Café Transition : « dessinons la rue du futur « , Mercredi 22 janvier Salle du Parc 20h : Accueil et papotage – 20h30

L’association Fontenay Environnement et Transition propose des Cafés Transition pour débattre de sujets liés aux enjeux écologiques.

Mercredi 22 janvier

Salle du Parc

20h : Accueil et papotage – 20h30 : On s’informe et on débat

Ouvert à tous. Gratuit

Pour ce café transition, nous proposons un atelier pendant lequel chacun sera acteur :

Réunion de co-construction du projet de transformation
du quartier de Fontenay-aux-Roses.

Vous choisirez votre rôle : habitant, responsable de la voirie ou élu.

Au sein d’un petit groupe vous confronterez vos objectifs à ceux des autres pour ébaucher les grandes lignes du projet de transformation d’une rue ou d’un petit quartier.

Au préalable, nous questionnerons les usages et les fonctions de la rue, puis les enjeux, les contraintes mais aussi les souhaits des différents rôles pour mieux répondre à nos aspirations et aux contraintes de la ville de demain.

Agir ensemble pour un futur positif

Pour plus d’information contactez-nous : 06 14 90 38 15 ou contact.fet@yahoo.com

Nouvelle édition du Repair café samedi 18 janvier, à la maison de quartier des Paradis, de 14 heures à 18 heures

L’association FET organise samedi prochain (18 janvier 2020) son deuxième Repair café à la maison de quartier des Paradis. De 14 h à 18h, les fontenaysiens pourront apporter un objet à faire réparer par l’équipe de bricoleurs bénévoles et toujours motivés !

Un Repair café – Café de réparation en français – est un atelier de réparation convivial, souvent associatif, où il est possible de faire réparer des objets ou des vêtements pour prolonger leur durée de vie et limiter la production de déchet.

Le concept est né à Amsterdam en 2009 et se développe un peu partout, en Europe notamment. Selon les formules, il implique plus ou moins les participants avec des co-réparations. Mais dans tous les cas il y a du café, des boissons et de quoi grignoter en discutant.

La première édition, a été un franc succès :

Près de 70 personnes sont passé nous voir.

Une trentaine d’objets ou vêtements ont été pris en charges (16 ont été réparés, 10 ont été solutionnés, c’est-à-dire la panne identifiée ou la pièce à changer repérée).

Au final nous avons sauvé des poubelles quelques 29 kg de matière !

Samedi prochain le Repair café de l’association FET, proposera de nouveau des réparations à raison d’un objet ou vêtement par personne.

Sont exclus les vélos et l’électroménager lourd (lave-linge, frigo, etc).

A la fin de la journée nous pèserons les objets réparés pour mesurer le poids de la matière que l’on a empêché de devenir un déchet !

N’hésitez pas à venir nous voir.

Christophe Guyon

Co-président de FET

Plus d’info : contact.fet@yahoo.com

Ouverture d’un Repair Café à Fontenay aux Roses, samedi 16 Novembre 2019

Les repair cafés sont des ateliers de réparation bénévoles et conviviaux pour prolonger la durée de vie des objets.

Venez avec vos objets à réparer le 16 novembre de 14h à 17h à la maison de quartier des Paradis

On cherche :

- Des bénévoles pour le projet dans sa globalité ou pour participer à la logistique le jour J (accueil, café…)
- Des réparateurs

Mail de contact : contact.fet@yahoo.com

Mois de la mémoire: Cérémonies, Conférence, Expositions, Projections de films

Cérémonies

Samedi 9 novembre à 11h : commémoration du 49 ème anniversaire du décès du Général de Gaulle par le Souvenir Français devant la Stèle du Général de Gaulle au square Pompidou

Lundi 11 novembre à 10h30 au cimetière et à 11h sur la place de Gaulle : commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918. Avec la présence de la délégation anglaise et de la délégation allemande

Jeudi 21 novembre : ravivage de la Flamme du Souvenir sur la tombe du Soldat Inconnu par des élèves de CM2 scolarisés à Fontenay-aux-Roses. Départ de la mairie en car vers 16h, retour vers 20h.
Renseignements au 01 41 13 21 22.
Inscriptions ouvertes à tous dans la limite des places disponibles

Conférence

« L’appel du 18 juin 1940 » par Jean-Michel Durand, le samedi 9 novembre à 15h dans les salons de la médiathèque à Fontenay-aux-Roses.

Expositions

Du 12 au 23 novembre

« Les Forces de la Liberté »

Hall administratif (vernissage le mardi 12 novembre)

Revivez le déroulement de l’opération militaire Anvil-Dragoon, opération décisive réunissant le 15 août 1944 treize nations autour d’un seul et même objectif : libérer la France du joug nazi. Retraçant les différentes étapes qui ont conduit ces forces combattantes venues par-delà la Méditerranée, elle met en lumière le parcours de ces hommes et de ces femmes unis sous une même bannière.

Du 18 au 28 novembre

« D’une guerre à l’autre – 1919-1939″

Salons de la Médiathèque (vernissage le mercredi 20 novembre à 19h)

Cette exposition présente un panorama des phases essentielles de la période de l’entre-deux-guerres.

Projections de films

Samedi 2 novembre à 15h : « La France » de Serge Bozon (2007)

Salons de la Médiathèque

Mercredi 30 novembre à 15h : « La vie et rien d’autre » de Bertrand Tavernier (1989)

Salle Sainte-Barbe

Jeu pour le jeune public

« Escape Game » (pour jeune public)

Trouvez les réponses aux questions ou énigmes en participant aux événements du Mois de la mémoire !

Une nouvelle association à Fontenay : Académie Chan Wu Dao : Qi Gong et Tai Chi

Une toute nouvelle association dédiée au sport santé viendra enrichir l’offre associative de Fontenay-aux-Roses dès septembre.

Fondée par deux professeurs diplômés de Qi Gong et Tai Chi, Weijia Cambreleng et Rodolphe Pollet, co-auteurs d’un livre paru cette année aux Éditions Atlande, l’Académie Chan Wu Dao proposera aux Fontenaisiens et Fontenaisiennes des cours hebdomadaires de qi gong et tai chi dans trois lieux de la ville, ainsi que des conférences et des stages exceptionnels avec des maîtres chinois réputés. 

L’académie sera présente au forum des associations le 8 septembre au parc Sainte Barbe pour des démonstrations et ateliers de découverte et proposera dans la foulée des portes ouvertes pour inaugurer la saison 2019-2020.

En attendant la rentrée, il est déjà possible de découvrir les services proposés par cette nouvelle association ainsi que des articles de fond sur ces deux disciplines énergétiques et martiales chinoises en consultant le site http://academiechanwudao.com.

Contacts : contact@academiechanwudao.com

- 06 51 67 23 22 (qi gong) ou 06 14 35 67 50 (tai chi).

Les maîtres nageurs des piscines du Territoire Vallée Sud Grand Paris dénoncent leurs mauvaises conditions de travail

Source : Le Parisien 92 du 9 Mai : http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/montrouge-les-maitres-nageurs-ont-le-blues-09-05-2019-8068974.php#xtor=EREC-1481423605-[NL92]—${_id_connect_hash}@1

Des maîtres nageurs, des représentants du personnel de Vallée Sud Grand Paris (VGSP), gestionnaire des piscines du territoire, ont tracté ce jeudi midi devant l’Aquapol de Montrouge, dans le cadre de la grève nationale. « Nous sommes catastrophés par le management à la dure, les pressions… Les employés n’en peuvent plus », rapporte une représentante de l’Unsa.

Elle évoque l’exemple d’un maître nageur contraint d’ouvrir les bassins alors qu’il était seul – au lieu de deux – pour les surveiller.

Puis un autre cas où les maîtres nageurs ont dû batailler pour obtenir la fermeture de la piscine de Fontenay-aux-Roses une journée, le temps de faire intervenir un technicien pour réparer le système de filtrage.

« Fermer le moins possible, c’est un acte de bonne gestion, défend Jean-Didier Berger, président de Vallée Sud Grand Paris et maire (LR) de Clamart. Mais dès qu’il y a le moindre souci d’hygiène ou de sécurité, la piscine est immédiatement fermée. Les consignes sont strictes, et les équipes très pros ». Pros, mais manifestement tracassées.

« Si on ne fait pas ce que le coordinateur dit, on nous change de piscine du jour au lendemain », assure un maître nageur qui, comme tous ses collègues, a souhaité garder l’anonymat. Or, c’est nous qui sommes garants du respect du plan d’organisation de la surveillance et des secours, et qui devons décider si on ouvre ou pas. Ceux qui sont en CDD ou vacataires n’osent rien dire. Et ceux qui sont titulaires sont dégoûtés ».

Récit et remarques sur la « Faites » de la Propreté du samedi 13 Avril 2019 : nettoyage participatif et ateliers pédagogiques

Samedi 13 avril 2019, les Fontenaisiens ont été nombreux à participer au grand nettoyage dans les quartiers qui a permis de récolter 241 kg de déchets.

14 heures – 15 Heures 30 : grand nettoyage participatif avec les comités d’habitants

Dans chaque quartier, des membres des comités d’habitants, des élus et des Fontenaisiens ont participé à ce ramassage des déchets dans les rues.

Le trajet avait été défini par les Comités d’habitants.

Le nombre de participant a beaucoup augmenté par rapport à l’an dernier. Les écoles étaient informées ainsi que les scouts. Des tracts avaient été distribués par les Comités d’habitants.

Par exemple, pour le quartier Ormeaux-Renards (en 2018 et en 2019)

 

Crédit photos : Emmanuel Infanti

Quelques photos du ramassage

Même si les rues avaient l’air propres, on a trouvé des quantités de déchets, comme les mégots, des mouchoirs, des gobelets en plastique, des paquets de gâteaux, des sachets plastiques de compotes, des morceaux de verre, etc…

Les quantités ramassées ont été de 1 à 3 kg par personne. Au total, 241 kg.

Tous les groupes se sont rassemblés au Parc Ste Barbe pour une pesée globale et rendre le matériel (gants, sacs, pinces) fournis par la mairie.

Quelques remarques sur le ramassage :

  • Ce ramassage a eu lieu sur 1 heure et demi, mais il pourrait avoir lieu sur 2 heures puisqu’il faut retourner au Parc Ste Barbe.
  • Ce ramassage participatif pourrait avoir lieu plus souvent, à la demande de certains participants
  • Il a permis d’aller dans des endroits où il permet de repérer des accumulations de déchets, des encombrants, des vélos, motos abandonnées.

De 14 heures  à 18 heures  : Animations et ateliers pédagogiques et ludiques au Parc Sainte-Barbe :

- Atelier sur le recyclage de mégots par GreenMinded (association zéro-mégot) : http.www.greenminded.fr

- Stand sur « les règles pour bien composter » par Compostory: Ce stand était animé par Mr Jacques Fasquel, pionner du compost, formateur en prévention des déchets et mise en place de dispositifs de compostage. 

Il vient d’éditer un livre sur « Composter en ville » disponible actuellement chez Rustica.

Pour en savoir plus :  http://compostproximite.blogspot.fr/

- Sensibilisation au tri des déchets et au compostage par Vallée Sud-Grand Paris

- Distribution de compost et de broyat par le service des Espaces verts de la Ville.
- Animations du Syctom et Pik Pik : brico récup’
- Nos habitants s’engagent ! Ateliers et expositions de Fontenaisiens (atelier tri, exposition sur le cycle de l’eau…)
- Stand « vestiboutique » de la Croix-Rouge
- Présentation du concept de jardins partagés par l’association Nos potagers : Cette association fait aussi de l’échange de graines. E-mail : nospotagers.92260@gmail.com
16h30 : Projection-débat dans la salle de l’Eglise

Dans « Trois secondes pour la planète », Eric Brac de la Perrière (ancien directeur d’Eco-Emballages) lance un appel pour relancer la collecte et le tri en ville.

Les dates de rentrée du CCJL : portes ouvertes Samedi 8 septembre de 10h à 13h

Samedi 8 septembre de 10h à 13h

Venez rencontrer les animateurs et vous inscrire à l’activité de votre choix !

Pensez à amener un justificatif de domicile et un RIB si vous souhaitez régler par prélèvement.

Lieu : Salle Sainte-Barbe, 10 place du château Sainte-Barbe

Dimanche 9 septembre

Le CCJL sera présent au Forum des associations.

Lieu : Parc Sainte-Barbe

Information 

L’accueil du CCJL sera fermé vendredi 7 septembre, lundi 10 septembre toute la journée et mardi 11 septembre matin

Reprise des activités : lundi 17 septembre

Pour télécharger la plaquette, cliquez : Guide_du_CCJL_2018-2019

CCJL

10, place du château Sainte-Barbe

92260 Fontenay-aux-Roses

Tél :01 46 30 20 90

www.ccjl92.com

Concours des « Nouvelles » du Lions club de Fontenay aux Roses

Pour la première fois cette année, le Lions club de Fontenay aux Roses a lancé un concours de « Nouvelles », ouvert à tout Fontenaisien de plus de 8 ans, sur le thème :  « Dans 100 ans à Fontenay-aux-Roses... »

L’écrit devait être rédigé sur deux pages. Il était fait en individuel ou en groupe (classes ou autres groupes identifiés).

Les auteurs sont répartis en trois catégories : cadets, juniors et adultes.

L’imagination est le premier critère retenu par le jury, mais aussi la bonne maîtrise du français : orthographe, syntaxe et grammaire.

Ce concours de « Nouvelles » a eu lieu de mars à mai 2018.

Les trois premiers lauréats de chaque catégorie se sont vu remettre leur prix lors de la Fête de la Ville et la « Nouvelle » des trois vainqueurs est affichée à la médiathèque. 

La remise des prix s’est faite lors de la fête de la ville

Madeleine MARTIN, a remporté le prix des adultes, avec sa nouvelle « Après le déluge ».

Voici quelques extraits de cette nouvelle :

« Elle marche d’un pas alerte sur la rue de Paix. Seraient-ce les rayons de ce soleil d’avril qui lui donnent cette ardeur ? Il a fait jusqu’à moins vingt-quatre degrés au plus fort de l’hiver, alors elle profite de cette douceur retrouvée, car dans quelques mois les températures vont monter pour atteindre jusqu’à quarante, en plein cœur de l’été. Mais pour l’instant, il flotte dans l’air printanier de Fontenay aux Roses, quelque chose d’exaltant qui lui donne envie de bouger. Elle s’arrête un instant sur la place de la Communauté et se met à danser. Quelqu’un commence à chanter pour accompagner ses pas et tout le monde applaudit. Dès qu’il fait beau ils viennent là, s’asseoir autour des tables pour jouer au blido, au yunsha ou simplement pour se retrouver. Elle aime beaucoup cette place arborée, entourée de vieux immeubles du XXème siècle qui se marient parfaitement avec le style néoclassique de ceux du XXIème. Quant à la maison commune elle date de 1860. Jusqu’en 2026 c’était la Mairie, mais depuis Fontenay aux Roses est devenu un quartier de Paris.

Alma continue son chemin. Alma, c’est son prénom, elle est née avec le XXIIème siècle, il y a tout juste dix huit ans. Aujourd’hui elle se rend à la bibliothèque, à l’autre bout de la rue de la Paix. Beaucoup de rues ont été rebaptisées après les grandes catastrophes, c’est ainsi que La Paix a remplacé Boucicaut et la place de la Communauté occupe désormais celle du Général De Gaule. Alma a entendu dire qu’autrefois toutes ces voies étaient très encombrées, car chacun voulait posséder son véhicule individuel. Elle se demande bien à quoi cela pouvait servir, les autobus permettent de circuler tellement facilement, ils se succèdent toutes les cinq minutes dans un trafic fluide. Si on a envie de se donner un peu d’exercice, on peut prendre un vélo, il y en a partout. Il y a aussi les taxis pour se déplacer à plusieurs et les véhicules utilitaires pour transporter les objets encombrants.

Passant devant la maison des cultes, Alma se fait la réflexion que nous sommes vendredi, c’est le jour de prière pour les musulmans, demain sera le jour des juifs et dimanche celui des chrétiens, puis viendront les shintoïstes, les animistes, les hindouistes,…»

Vous pouvez télécharger la nouvelle en cliquant sur le lien : Après le déluge

Récit et remarques sur la journée citoyenne de la Propreté le samedi 7 Avril après-midi : nettoyage participatif et ateliers pédagogiques

13h30 – 15 Heures  : grand nettoyage participatif avec les comités d’habitants

Dans chaque quartier, des membres des comités d’habitants, des élus et des Fontenaisiens ont participé à ce ramassage des déchets dans les rues. Le trajet avait été défini par les Comités d’habitants.

Voici par exemple, pour le quartier Ormeaux-Renards.

(Crédits photos : E.Infanti et C.Lannou)

Il y avait surtout des adultes, alors que la publicité avait été faite dans les écoles. Seul, le quartier « Pervenches-Val Content avait 4 enfants et leurs parents. Sans doute l’horaire n’était pas approprié pour les familles, un samedi à 13 H 30.

La récolte a été inégale suivant les quartiers : par exemple, en centre-ville peu de déchets, du fait d’un nettoyage plus fréquent. Par contre dans d’autres quartiers plus périphériques, on a découvert des mines de déchets. Des encombrants ont été repérés, comme un four micro-onde.

Les déchets ont été rassemblé au Parc Sainte Barbe. Ils n’ont pas été pesés et triés. Tous les participants ont été récompensés par les organisateurs (sacs, objets, eau de source).  

(Crédits photos : E.Infanti et C.Lannou)

A partir de 15 h  avaient lieu les ateliers pédagogiques, ludiques et animations de sensibilisation au Parc Sainte-Barbe

- Sensibilisation au tri des déchets, distribution de sacs pour les végétaux et information sur le compostage, par Vallée Sud – Grand Paris

- Atelier sur le compost par CompoStory

(Crédits photos : E.Infanti et C.Lannou)

Ce stand était animé par Mr Jacques Fasquel, pionner du compost, formateur en prévention des déchets et mise en place de dispositifs de compostage. Il est également formé à la permaculture et est apiculteur amateur.

Il vient d’éditer un livre sur « Composter en ville » disponible actuellement chez Rustica.

Pour en savoir plus :  http://compostproximite.blogspot.fr/

- Atelier d’apprentissage des bons gestes pour l’environnement (Que deviennent les déchets ? Brico récup, Buzzer c’est gagner ! et Jeu des 7 erreurs sur les encombrants et autres incivilités) par Pik Pik

- Présentation du concept de jardins partagés par l’association Nos Potagers; Cette association fait aussi de l’échange de graines. E-mail : nospotagers.92260@gmail.com

- Partage d’idées pour créer un « Repair Café » et autres projets (voir article précédent)

18 heures : Projection-débat autour du documentaire « Aux déchets, citoyens ! » dans la salle Sainte-Barbe

La projection du film n’a pas attiré la foule. Pourtant, le sujet était intéressant : il montre comment une ville comme Roubaix a accompagné des familles qui veulent réduire leurs déchets. D’autres  ont monté un atelier couture pour créer ou réparer des vêtements. il y a aussi un atelier de réparation, un « Repair Café ». Il existe aussi des jardins partagés et des familles qui ont leurs poules et échangent avec les voisins des oeufs contre de la nourriture. tout cela recrée du lien social et transgénérationnel, de la convivialité et même une raison d’exister pour des personnes isolées.

Ce documentaire est disponible à être visionné en différé sur le site de « Public Sénat »

https://www.publicsenat.fr/article/societe/playlist-replay-revoir-aux-dechets-citoyens-80799