière et logistique des associations bénévoles qui interviennent dans ce domaine par la mise à disposition de salles en semaines et d’outils pédagogiques le week-end et une coordination avec les employeurs présents sur la ville du don d’outils pédagogiques et d’ordinateurs)

Sur la question de la petite enfance, nous défendons une revalorisation du secteur de la petite enfance et nous apporterons notre soutien à l’ensemble des professionnels dans l’application des mesures sanitaires liées à la COVID.

Nous veillerons à accroître l’offre d’accueil collectif des tout-petits avec la réouverture de la crèche Fleurie et lors du transfert de la crèche Paradis en pied d’immeuble rénové.

Nous soutiendrons et promouvrons le secteur privé et indépendant afin de diversifier une offre d’accueil indispensable aux familles fontenaisiennes.

Ainsi, nous veillerons à offrir aux familles qui travaillent en horaires atypiques un mode de garde au sein de la ville en soutenant la création de maisons d’assistantes maternelles (MAM) avec l’accompagnement d’un référent de la CAF.

Nous serons particulièrement attentifs à la situation des familles avec enfant porteur d’un handicap (environnement adapté et personnel formé). Nous repenserons la configuration du Relais Assistantes Maternelles (RAM) afin que l’espace actuel soit mieux adapté aux besoins des professionnels. Nous soutiendrons ses actions : mise à la disposition des familles de toutes les informations utiles relatives à leurs droits et leurs devoirs, l’accueil et l’accompagnement des assistantes maternelles agréées.

Nous veillerons à ce que les espaces extérieurs soient de qualité́

Nous aménagerons l’espace urbain pour faciliter les déplacements notamment lorsque les professionnels se promènent avec plusieurs enfants ou avec des poussettes

Nous permettrons aux assistantes maternelles d’accéder à des logements qui prennent en compte la spécificité de leurs métiers (pas de logements au delà du 2ème étage sans ascenseur…)

Nous soutiendrons également les différentes initiatives des associations

Nous soutiendrons l’accès à la formation pour tous les professionnels de la petite enfance.

En ce qui concerne les nouveaux modes de distribution, nous avons proposé pendant la phase de confinement la mise en place d’un drive accessible à vélo ou à pied pour permettre aux commerçants du marché de livrer leurs produits frais. Malgré un accord de principe de la préfecture des Hauts-de-Seine, le maire sortant a refusé.

Pour l’avenir, il nous paraît essentiel de favoriser de nouveaux modes de distribution.

Nous considérons donc que la subvention qui a été versée à l’association des commerçants pour assurer des livraisons à vélo via l’association FAR@vélo est une très bonne initiative. Nous la pérenniserons et nous regarderons en lien avec l’association des commerçants comment la faire monter en puissance.

Elle devra s’accompagner d’un dispositif de livraison à domicile des courses pour les personnes âgées et/ou fragiles avec l’aide du CCAS et des associations comme la Croix-Rouge ou la Protection Civile comme dans certaines villes voisines.

En parallèle, nous favoriserons la création d’un dispositif de « retrait piéton » après commande auprès de commerçants Fontenaisiens avec une livraison sur le « site » assistée par la mairie et l’association des commerçants, en s’appuyant par exemple sur une démarche inclusive (recours par exemple à des travailleurs en situation de handicap) et mise à disposition des commandes sur un créneau de fin de journée : 18 h – 21 h.

Appel un soutien pour un recours contentieux contre des projets immobiliers sur la place du Général de Gaule

Monsieur le Maire a accordé un permis de construire à Vinci pour construire au fond de la place de Gaulle :

  • un immeuble de 5 étages avec 47 logements et 2 commerces entre le marché et la château La Boissière,
  • une halle de type Baltard, baptisée « folie »,
  • un parking privé enterré de 67 places sous le parvis du Château.

Pour réaliser ce projet, les 9 arbres du parvis devront être abattus et l’extrémité de la barre basse de la résidence Saint-Prix démolie.

Aucune concertation sur ce projet de construction n’a été entreprise avec les Fontenaisiens.

Nombre d’entre eux, choqués par l’impact d’une telle construction, à 10 mètres du château La Boissière abritant le Conservatoire de la Musique et de la Danse, ont exprimé leur profond désaccord.

Ce projet suscite une vive hostilité chez de nombreux Fontenaisiens, et le permis de construire comporte de nombreuses irrégularités :

  • Incohérence entre plusieurs documents du dossier sur la partie supérieure et la toiture du bâtiment
  • Notice de présentation insuffisante
  • Absence de l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France
  • Absence de plan de démolition de l’extrémité de la batte basse de la Résidence Saint-Prix
  • Absence de documents présentant l’insertion du bâtiment à proximité du château La Boissière et du marché couvert
  • Dégradation du cadre de vie des habitants des 4 et 6 avenue de Verdun
  • Aggravation des problèmes de stationnement autour de la place du Général de Gaulle
  • Non remplacement des arbres abattus sur le parvis du château
  • Augmentation des surfaces imperméables et aggravation de la carence en espaces verts

150 Fontenaisiens ont adressé au maire un recours gracieux contre le projet.

Ce recours gracieux a été adressé à Laurent Vastel qui n’a pas jugé utile d’y répondre, signifiant ainsi son refus tacite de donner une suite favorable à la demande des requérants.

La suite de cette procédure qui oppose les 150 Fontenaisiens cosignataires à Monsieur le Maire Laurent Vastel consiste désormais à déposer un recours contentieux à l’encontre de ce permis de construire auprès du Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise.

Toute personne habitant Fontenay-aux-Roses et n’ayant pas signé le recours gracieux peut également se joindre à ce recours contentieux au titre de requérant secondaire.

Plus nous serons nombreux à signer ce recours contentieux, :
-        plus le Maire actuel, s’il est réélu, aura du mal à donner ordre à Vinci de commencer les travaux,
-        plus le nouveau Maire élu, aura du poids pour négocier l’abandon du projet avec la Société Vinci qui détient cette autorisation de construire.

Si vous êtes contre ce projet au fond de la place du Général de Gaulle,  nous vous invitons à apposer votre signature sur ce soutien et le déposer dans la boite aux lettres de l’association FARGo : 15 place du Général de Gaulle. Nous vous recontacterons pour la signature du recours contentieux.

NB : être signataire d’un recours contentieux doit amener à participer financièrement. Plus on est nombreux, plus la participation sera moindre.

Ci-joint le texte du recours à signer : Appel à soutien du recours contentieux contre l’immeuble Stalino-versaillais

Plus d’informations, association FARGo : Mail : fargo.92260@orange.fr

Déconfinement à Fontenay aux Roses : nouvelles au 27 Mai 2020

Sport et sportifs

Vous pouvez revoir le Facebook Live du mardi 26 mai consacré au sport et à l’impact de la crise sanitaire sur les activités des associations sportives en présence du Maire et de l’ASF. : https://www.facebook.com/Fontenay.aux.Roses/videos/578687349716335/

Quelques points importants :

  • Seules sont autorisées uniquement en extérieur les activités en individuel et sans vestiaires pour 10 personnes ( 1 moniteur + 9 pratiquants)
  • seule l’activité Tennis en individuel en extérieur est autorisée, et bientôt le tir à l’arc, en prenant beaucoup de précautions
  • la piscine de Fontenay qui dépend du Territoire ne rouvrira pas avant la rentrée de Septembre
  • L’Association Sportive Fontenaisienne (ASF) proposera des activités extérieures au stade du panorama. Les « ateliers sportifs » ne seront ouverts qu’aux adhérents de l’ASF, quelle que soit leur pratique habituelle, par groupe de 9 personnes maximum. Plus d’informations : site : https://www.as-fontenay.fr/
  • L’association  Arts&Danse compte proposer des cours au panorama dès que possible. Plus d’informations : Tél : 0688770083 ou site : www.artsetdanse.com
  • Les travaux du gymnase du Parc viennent de redémarrer et les entreprises choisies par les appels d’offre, sont partants pour les travaux. On peut espérer la fin des travaux pour la rentrée 2021

Forum des associations

Celui-ci n’aura pas lieu, comme dans d’autres communes. Ce qui est envisagé avec le Territoire, c’est une présence virtuelle de chaque association.

Pour les inscriptions aux activités, comme au CCJL, à l’ASF,  des inscriptions « on-line » seront possibles.

Coulée Verte

Après avoir réalisé les aménagements et signalisations nécessaires, le Département a rouvert la promenade des Vallons de la Bièvre, autrement appelée Coulée verte du sud parisien le 18 mai après-midi, une fois l’autorisation accordée l’autorisation par la Préfecture des Hauts-de-Seine.
Les cyclistes peuvent de nouveau l’emprunter en semaine pour leurs trajets domicile-travail.

Attention: normalement, l’accès des piétons n’est pas autorisé

Collecte des déchets

La déchèterie mobile est fermée.

Collecte des encombrants à la demande

Le service de collecte des encombrants à la demande de Vallée Sud – Grand Paris est de nouveau disponible

Dès maintenant, vous pouvez programmer en ligne votre rendez-vous pour faire enlever vos encombrants avec : https://www.valleesud.fr/fr/vallee-sud-recycle

Il faut suivre la demande et choisir un jour disponible. Il faut sortir les encombrants sur le trottoir devant chez soi à partir de 20h la veille ou avant 7h et veiller à ne pas gêner la circulation des piétons. 

Pour plus d’infos Tél : 0 800 02 92 92 ou envoyez un mail à infodechets@valleesud.fr

Ouverture du cimetière

A partir du 25 Mai, le cimetière est ouvert tous les jours de 8h30 à 19h y compris le week-end et les jours fériés.

A noter : l’entrée des Pierrelais est de nouveau accessible au public.

Déconfinement à Fontenay : préparez vos vélos!

  • C’est incroyable, mais en 10 jours la Petite Couronne a fait autant pour le vélo qu’en 10 ans ! Grâce à la proposition de notre Collectif Vélo Île-de-France, les 3 départements (92, 93 et 94) ont lancé la création de pistes cyclables temporaires. La RD920 (l’ancienne N20) et la RD906 sont déjà cyclables. C’est super simple : ils ont simplement réservé des voies motorisées pour les vélos avec une ligne jaune et des potelets en plastique. Ce qui n’était jamais possible, le virus l’a rendu possible en un clin d’œil…. Voici la RD906 cyclable (entre Bricorama et la porte de Châtillon : ici). Enfin nous avons des pistes cyclables de qualité où même un enfant peut se déplacer à vélo, comme aux Pays-Bas.
  • Pour savoir comment vous déplacer dès le lundi 11 mai en sécurité, voici la carte des pistes cyclables temporaires de notre Collectif Vélo IdF : ici. Merci de la faire circuler !
  • Pour motiver vos concitoyens à prendre le vélo, merci de publier des photos de vos pistes cyclables préférées en utilisant le hashtag #JaimeMaPiste
  • Pour préserver vos pistes temporaires, il faut prouver qu’elles fonctionnent. Pour cela nous allons faire des comptages (voir ici). Qui est prêt à compter tôt le matin entre 8h30 et 9h00 vers Bricorama ? Merci de m’écrire à steinvanoosteren@hotmail.com.
  • Pour booster le vélo, le gouvernement vous donne un chèque de 50 euros pour réparer votre vélo, et vous finance même un petit cours de vélo ! Détails ici.
  • Notre FARbike fait des émules. Sept villes nous ont déjà contactés pour savoir comment nous avons monté ce service de livraison à vélo ! Le vélo aura bientôt besoin d’un nouveau pilote. Qui connaît une personne qui voudrait faire un travail de livreur de 5 heures par jour et participer activement au développement de ce service sur notre territoire ? Contactez-moi via steinvanoosteren@hotmail.com. Un grand merci aux bénévoles qui ont déjà effectué des livraisons !
  • Notre Collectif Vélo VSGP fonctionne à merveille. Nous venons d’avoir notre première réunion avec le président du territoire VSGP et deux maires (de Bagneux et de Malakoff). Le résultat : ils veulent réaliser notre plan vélo (ici). On commencera par la sécurisation pour le vélo (piste temporaire) de la RD906, RD902 et la Coulée Verte (où il reste du travail) et d’autres axes tangentiels à définir. M. Berger a instauré un comité vélo du territoire qui se réunira mensuellement, ce qui est un outil indispensable pour développer une relation de confiance et de qualité.
  • Les Maires de Bagneux (ici) et de Sceaux (ici) ont organisé des services de réparation de vélos ce dimanche pour permettre aux habitants de se déplacer sans créer de bouchons et sans promiscuité dans les transports publics. Frédéric et Kim ont déjà lancé le service FARréparadom pour vous aider à réparer vos vélos chez vous, et nous proposerons à la mairie de faire venir un professionnel le weekend.

Questions ou envie de rejoindre FARàVélo? Cliquez ici, ou contactez-moi au 06 87 61 85 91.

 Stein van Oosteren, Président de FARàVélo

Coronavirus : le point sur la situation à Fontenay-aux-Roses au 23 Avril 2020

Services municipaux

Les services municipaux sont fermés au public jusqu’à nouvel ordre. Une permanence téléphonique est joignable du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h au 01 41 13 20 00).

CCAS

Accueil téléphonique uniquement au 01 41 13 20 75. Les services essentiels son maintenus : portage de repas, transports de personnes à mobilité réduite et aides à domicile. Si vous êtes isolé et souhaitez être contacté par téléphone par un agent du CCAS, vous pouvez vous inscrire sur le registre en appelant le 01 41 13 20 75.

Centre municipal de santé Simone Veil

- Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et 13H30 à 17h, le CMS propose des consultations téléphoniques ou sur site avec deux médecins généralistes et une infirmière. Les autres médecins proposent des permanences téléphoniques.

- Le CMS propose également des consultations téléphoniques avec une psychologue, une sage-femme, le Centre de planification et d’éducation familiale (infirmière, médecin, conseillère conjugale), le Lieu d’écoute et d’accueil pour les jeunes de 12 à 25 ans (infirmière) mais aussi de tabacologie et d’alcoologie.

Rendez-vous téléphonique uniquement au 01 46 61 12 86. Le CMS ne reçoit pas sans rendez-vous.
La majorité des médecins généralistes de la ville poursuivent leurs consultations en cabinet et proposent des consultations téléphoniques. Retrouvez la liste des médecins sur la page du Centre municipal de santé.

Commerces

Les commerces d’alimentation et les pharmacies restent ouverts. Consultez la liste des commerces ouverts, des commerçants du marché et des services de livraison au 21 avril (pensez à appeler avant de vous déplacer, ces informations peuvent évoluer). Attention : n’oubliez pas votre attestation de déplacement dérogatoire (version accessible aux personnes déficientes visuelles / version numérique à présenter sur smartphone ou tablette) pour faire vos courses !
Le marché est fermé jusqu’à nouvel ordre (voir arrêté).

Pour aider les personnes ne pouvant pas se déplacer, vous pouvez téléphoner à Carrefour Market au 01.46.60.39.61 pour commander vos courses. Ils prépareront un paquet et le #FARbike vous livrera!

La Poste

Le bureau de Poste (rue Boucicaut) est ouvert du lundi au vendredi, de 14h à 17h uniquement.

L’agence postale communale (47 rue des Bénards) est ouverte du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Elle a été la première agence postale communale à rouvrir dans les Hauts-de-Seine.

Depuis le 20 avril, les boîtes aux lettres de Fontenay-aux-Roses sont relevées quatre fois par semaine : du mardi au vendredi. La distribution du courrier se fait également du mardi au vendredi.

Pour les semaines ayant les vendredis 1er et 8 mai (jours fériés), la levée du courrier et la distribution auront lieu du lundi au jeudi.

Vie associative

Les associations des Restos du Coeur, du Secours Catholique et l’épice solidaire Gafib poursuivent leurs actions auprès des plus démunis en proposant
des distributions alimentaires, des tickets d’urgence…
L’unité locale de la Croix-Rouge de Fontenay-aux-Roses, en partenariat
avec le CCAS et les Scouts de Fontenay-aux-Roses, propose un service de
livraison solidaire. Ce dispositif permet aux personnes isolées de se faire livrer
à domicile des produits de première nécessité (denrées alimentaires,
produits d’hygiène et médicaments).
L’association La Maison de Vie et de Guérison assure actuellement une collecte
de denrées non périssables pour aider les résidents de l’hôtel social « La
Villa Renaissance ».
• Le Lions Club de Fontenay-aux-Roses a lancé l’opération « Ma chemise
pour une infirmière ». L’objectif est de fournir aux soignants se rendant aux
domiciles des patients des surblouses. Les surblouses sont fabriquées à partir
de chemises de récupération (Modèle – homme ; taille M au minimum). Plus d’informations, contactez l’association au 06 08 26 49 18.

L’association Freestyle system a concocté pour ses adhérents
une playlist de musique pour réchauffer les coeurs afin de surmonter
cette crise sanitaire. Découvrez-la

Afin d’égayer le quotidien des personnes âgées des maisons de
retraite de la Ville mais aussi de soutenir le personnel très éprouvé
durant cette période, la ludothèque le Manège aux jouets
propose aux fontenaisiens d’envoyer des lettres, poèmes, jeux
de mots de croisés, charades, énigmes à résoudre, etc…Les propositions
seront réceptionnées uniquement par e-mail à ludofontenay@gmail.com et
envoyées par la ludothèque à la Résidence Arcade, à la Maison de retraite du
Parc, à la Résidence autonomie Marie Nodier et à la Résidence autonomie Val
Content.

La ludothèque Le Manège aux Jouets propose, également, des activités ludiques, pédagogiques et récréatives sur les réseaux sociaux à faire chez soi. Les adhérents
de l’association mais aussi toutes les personnes visitant le Facebook de la ludothèque peuvent accéder à ces jeux. Pour plus d’informations

Apporter son aide aux Fontenaisiens

Si vous identifiez des personnes isolées, sans ressources et en difficulté,
nous vous invitons à les orienter vers le CCAS (accueil téléphonique uniquement
au 01 41 13 20 75).
Si vous souhaitez aider les Fontenaisiens en cette période, vous pouvez rester
très attentif à votre voisinage et télécharger le kit « Coronavirus : et si on
s’organisait entre voisins ? » pour organiser l’entraide dans votre immeuble ou
votre rue.
Pour rappel, la Croix-Rouge est joignable au 09 70 28 30 00 (numéro non surtaxé)
pour les personnes confinées qui n’ont personne autour d’elles pour les
aider ou avec qui parler. Plus d’informations

Don du Sang

L’Etablissement français du sang (EFS) organise une collecte de sang dimanche
26 avril à la salle Pierre Bonnard (5, rue de l’Avenir). 90 personnes ont
répondu à l’appel et se sont inscrites. Les inscriptions sont closes. Merci à
elles !

Plus d’informations sur le site internet de la Ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/

Nouveau service de livraison : le « FARbike »

« Confinement ou pas, il faut que les gens mangent quand même ». Suite à ce constat, plusieurs commerçants de Fontenay-aux-Roses se sont organisés, en livrant eux-mêmes leurs clients en voiture. Cela faisait beaucoup de camionnettes qui tournaient en même temps, souvent quasiment vides. L’idée de mutualiser ces livraisons a vite émergé. Et pourquoi pas à vélo ?

C’est l’association locale FARàVélo qui a eu l’idée. Sans attendre, elle contacte l’association des commerçants de la ville et la mairie pour la concrétiser. L’accueil est favorable, même très favorable. Il y a l’urgence alimentaire et économique, et le vélo « fait sens » en cette époque du changement climatique et de densification de la ville. La mairie décide d’appuyer les commerçants en soutenant l’opération financièrement. En trois jours le projet est bouclé : le 8 avril le « FARbike » sillonne déjà les rues de Fontenay-aux-Roses.

l fallait faire vite : Pâques arrive. Les familles ont besoin d’être livrées, mais aussi des personnes fragiles et isolées qui ont du mal à se déplacer. Le réseau de l’association FARàVélo a permis de trouver rapidement un loueur de vélos-cargos et Patrick, un livreur à vélo professionnel. Patrick raconte : « J’étais moi-même dans les embouteillages avec ma camionnette avant. J’ai craqué, je suis passé au vélo-cargo. Ca marche super bien. Je me sens mieux aussi. »

Stein van Oosteren, président de FARàVélo, voit déjà plus loin : « Il est plus logique de développer un tel service sur un territoire plus grand. Comme l’ont fait les commerçants de l’agglomération de Chartres, où la coopérative « A ma porte » livre les particuliers, mais aussi les commerçants et les restaurateurs. Au bonheur de ces derniers, qui voyaient d’un mauvais œil passer les camions devant leurs terrasses » (voir vidéo).

« Cette solution nous tire une sacrée épine du pied, car pour nous c’est la haute saison » dit Simon Gardaix, le président de l’association des commerçants. Comme son partenaire FARàVélo, il aimerait que ce partenariat se professionnalise : « Il faut une centrale de commandes en ligne, pour commencer ». Une solution prometteuse : elle pourrait montrer que l’internet, souvent vu comme un destructeur du commerce local à cause des plates-formes comme Amazon, peut aussi être un formidable accélérateur du commerce de proximité.

Si vous voulez pédaler pour les commerçants de Fontenay-aux-Roses aussi : faravelo@outlook.fr

NDLR : un minimum de commande de 20 € est demandé pour être livré par le « FARbike »

Consultez la liste de commerçants qui livrent à domicileListing_commerces_MAJ_07042020

Pourquoi la solution du « Drive » avec les commerçants du marché est refusée par le Maire de Fontenay ?

Qu’est-ce qu’un « Drive », comment fonctionne-t-il ?

Commande par les clients, par téléphone ou mail au commerçant concerné, les clients venant chercher  (à pied , en vélo ou en voiture) leur commande à un endroit donné,  à une date et une plage horaire précisée par le commerçant (par exemple le jeudi ou le samedi, de 9h à 12h). Les camions des commerçants doivent être autorisés par la Mairie au moment des livraisons.

En existe-t-il ailleurs ?

Il en existe organisés par des super-marchés. Les commandes se font sur le site du magasin et on choisit le lieu et l’heure de livraison.

Pour les marchés, cela existe par exemple à Plessis-Robinsonhttp://www.plessis-robinson.com/service-drive-au-marche.html où tous les commerces sont représentés.

A Sceaux, la mairie a mis en place aussi un driving et des livraisons à domicile avec de nombreux commerçants du marché : https://www.sceaux.fr/les-marches-et-les-commerces

Quelles étaient les nouvelles mesures du gouvernement pour les marchés ?

Un nouveau “protocole sanitaire des marchés locaux” a en effet été publié par le ministère de l’Economie le 27 Mars. Le texte détaille “les manières d’éviter que les gens soient collés les uns aux autres, les étals trop proches, etc.”, explique Sébastien Windsor, président des chambres d’Agriculture de France.

En outre, les producteurs qui ont des fichiers clients sont invités “à prendre et préparer les commandes en amont, sur le modèle des drive, pour restreindre au maximum le temps de présence des gens sur le marché”,

Comment cette initiative aurait pu fonctionner à Fontenay ?

Pour que cette initiative ait pu fonctionner, il fallait l’accord de la Préfecture des Hauts de Seine et que la mise en oeuvre soit faite par la ville.

A l’origine de cette initiative, il y avait l’équipe de Gilles Mergy, conseiller municipal d’opposition et tête de liste pour les municipales. Cette initiative avait reçu un soutien des commerçants du marché et de très nombreux Fontenaisiens mais aussi relayée par plusieurs associations.

Le 31 Mars, la Préfecture des Hauts de Seine avait  fait savoir qu’elle n’avait aucune objection dès lors que les mesures sanitaires étaient respectées. (voir article précédent)

Mais jeudi 2 avril, le maire Laurent Vastel a signé un arrêté pour interdire toute vente sur l’espace public communal.

Texte de l’arrêté : 

Artlcle 1 : Les marchés, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet, sont interdits par décret. Cette interdiction comprend toutes prestations, sur le territoire de la Commune, ayant pour objet la distribution de denrées dans les espaces publics.

Qui va subir cette situation ?

Pertes d’exploitation pour les commerçants et les producteurs locaux

Pour certains commerçants, leur seuls points de vente sont des marchés. Ils en font plusieurs dans la semaine dans des communes voisines.

Sans la vente directe, les producteurs locaux auront du mal à écouler leur produits et les stocks s’accumuleront. Ils ne peuvent pas organiser une vente à domicile.

Est-ce que les livraisons par les commerçants du marché ont été mises en place ?

Oui, mais pour un nombre restreint :

  • BILAL : Fruits & Légumes
  • OUENICH : Fruits & Légumes
  • AUBRY : Volailles
  • WANNES : Fruits & Légumes
  • BROSSE : Poissons
  • DA COSTA : Fruits & Légumes
  • GILQUIN : fromager
  • LE LITTORAL : traiteur grec
  • TRAITEUR DU SUD : Traiteur
Les producteurs de Saulx les Chartreux ne peuvent pas faire de livraison.
Il manque aussi des bouchers, charcutiers.
En temps normal, il existe 3 bouchers, 2 charcutiers, 2 fromagers, 3 poissonniers, 5 ou 6 fruits et légumes, 2 volaillers, d’autres traiteurs.
Les livraisons se font-elles gratuitement ?
Il faut souvent un minimum d’achat pour qu’elles soient gratuites (20 à 40 €), mais pour certains elles sont gratuites.
Pour télécharger la liste complète des commerces ouverts avec les N° de Tél et les horaires, les commerçants qui livrent, y compris les restaurants  : Listing_commerces_MAJ_02042020

Mise en place d’une solution respectueuse du confinement pour compenser la fermeture du marché

Suite à la fermeture des marchés, décidée par le gouvernement semaine dernière, de nombreuses personnes ont manifesté leur incompréhension et leur souhait qu’une solution alternative soit trouvée.
Cette recherche de solutions est importante pour soutenir l’activité des producteurs qui approvisionnent notre marché. Par ailleurs, de nombreuses personnes soulignent que les produits livrés en circuit court sont manipulés par un beaucoup plus petit nombre de personnes, que ce soit dans le circuit ou sur l’espace de vente. Le marché apparait ainsi plus sûr d’un point de vue sanitaire.

Dans ce contexte, plusieurs associations se sont concertées et ont décidé de soutenir une initiative en cours pour la mise en place d’un service « Drive » le jeudi et le samedi matin sur la place De Gaulle, avec une poignée de producteurs.A cet effet, un courrier a été envoyé à la mairie par plusieurs associations. Vous trouverez ci-dessous celui qui a été envoyé par l’association Fontenay Environnement et Transition.  

Si vous souhaitez soutenir cette demande, vous pouvez appeler la mairie au 01 41 13 20 00 ou envoyer un mail à mairie@fontenay-aux-roses.fr pour le faire savoir.

Nous ne manquerons pas de participer à la communication des modalités du Drive dès qu’elles auront été arrêtées.

Fontenay Environnement et Transition 

Courrier envoyé par FET à Mr Laurent, Directeur des Services: 

Monsieur,

Je m’adresse à vous en tant que représentant de l’association Fontenay Environnement et Transition.

Tout d’abord, permettez-moi, au nom de l’association, d’adresser tous mes vœux de bon rétablissement à M. Vastel ainsi qu’à son premier adjoint.

Dans le cadre de la transition écologique, notre association prône les circuits courts. Avec la fermeture du marché, liée à la crise sanitaire du Covid 19, la plupart de ces circuits courts sont en péril. De plus, depuis la fermeture de notre marché, nous recevons beaucoup de messages d’incompréhension de nos adhérents et sympathisants.

Aussi, partageant cette incompréhension, nous souhaitons votre soutient pour obtenir la réouverture du marché dans un cadre sanitaire bien réglementé. Notre marché, en intérieur, permet un contrôle d’accès à double sens et ses larges allés permettent, sans difficulté, la mise en place des distances barrières, offrant des conditions sanitaires meilleures que dans certains de nos supermarchés.

La préfecture ayant refusé la semaine dernière la demande de dérogation pour le marché de Fontenay,  nous avons pris contact avec certains producteurs pour rechercher une solution avec eux. Aussi, nous souhaitons vous faire part  de notre engagement et soutien à l’initiative de mise en place – en lien avec les commerçants de notre marché – d’un service « Drive » le jeudi et le samedi matin sur la place De Gaulle, du fait de la fermeture temporaire du marché.

En effet, ces commerçants représentent pour les fontenaisiens une offre alternative et complémentaire aux commerces sédentaires, souvent de qualité, parfois en circuits courts. Cette initiative a le mérite de répondre à deux besoins complémentaires :

- besoin des fontenaisiens de retrouver leurs commerçants et une partie de leur qualité de vie habituelle, tout en respectant les attendus du confinement et les mesures barrières

- besoins des commerçants de maintenir un chiffre d’affaires minimum pour couvrir a minima leurs charges fixes et tenter d’éviter ainsi pour certains une situation financière périlleuse.

Suite à l’accord donné par la préfecture ce mardi 31 mars à cette initiative, ainsi qu’à l’intérêt d’ores et déjà manifesté par des commerçants et de nombreux fontenaisiens, nous sollicitons votre soutien et votre appui pour la mise en place de ce système de « Drive » pour les commerçants ambulants dès ce samedi matin et jusqu’à la reprise du marché.

Cette dernière option est en effet relancée par la publication d’un protocole sanitaire qui définit les conditions à respecter pour pouvoir rouvrir le marché, avec moins de commerçants mais dans un format beaucoup moins contraint. 

Nous comptons donc, M. Laurent, sur votre soutien et votre appui pour la mise en place de ce système et le redémarrage du marché.

Dans l’attente d’une décision favorable de votre part, nous vous remercions vivement pour l’attention que vous porterez à notre requête,

Bien cordialement,

Christophe Guyon pour le CA de FET :

Nicole Allafort, co-présidente
Lætitia Chanas, co-présidente
Dominique Dupuis, co-présidente
Christophe Guyon, co-président