Coronavirus : nouvelles à Fontenay aux Roses au 28/03/2020

La Poste et le courrier

Le bureau de Poste (rue Boucicaut) et l’agence postale communale sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Pour les opérations bancaires urgentes uniquement, les bureaux de Poste de Sceaux (rue Houdan) et du Plessis-Robinson (8 grande rue) sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Aucun retrait de colis ou de recommandé n’est possible.

A partir de lundi 30 mars, les boîtes aux lettres de Fontenay-aux-Roses seront relevées uniquement trois fois par semaine : les mercredis, jeudis et vendredis.

La distribution du courrier :

Le centre de tri de Fontenay-aux-Roses d’où partent les facteurs pour leurs tournées est ouvert trois fois par semaine (mercredi – jeudi – vendredi).

Des agents de La Poste ont déposé un droit de retrait au vu de la situation sur le Covid-19.

Cependant, les tournées des facteurs devraient reprendre les 3 jours de la semaine : mercredi – jeudi – vendredi. Cela concerne aussi les colis.

Comment faire pour aider ?

Rejoindre la réserve civique

Le gouvernement a lancé une plateforme dédiée à l’engagement solidaire. Que vous soyez bénévole ou que vous souhaitiez pour la première fois agir, vous pouvez rejoindre la réserve civique sur : https://covid19.reserve-civique.gouv.fr

Devenir conducteur bénévole pour l’association Familles Services

L’association Fontenaisienne Familles Services recherche des bénévoles conducteurs qui pourraient aider les auxiliaires de vie à se rendre à leur mission auprès des personnes les plus fragiles à domicile (personnes âges principalement et personnes en situation de handicap). En effet, les transports en commun se font extrêmement rares et compliquent encore la mission difficile des intervenants.

Si vous souhaitez aider, vous pouvez contacter Shainez Bechtola au 01 43 50 28 09 ou par mail à  shainezbechtola@familles-services92.fr

Partager de bonnes idées avec l’association des Amis d’Edmond et JJJ Rigal

En attendant la reprise des cours et stages de gravure, l’association des amis d’Edmond et JJJ Rigal a déjà envoyé quelques conseils et idées à ses adhérents pour s’occuper. Si vous avez également des idées à partager, l’association vous invite à les communiquer par mail : rigal-asso.secretariat@orange.fr

Autres réseaux sociaux pour faire des demandes ou proposer des aides

Nexdoor : https://fr.nextdoor.com/news_feed/

Nextdoor a une carte de la Solidarité : https://fr.nextdoor.com/help_map/?is=nav_bar

Mes Voisins : https://mesvoisins.fr/

Mes Voisins a une rubrique :

Entraide face au coronavirus : voisins voisines, on s’organise !

Municipales 2020 : Quelle place pour le vélo à Fontenay-aux-Roses ?

Pour connaître la place du vélo dans le programme des candidats aux élections municipales de 2020 à Fontenay-aux-Roses, FARàVélo a rencontré tous les candidats. Objectif: comprendre leurs programmes, et les comparer dans une seule grille de lecture que FARàVélo vous présente ci-dssous.

Les 6 listes rencontrées :

  • Liste Penser Fontenay (Céline Alvaro)
  • Liste Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau)
  • Liste Pour Fontenay (Suzanne Bourdet)
  • Liste Fontenay avec vous (Pascal Buchet)
  • Liste Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy)
  • Liste Fontenay Demain (Laurent Vastel)

Voici un résumé de leurs propositions pour le vélo. Une vue plus complète est consultable ici.

L’ambition des 6 listes pour la ville : le vélo au cœur des mobilités

Penser Fontenay (Céline Alvaro) : Il faut aménager les rues dans une optique de partage entre les différents modes de déplacement, en privilégiant la sécurité pour les vélos. Le vélo est une alternative évidente aux problèmes de circulation et stationnement des voitures.

Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau) : Le vélo donne de l’autonomie à chacun pour ses déplacements et améliore la santé en réduisant la sédentarité. Diminuer la place de la voiture permet de créer du lien social.

Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) : Le vélo est bon pour la santé et le moyen de déplacement le plus efficace dans un rayon de 10km. Il faut une répartition de la voirie plus équitable entre les différentes mobilités : bus, voiture, piéton, vélo.

Fontenay avec vous (Pascal Buchet) : Une mobilité plus équilibrée dans une ville où chacun peut se déplacer à vélo en sécurité. Le vélo améliore le vivre ensemble et participe à l’aspect village que les Fontenaisiens aiment.

Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy) : Donner la priorité aux mobilités actives sur la voiture individuelle, tout en développant le transport en commun local. Le vélo est cohérent avec notre vision d’une ville apaisée.

Fontenay Demain (Laurent Vastel) : Dans 6 ans tous les modes de déplacement co-existeront en paix et en sécurité : vélos, piétons, bus, voitures, deux-roues motorisés et engins de déplacements personnels électriques.

Les 6 listes mesurent les progrès à faire pour faire de Fontenay une ville cyclable

Pour 5 listes sur 6, l’obstacle majeur est la voirie non aménagée pour le vélo : manque de cohérence et de continuité (sauf Fontenay Demain (Laurent Vastel)).

L’espace public est trop hostile pour s’y déplacer à vélo, surtout quand on n’est pas à l’aise, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau). Un enfant ne peut pas se déplacer seul à vélo, Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy).

Les enfants ne sont pas assez sensibilisés ni encouragés à se déplacer à vélo : pas de parkings vélo pour chaque école, pas de vélobus, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau) et Penser Fontenay (Céline Alvaro).

Le savoir-faire de la ville en termes d’aménagements cyclables est à faire progresser, Fontenay Demain (Laurent Vastel).

Il faut rattraper les erreurs du passé : pistes trop étroites, sinueuses ou mal entretenues (avenue Foch, avenue Langevin), Fontenay avec vous (Pascal Buchet).

Les 6 listes adopteront-elles un Plan Vélo pour Fontenay-aux-Roses ?

Sur la base de la proposition de FAR@Vélo, chacune des 6 listes propose une approche globale et cohérente en adoptant soit un plan vélo, soit un plan plus large relatif à toutes les mobilités (vélos, piétons, voitures, transports en commun).

Adoption d’un Plan Vélo :
-        avec un budget pour aménager des pistes vélo en site propre, Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy).
-        car cela permet de ne pas se limiter à des actions ponctuelles. Il faudra y associer les habitants, Fontenay avec vous (Pascal Buchet).
-        après être allés à la rencontre des gens pour susciter leur adhésion sur ce projet d’intérêt commun, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau).
-        en prenant le temps de le construire avec les associations, les habitants et les services de la ville. Penser Fontenay (Céline Alvaro).

Adoption d’un Plan de Déplacements Urbains, qui définira les règles générales et le mode opératoire, Fontenay Demain (Laurent Vastel).

Adoption d’un Plan Mobilité Transport Stationnement incluant un Plan Vélo, Pour Fontenay (Suzanne Bourdet).

Plusieurs propositions de FARàVélo retenues par toutes les listes :

Des itinéraires cyclables sécurisés et visibles.

Sécurisation des carrefours : une priorité pour toutes les listes, car ce sont les endroits les plus accidentogènes.

Sécurisation des grands axes pour le vélo, notamment Dolivet : une priorité pour 5 des 6 listes, la liste Fontenay Demain (Laurent Vastel) privilégiant le ré-aménagement de la Coulée Verte.

Apaisement de la rue Boucicaut : toutes les listes sont prêtes à dévier les véhicules motorisés individuels qui ne font que transiter:
-        via la place de Gaulle et la rue Laboissière, Fontenay Demain (Laurent Vastel).
-        ou directement via la rue des Pierrelais (les autres listes)

En haut: carrefour sécurisé à Utrecht (Amsterdamsestraatweg/Marnixlaan).

En bas: carrefour non sécurisé du type « no man’s land » sans piste cyclable et sans îlot de protection à Fontenay-aux-Roses (rue Boucicaut/av. Dolivet).

Stationnement vélo

Toutes les listes :

Prévoient des parkings vélos sécurisés à la gare RER et à la station de Tramway T6, et un déploiement d’arceaux à vélo dans la ville.

Inciteront les bailleurs sociaux à installer des locaux vélos sécurisés.

Modifieront le Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour imposer plus de surface de stationnement vélo, accessible et sécurisé, dans les constructions collectives à venir.

Des services autour du vélo

Vélo-école de FARàVélo : toutes les listes pérenniseront le soutien de la mairie. Pour Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau), faire valider au préalable la dépense par un comité citoyen.

Point de vente et de réparation de vélo : toutes les listes encourageront activement l’installation d’un magasin de vélos sur Fontenay-aux-Roses.

Faire la promotion du déplacement à vélo

Rémunérer les agents de la ville qui viennent travailler à vélo (forfait mobilité durable) : 5 listes y sont favorables, la liste Penser Fontenay (Céline Alvaro) privilégiant le vélo de fonction.

Permis vélo (programme « Savoir Rouler » obligatoire par la Loi d’Orientation des Mobilités) : toutes les listes sont favorables à sa mise en place dès que possible avant 2022. La liste Pour Fontenay (Suzanne Bourdet) reste prudente, préférant le faire en dehors du temps scolaire et dans la limite des possibilités financières et logistiques.

Un abonnement Vélib’ à tarif réduit pour les jeunes : toutes les listes y sont favorables, à mettre en place avec le Territoire ou la Région.

Un Comité Vélo

Toutes les listes mettront en place un Comité Vélo (ou un équivalent) qui se réunira plusieurs fois par an pour veiller à la mise en œuvre du Plan Vélo (ou son équivalent). Elles auront toutes un-e élu-e qui portera activement le projet vélo.

Sécurité des vélos : rôle de la Police Municipale

3 listes mentionnent explicitement que la police municipale veillera au respect des pistes et bandes cyclables par les automobilistes, en privilégiant une approche pédagogique. Ce sont : Pour Fontenay (Suzanne Bourdet), Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau), Fontenay avec vous (Pascal Buchet).

Quelques propositions complémentaires originales

Piste cyclable entre la Coulée Verte et La Cavée via les rues Barthélémy et la Boissière, Fontenay Demain (Laurent Vastel).

Flotte de vélos à assistance électrique mise à la disposition des agents de la ville et, le week-end, aux habitants, Penser Fontenay (Céline Alvaro).

Achat d’un s’coolbus pour que les enfants puissent se transporter eux-mêmes à la piscine, Fontenay Demain (Laurent Vastel).

Vélobus et déplacements parents/enfants à vélo, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau) et Fontenay avec vous (Pascal Buchet).

Equiper les accueils de loisirs de vélos enfants afin d’éduquer les enfants aux mobilités actives dès le plus jeune âge, Penser Fontenay (Céline Alvaro).

Point de réparation de vélos dans un repair café qui sera créé, Pour Fontenay (Suzanne Bourdet).

Expérimenter un taxi-vélo, Penser Fontenay (Céline Alvaro) et Fontenay avec vous (Pascal Buchet).

Grande campagne de marquage anti-vol, Un temps d’avance pour Fontenay (Gilles Mergy).

La ville rejoindra le Club des Villes et des Territoires Cyclables, Fontenay en commun (Corine Schäfer Bénétreau).

Pour les photos des listes rencontrées avec les deux représentants de FARàVélo (Hélène Chabanas-Maguin et Stein van Oosteren), voir l’article : https://www.faravelo.com/actualite/quelle-place-pour-le-velo-dans-les-municipales-2020-fontenay-aux/

FAR@Vélo : https://www.faravelo.com/

La Collecte Nationale des Restos du Coeur aura lieu les vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 mars 2020 : à Fontenay, devenez bénévoles pour quelques heures !!

Devenez bénévoles pour quelques heures, une journée, le week-end, le temps de la Collecte Nationale. Venez nous donner un coup de main en  permettant d’ assurer une plus grande présence en magasins, rejoignez l’équipe des Restos de Fontenay-aux-Roses !

Plus de bénévoles, ce sera : plus de magasins et plus de tonnage collectés,  les Restos pourront ainsi poursuivre leur aide auprès des plus démunis en assurant les distributions alimentaires toute l’année.

Nous avons toujours besoin de vous !

Si cela vous intéresse, inscrivez-vous directement dans la ville et le magasin de votre choix en suivant les liens ci-dessous :

Mode opératoire des liens :

  • Vous devez cliquer sur le lien et vous arrivez sur un planning, où vous n’avez plus qu’à inscrire votre nom, prénom et cliquer sur le (ou les) créneau(x) horaire(s) de votre choix ;
  • Appuyer sur + pour ajouter une autre personne ;
  • Pour modifier les créneaux horaires, cliquer sur votre nom, prénom, puis sur le petit crayon à côté, sur le créneau à modifier, et enfin sur l’icône « poubelle » à côté du nom, prénom.

FONTENAY-AUX-ROSES

Franprix (44 rue Boucicaut) : https://doodle.com/poll/cfprssizedut8gdc

LeaderPrice : https://doodle.com/poll/uhu9tcydbg6z3792

Vous avez des questions ? Ecrivez-nous à  cette adresse : ad92.fontenay@restosducoeur.org

Toute l’équipe des Restos du Coeur vous remercie par avance de votre aide toujours précieuse !

Dominique Guillou

Rassemblement des coquelicots vendredi 6 Mars à 18h30 devant la mairie de Fontenay-aux-Roses


Grâce à nous tous qui avons répondu à l’appel du mouvement citoyen «  Nous voulons des coquelicots «  pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse, plus d’1 million de signatures ont été recueilli depuis septembre 2018.

Espérons que cette nouvelle année rassemblera autant de signatures et permettra un front uni pour réclamer avec force l’arrêt de l’utilisation du glyphosate, des SDHI et de tous les pesticides de synthèse qui polluent l’air, l’eau, les sols, les cultures et ont un impact considérable sur notre santé. 

De nombreux maires, de tendances politiques diverses, se sont engagés pour leur commune et ont pris des arrêtés interdisant les pesticides ; près de nous SCEAUX, BAGNEUX, ANTONY, MALAKOFF, ARCUEIL, CHAVILLE, GENEVILLIERS, NANTERRE. En décembre, un collectif de ces maires anti-pesticides s’est constitué en association, statut leur permettant de disposer d’outils juridiques supplémentaires et de renforcer leurs actions. Le Val de Marne et la Seine Saint Denis ont pris un arrêté interdisant toute utilisation du glyphosate sur son sol.

Pour reconstruire un monde vivable pour nous et nos enfants, sachons nous faire entendre, réagissons nombreux avant qu’il ne soit trop tard.

Une nouvelle fois, retrouvons nous ce vendredi 6 Mars à 18h30 devant la mairie de Fontenay-aux-Roses

Au plaisir de vous y retrouver !

Nicole Allafort / Sophie Musitelli / Catherine Allafort

Lien vers le site pour votre information et la signature de l’appel

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/l-appel/

A la mémoire de….d’un abri de la seconde guerre mondiale à Fontenay-aux-Roses…

A la mémoire de……d’un abri de la seconde guerre mondiale à Fontenay-aux-Roses.

Il a été déterré, cassé puis évacué.

 

C’est avec une profonde tristesse que je vous fais part de la casse et de la disparition complète d’un des 2 abris souterrains de la seconde guerre mondiale situés sous le gymnase du Parc à Fontenay-aux-Roses, durant la semaine du 24 février 2020.

C’était un ensemble de deux abris souterrains situés côte à côte, séparés d’une dizaine de mètres et réservés aux élèves de l’école primaire du Parc.
Ils furent construits en 1938, avaient chacun environ 100 m de long pour recevoir 600 enfants au total. Ils étaient composés de tronçons d’environ 5 m, perpendiculaires les uns aux autres, avaient des sorties de secours avec barreaux métalliques, des tinettes (WC d’époque), des escaliers pour y descendre. Leur hauteur était de 2 m et leur largeur de 1,40 m. Le gymnase fut ensuite construit par dessus en 1968.

Ces 2 abris formaient un ensemble, les abris souterrains de l’école du Parc. Nous pensons qu’il était unique dans le département des Hauts-de-Seine.

L’abri détruit était en très bon état, bien que le toit fut effondré sur environ 4 m à cause de la démolition  de l’ancien gymnase. Il était aussi coupé en 6 endroits par le passage de canalisations qui nécessitait  des réparations dans le haut de l’abri.
Il n’a pas été possible de le conserver, même non réparé, pour les générations futures, a confirmé la municipalité, car elle dit devoir construire le nouveau gymnase sur le site.

C’est pourquoi il a été cassé, déterré, cassé encore et puis évacué.

Voici une vidéo de l’abri cassé et évacué de l’école du Parc : https://wetransfer.com/downloads/6972c48e4838e2e27331d6cbd216533020200304071534/d668d84870c086ceee3ae6245d70796520200304071534/7ca274?utm_campaign=WT_email_tracking&utm_content=general&utm_medium=download_button&utm_source=notify_recipient_email

La municipalité nous assure que l’autre abri sera conservé et rendu visitable par le public. La rubalise rouge et blanche en marque la surface en arrière plan sur les photos.

Colette Junier    Présidente de l’association « Les Sources de Fontenay »   06 04 15 07 91

Vous trouverez la description de cet abri dans le livret « Les abris anti-aériens » écrit par notre association que vous pouvez télécharger : Abris_Anti_aerien

Site de l’association : http://www.galeriessouterrainesdefontenayauxroses.sitew.com/Actualites.D.htm

Commentaires de l’Association La Boissière aux réponses des candidats sur les thématiques: aménagement et cadre de vie, urbanisme et mobilités

L’Association La Boissière fait un texte-commentaire, en violet pour les questions plutôt que de commenter une à une les réponses des candidats.

Les réponses des candidats ont été publiées dans un article précédent pour les thématiques :  aménagement et cadre de vie, urbanisme et mobilités.

Nous remercions Mme Suzanne Bourdet « Association, Ecologique, Citoyenne pour Fontenay», Mrs Pascal Buchet « Fontenay avec vous » et Gilles Mergy « Un temps d’avance pour Fontenay » d’avoir pris en considération les attentes de nos adhérents et avoir répondu à nos questions.

Nous regrettons que M. Laurent Vastel « Fontenay demain », n’ai pas daigné répondre à ces mêmes questions.

Thématique : Aménagement et cadre de vie 

Question N° 14 : Quelle est votre position sur la pétition lancée par l’Association La Boissière « Ni immeuble, ni parking sur le parvis du château La Boissière » qui a réuni plus de 650 signatures en juillet 2017 ?

Question N° 15 : Comment réagissez-vous au fait qu’elle n’a pas été entendue puisque le permis de construire de ces deux bâtiments a été délivré à la Société Immobilière VINCI, le 25 octobre 2019 ?

Les trois listes sont opposées à la construction d’un immeuble et de la folie, ce qui nous satisfait pleinement et qui va dans le sens de la pétition que nous avons initiée.

Mme Suzanne Bourdet « Association, Ecologique, Citoyenne pour Fontenay» et Mr Pascal Buchet « Fontenay avec vous » proposent d’agir contre le permis qui a été accordé, sachant que malheureusement le recours déposé et signé par plus de 150 fontenaisiens n’a pas de valeur suspensive au démarrage des travaux et Gilles Mergy « Un temps d’avance pour Fontenay » propose une concertation en amont sur tous les chantiers importants.

Nous considérons qu’il y a urgence à arrêter le processus en cours, de façon à ce que le permis de construire délivré soit tout bonnement retiré. Seule, une réelle concertation avec les associations et les fontenaisiens pour définir l’aménagement du fond de place du Général de Gaule  permettra enfin de trouver une solution satisfaisante pour tous.

Question N° 16 : Depuis la mise en application du PLU, les règles définissant les droits à construire ne sont pas suffisamment protectrices dans le centre-ville. Comment comptez-vous protéger notre centre-ville pour stopper la densification et pour préserver les espaces verts, publics et privés, indispensables à la sauvegarde de la biodiversité de la ville ?

Les trois listes s’engagent à réviser le PLU pour préserver les espaces verts et la biodiversité bien qu’un représentant de la liste« Association, Ecologique Citoyenne pour Fontenay» ait contribué activement à mettre en forme le PLU actuel et reconnaît aujourd’hui que c’est un outil de densification très contestable.

Nous apprécions vivement que cet engagement de révision du PLU soit prioritaire pour la liste «Un temps d’avance pour Fontenay ».

Thématique : Urbanisme et mobilités

Question N° 18 : Le tracé de la rue La Boissière a été co-élaboré entre riverains, association La Boissière et la municipalité lors de son réaménagement, dans le but de réduire le trafic automobile et de sécuriser les usagers piétons et cyclistes de cette desserte locale. Dans le cadre du réaménagement de la place de la Cavée, il semble évident, compte tenu de son étroitesse et de sa configuration, que cette desserte doit s’intégrer dans un cheminement vert piéton et vélos, partant du Panorama (tramway) pour rejoindre la Coulée Verte. Quel est votre position sur cet aménagement entre la place de la Cavée et la rue Georges Bronne notamment ?

Nous apprécions également, que les trois listes soient favorables à une circulation apaisée dans la rue La Boissière à priorité piétons et vélos. Néanmoins, nous regrettons qu’aucune liste intègre cette rue dans un cheminement vert piétons partant du Panorama (tramway) pour rejoindre la coulée verte, comme cela avait été défini et acté dans l’élaboration du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durables) intégré dans le PLU lors des réunions de travail des Fontenaisiens.

PADD- chapitre II p. 14  « Une richesse paysagère constitutive d’une qualité de vie privilégiée » on peut lire : Protéger un cheminement favorable à la biodiversité qui permet  de relier le Panorama à la Coulée verte.

Les 3 candidats proposent aux fontenaisiens une collaboration étroite et active.

Nous serons vigilants et attentifs à ce que ces promesses soient tenues pendant toute leur mandature.

Soutenez le collectif Mauvais Oeil !

7 ans déjà que Mauvais Oeil arpente les rues à la recherche de murs accueillants !

L’année 2019 a été particulièrement riche: nous avons honoré notre première commande (habillage du bâtiment du Syndicat Solidaires), initié une dynamique (ville de Sceaux, avec d’autres actions à venir) et géré notre première mise en demeure (merci au bailleur de Saint-Malo!).

L’année 2020 va s’inscrire dans cette continuité avec plusieurs projets qui se profilent pour le printemps. Nous passerons ainsi le cap symbolique de la vingtaine d’actions avec toujours le même objectif : se ré-approprier l’espace public. 

Préférant agir loin des circuits institutionnels, nous faisons depuis le début le choix de l’autofinancement ou du financement participatif. Alors une nouvelle fois, nous faisons appel à nos partisans pour remplir nos caisses et nous permettre de continuer.

Merci pour l’intérêt que vous portez à notre engagement, et à vous de jouer !

http://www.leetchi.com/c/mauvais-oeil-needs-you

Retrouvez-nous sur Facebook et Instagram

http://www.mauvaisoeil.net/

Municipales 2020 : Réponse des listes aux questions posées par LES SOURCES DE FONTENAY

L’association LES SOURCES DE FONTENAY avait adressé un courriel aux 4 candidats qui étaient têtes de liste aux élections municipales (voir notre article du 24 janvier 2020).
Nous voulions connaître leurs projets pour la sauvegarde et mise en valeur du patrimoine ancien de notre ville.
Ils nous ont répondu par courriel.

Voir ci-dessous par ordre et date de réception :

26/01/2020 – Réponse de la liste de Gilles MERGY

15/02/2020 – Réponse de la liste de Pascal BUCHET

17/02/2020 – Réponse de la liste de Suzanne BOURDET

24/02/2020 – Réponse de la liste de Laurent VASTEL

Colette Junier   Présidente  « Les Sources de Fontenay »

Site : http://www.galeriessouterrainesdefontenayauxroses.sitew.com/

Commentaires de l’Association des Retraités CFDT aux réponses des candidats sur les thématiques: Services de proximité, évolution de la ville à long terme et autres sujets

L’association des Retraités CFDT  fait partie du collectif associatif qui a soumis un questionnaire aux listes candidates aux élections municipales.

Les réponses des listes candidates aux Thématiques : Services de proximité, évolution de la ville à long terme ont été publiées dans un article précédent.

Pour chaque question, l’association des Retraités CFDT reprend d’abord, ce qui a été publié, en substance, par chaque liste, et donne des commentaires en violet.

Thématique : Services de proximité

Question N° 21 : Comment allez-vous satisfaire les besoins des Fontenaisiens en termes de santé :
-    Médecins, généralistes et spécialistes
-    Infirmiers, infirmières
-    Laboratoires, imagerie médicale
-    Prise en compte de la dépendance
-    Etablissements du grand âge
-    Handicap, accessibilité ?

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose : des lieux d’accueil de jour, un lieu de soutien psychologique, un café des aidants.
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : plus de petites structures de médecine privée, plus de cabinets d’aide à la personne.
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : plus de spécialités au CMS, de la prévention, des dispositifs de santé, l’Ehpad à domicile.
Point de vue de l’association :
Sur Fontenay, déjà 4 structures de service d’aide à la personne, dont le CCAS (auxiliaires de vie, ménage, transport, bricolage, jardinage) qui ont du mal à recruter de vrais professionnels sur le besoin majeur en auxiliaires de vie (n’importe qui ne peut pas exercer ce métier). Pourquoi en rajouter ?
Quels ‘dispositifs de santé’ ?
Côté médecine de ville on aimerait limiter les dépassements d’honoraires, et avoir des médecins qui se déplacent à domicile.

Question N° 22 : Quelles formes de solidarité envisagez-vous créer, développer, encourager pour que les habitants se sentent bien ensemble ?

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose : des tiers lieux flexibles, des espaces de co-working, un cyber café.
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : une association ‘Seniors dans la cité’, des cafés intergénérationnels, bref : tout partager ; jardins, arts, éducation, culture, …
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : un accès aux services publics plus souples, des tiers lieux d’échanges, des appartements partagés, une maison des arts, un numéro vert d’alerte sociale, une aide numérique aux isolés.

Point de vue de l’association :
Un numéro vert, serait-il concerté avec les communes limitrophes ?
A côté de ‘Seniors dans la cité’, rechercher plutôt l’obtention du label ‘Ville amie des Aînés’ (reconnu nationalement et internationalement et encouragé par l’OMS) comme Sceaux; exigeant sur les services, les infrastructures et leur maintien.
Le besoin des aidants n’est pas tant le lieu de rencontre, que comment être remplacés en confiance pendant qu’ils se rencontrent.

Question N° 23 : Comment pouvez-vous attirer / maintenir les services et commerces de base tels que :
-    Bureau de poste
-    Sécurité sociale
-    Etat civil
-    Laverie
-    Billetterie transports

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose : difficile car questions de financement
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : des pôles multiservices, accueil, aides, accès internet.
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : faciliter les démarches internet.

Point de vue de l’association :
Peu de développement sur les relations avec l’intercommunalité, le Département, le Territoire, l’ARS … aides, finances, règles, etc …  (voir Question N°9). Quelles compétences restent à la commune ? quelle autonomie réelle ?
Internet : il ne suffit pas de mettre un terminal ou un signal wifi à la disposition des gens, il faut un accompagnement (assistance, formation) : par quels personnels ?

Thématique : Evolution de la ville à long terme

Question N° 24 : Pouvez-vous définir votre vision de Fontenay-aux-Roses à 15-20 ans ?

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose : Une maison du climat, tout sera merveilleux !
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : des salles de convivialité, des cafés solidaires, des mobilités apaisées, une ville verte, bref : les villes alentours vont nous envier !
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : on aura de nouvelles entreprises.

Point de vue de l’association :
‘Fontenay avec vous’ prévoit des lieux pour les ordures ménagères, en effet cela manque.
‘Pour Fontenay’ veut traiter les incivilités et nous fait peur avec des souris de laboratoire au CEA !  (aujourd’hui centre de recherche neuro-biologique européen, avec évidemment tous les agréments et contrôles qui vont avec).
Quelles nouvelles entreprises ? où ? il manquerait peut-être un hôtel du côté du panorama, de préférence sur Fontenay.

Question N° 25 : Que souhaitez-vous pour cette ville en termes de :
- population (nombre, diversité…)
- urbanisme (destination des zones, type d’habitat, densité, espaces verts…)
- mobilité et transports
- accompagnement de la transition écologique
- services à la personne
- offre culturelle

Fontenay avec vous (P. Buchet) propose :  la prise de décisions avec les citoyens : votations et conseil municipal citoyens.
Fontenay Demain (L. Vastel) : n’a pas souhaité répondre aux questions du collectif.
Pour Fontenay (S. Bourdet) propose : un fonctionnement en intelligence collective.
Un temps d’avance pour Fontenay (G. Mergy) propose : la co-construction des actions avec les citoyens, les nouvelles constructions immobilières en HQE et THQE.

Point de vue de l’association :
Quelle place pour les associations dans les prises de décisions ?
Côté lien social, par quels personnels ? tout ne peut pas être fait bénévolement.

Sujets peu abordés par les candidats :

Mobilité, accessibilité :  lieux administratifs (par exemple escaliers de la Mairie face à la place De Gaulle), commerces, transports (arrêts de bus) …

Adaptation des logements aux besoin des seniors, quelles aides de la commune ? quel accompagnement ? (respect des exigences de la loi Elan pour les nouvelles constructions).

Handicap : on aimerait voir les résultats de la participation des handicapés dans la commission municipale had hoc.

Attribution des logements sociaux : nous resterons vigilants quant au respect des lois ‘Elan’ et ‘Egalité et Citoyenneté’ et à la transparence dans les attributions.

Sécurité : dealers, tapage, squats des espaces publics, de jour comme de nuit, incivilités, comment traiter les populations en déshérence ?

Pauvreté : 2600 personnes en situation de pauvreté sur la commune (~10% !). Quel traitement ?

Pour réagir à cet article vous pouvez envoyer des commentaires en mentionnant la thématique et le N° de question  sur la page Facebook : https://www.facebook.com/civifar/?fref=nf

Commentaires de l’Association FARGo aux réponses des candidats sur les thématiques: urbanisme, densification, aménagement, cadre de vie, végétalisation, évolution de la ville à long terme

L’Association FARGo fait un texte-commentaire pour chaque question plutôt que de commenter une à une les réponses des candidats.

Les réponses des candidats ont été publiées dans des articles précédents pour les thématiques : urbanisme, densification, aménagement, cadre de vie, végétalisation, et évolution de la ville à long terme.

Question N°10 : Le Schéma Directeur d’Ile de France (SDRIF) impose à Fontenay-aux-Roses la construction de 1500 nouveaux logements en 15 ans. Quelle est votre position par rapport à ce chiffre ?

Question N°11 : Pensez-vous qu’une densification au-delà de ce chiffre de 1500 logements soit souhaitable pour Fontenay, et pourquoi ?

Il est utile de rappeler qu’il y a déjà 9600 habitants au km² à Fontenay-aux-Roses : ce chiffre nous classe au 43ème rang sur un total de 36000 communes en France. Les communes limitrophes ne sont pas mieux loties : Montrouge est au 5ème rang, Vanves 11ème, Chatillon 25ème. Bagneux 45ème. Ceci entraine la dégradation générale de nos conditions de vie, avec surcharge des transports en commun et saturation des équipements collectifs.

Les Fontenaisiens sont attachés à leur ville pour ce qu’elle est encore relativement aérée et verdoyante. Ils ne veulent à aucun prix la voir transformée en un nouveau Châtillon.

Ils attendent donc de leur municipalité qu’elle résiste clairement à la densification.

Il convient donc de rouvrir le dialogue avec la région pour le faire savoir, et tenter de la réduire.

Quel que soit le résultat de cette renégociation il convient au minimum d’établir un plan de marche de la densification en répartissant les nouveaux logements sur les 15 années. Il ne faut pas accorder chaque année plus de permis de construire que ce à quoi nous sommes tenus.

Le PLU actuel, qui a augmenté les droits de construire dans toutes les zones, ne constitue absolument pas un rempart suffisant et doit être révisé au plus vite.

Question N° 13 : Quels sont, selon vous, les avantages et inconvénients des projets actuels sur la Place du Général de Gaulle : un immeuble en fond de place, un immeuble côté Est sur l’emprise des immeubles Osica, une « Folie » en face du marché, et un immeuble dans la ruelle de la Demi-Lune ?

Tout projet de construction et d’aménagement doit contribuer à dynamiser le cœur de ville, et doit résulter d’une réflexion globale et concertée sur le devenir proche et lointain du périmètre urbain. Les projets actuels autour et sur la seule place du Général de Gaulle n’ont malheureusement pas été imaginés et pensés dans un tel cadre.

Par ailleurs, ils n’ont fait l’objet d’aucune concertation préalable sérieuse avec les Fontenaisiens. Un très grand nombre d’entre eux s’étaient pourtant exprimés pour que cet espace reste libre et redevienne piéton. La pétition titrant « Ni parking, ni immeuble sur l’esplanade du Château Laboissière » déposé en Mairie en septembre 2017 a recueilli plus de 600 signatures.

FARGO voit un grand nombre de défauts aux projets initiés, et autorisés, par l’actuelle municipalité :
-        La construction de 3 immeubles d’habitation sur la Place va entrainer l’arrivée de 200 nouveaux habitants, ce qui signifie un accroissement de la circulation et du stationnement de véhicules dans le centre-ville.
-        Là où il faudrait rendre l’espace aux vélos, aux piétons et aux enfants, on va créer 2 nouvelles entrées de parkings souterrains, l’une en face du marché, l’autre du côté pair de la place, et un axe de circulation dangereux qui coupe la place en 2 parties.
-        Là où il faudrait une redynamisation par des équipements publics ouverts en journée et en soirée, en semaine mais aussi le dimanche, on propose l’installation de 3-4 magasins ouverts seulement jusqu’à 18 ou20 heures et fermés le dimanche).
-        Alors qu’il y a consensus pour lutter contre les ilots de chaleur, on crée une place minérale et on programme la suppression des arbres à hautes tiges sur l’esplanade.
-        Alors qu’il y a consensus pour respecter le patrimoine, on crée des immeubles sur la Place et sur la Ruelle de la Demi-Lune qui vont encercler et enclaver le château.

Ce constat, sur et autour de la place du Général de Gaulle, nous amène à dire haut et fort qu’il est urgent de stopper les permis de construire autorisés, de ne rien précipiter et de réfléchir avec tous les Fontenaisiens à la meilleure façon de traiter et d’aménager ces espaces de notre centre-ville. On rappelle aussi qu’un projet d’espace multiculturel, chiffré et réaliste, avait été présenté aux Fontenaisiens lors de 2 réunions publiques les 18 décembre 2017 et 12 décembre 2018. Il n’a jamais été pris en compte par la municipalité actuelle, par « manque de temps des services techniques ».

Question N° 20 : Fontenay est très carencé en espace verts publics, avec 6 m2 par habitant, la norme étant de 10 m2. Comment pensez-vous corriger cet écart ?

Il y a de multiples façons de végétaliser davantage notre commune et de recréer des espaces de pleine terre pour y planter des arbres

Il faut commencer par cesser les pratiques qui ne vont pas dans le bon sens : 
-        Arracher des arbres en bonne santé pour construire des immeubles
-        Bétonner des espaces publics (devant la mairie, l’Eglise St Pierre St Paul)

On peut au contraire développer les espaces de pleine terre en décidant de :
-        Réviser le PLU afin d’y intégrer des règles contraignantes permettant de favoriser la plantation d’arbres et l’augmentation d’espaces verts publics et privés
-        Transformer des zones inutilement bétonnées sur des ronds-points ou des trottoirs
-        Réarranger des friches existantes
-        Redessiner certains parcours dans les parcs
-        Préempter des terrains non bâtis, ou bâtis de façon incohérente

On peut aussi proposer aux habitants de s’associer aux efforts de la commune :
-        En leur proposant conseils techniques et éventuellement aide financière, pour végétaliser leurs façades, toiture, terrasses, pour choisir les meilleures espèces « UTILES » à planter
-        En associant les habitants du voisinage à chaque opportunité de réaménagement de l’espace public, pour définir les meilleurs lieux de plantation, et tenant compte de la largeur des voies, hauteur des immeubles, exposition et l’impact des zones ombragées, etc.

Question N° 24 : Pouvez-vous définir votre vision de Fontenay-aux-Roses à 15-20 ans ?

Question N° 25 : Que souhaitez-vous pour cette ville en termes de :
- population (nombre, diversité…)
- urbanisme (destination des zones, type d’habitat, densité, espaces verts…)
- mobilité et transports
- accompagnement de la transition écologique
- services à la personne
- offre culturelle

Fontenay ne pourra évoluer de façon harmonieuse que si on réfléchit d’abord à ce qu’on veut faire de notre commune à moyen et long terme, et si on élabore un plan d’ensemble qui concerne aussi bien le centre-ville que les quartiers « périphériques ».

Malheureusement le PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui a remplacé le POS (Plan d’Occupation des Sols) le 15 avril 2017 a surtout défini des droits à construire zone par zone, à l’opposé d’une approche globale. Il a aussi supprimé des barrières protectrices contre l’appétit des promoteurs immobiliers.  Ce n’est pas par hasard si depuis la promulgation du PLU, les propriétaires de pavillons dans les zones ouvertes à la densification sont harcelés par des groupes comme Nexity, Franco-Suisse, Bouygues Immobilier, etc.

Ces projets immobiliers qui arrivent dans le désordre vont accentuer l’incohérence architecturale de la ville déjà maltraitée, et rendre impossible l’évolution souhaitable. On ne détruira pas demain ce qu’on construit aujourd’hui.

Il est donc indispensable de geler les actions en cours et de lancer une étude globale sur l’urbanisme de Fontenay-aux-Roses.  

Nous souhaitons que la nouvelle municipalité lance dès son installation cette étude globale qui devra non seulement s’appuyer sur un ou plusieurs cabinets d’urbanisme, mais aussi associer par tous les moyens possibles les Fontenaisiens et leurs associations.

Parmi les axes de réflexions structurants, on peut d’ores et déjà citer :

  • Est-il souhaitable de densifier en centre-ville ?
  • Que va-t-on faire de la rue Boucicaut, de la place du Général de Gaulle et du mail Boucicaut ?
  • Où doit-on construire de nouvelles habitations et de quels types ?
  • Comment réorganiser les flux de circulation et le stationnement dans ce contexte ?
  • Comment favoriser le développement végétal de la ville et préserver l’existant ?
  • Comment rééquilibrer l’offre commerciale, les équipements de service public, l’offre culturelle, etc. entre les différents quartiers ?
Pour réagir à cet article vous pouvez envoyer des commentaires en mentionnant la thématique et le N° de question  sur la page Facebookhttps://www.facebook.com/civifar/?fref=nf