Racontez-nous votre confinement – clap de fin !

« Les meilleures choses ont une fin », dit-on. La première phase du concours d’écriture « Racontez-nous votre confinement », lancé début avril, est donc terminée ! Il ne vous est plus possible de nous envoyer vos écrits.

Nous allons dans quelques jours commencer à publier les textes reçus sur les trois blogs qui se sont associés à cette opération.

Avant d’entrer dans cette nouvelle phase, je voulais établir un premier bilan chiffré : nous avons reçu trente-deux textes, une grosse moitié en prose, et donc une petite moitié de poésies, rédigés par vingt-cinq auteur(e)s, dont quelques jeunes élèves et lycéens.

Je voudrais remercier tous les écrivains amateurs qui se sont motivés et mobilisés pour nous proposer leurs écrits. Je souhaite qu’ils aient trouvé dans cet exercice d’écriture un maximum de plaisir et que cela leur ait permis de s’extraire quelques instants d’un contexte particulièrement anxiogène, ce qui était pour moi l’objectif premier de ce concours.

Comme vous pourrez le lire très bientôt, chacun des participants a laissé libre cours à ses envies et à son imagination. Nous avons recueilli des textes extrêmement variés, ce dont le jury et moi nous réjouissons.

Si je dois avoir un petit regret, il portera sur le faible nombre d’écrits proposés par des jeunes, élèves, collégiens ou lycéens ; cela venait, sans doute en plus du travail scolaire ! À l’inverse, alors que je m’attendais à recevoir essentiellement des textes d’auteurs locaux, fontenaisiens ou proches voisins, j’ai eu l’agréable surprise d’en voir arriver de toute la France, et même au moins un d’un pays francophone proche.

Je voudrais également remercier les membres du jury, représentants des blogs participants, professionnels du livre ou simplement lecteurs. Ils apportent rigueur et objectivité dans la sélection des textes publiés, puis, dans quelques semaines, auront à désigner les lauréats du concours qui seront connus à la rentrée de septembre.

Et maintenant, tout au long des prochaines semaines, place à la lecture des textes reçus.

Cordialement.

Michel Giraud

Déconfinement à Fontenay aux Roses : nouvelles au 27 Mai 2020

Sport et sportifs

Vous pouvez revoir le Facebook Live du mardi 26 mai consacré au sport et à l’impact de la crise sanitaire sur les activités des associations sportives en présence du Maire et de l’ASF. : https://www.facebook.com/Fontenay.aux.Roses/videos/578687349716335/

Quelques points importants :

  • Seules sont autorisées uniquement en extérieur les activités en individuel et sans vestiaires pour 10 personnes ( 1 moniteur + 9 pratiquants)
  • seule l’activité Tennis en individuel en extérieur est autorisée, et bientôt le tir à l’arc, en prenant beaucoup de précautions
  • la piscine de Fontenay qui dépend du Territoire ne rouvrira pas avant la rentrée de Septembre
  • L’Association Sportive Fontenaisienne (ASF) proposera des activités extérieures au stade du panorama. Les « ateliers sportifs » ne seront ouverts qu’aux adhérents de l’ASF, quelle que soit leur pratique habituelle, par groupe de 9 personnes maximum. Plus d’informations : site : https://www.as-fontenay.fr/
  • L’association  Arts&Danse compte proposer des cours au panorama dès que possible. Plus d’informations : Tél : 0688770083 ou site : www.artsetdanse.com
  • Les travaux du gymnase du Parc viennent de redémarrer et les entreprises choisies par les appels d’offre, sont partants pour les travaux. On peut espérer la fin des travaux pour la rentrée 2021

Forum des associations

Celui-ci n’aura pas lieu, comme dans d’autres communes. Ce qui est envisagé avec le Territoire, c’est une présence virtuelle de chaque association.

Pour les inscriptions aux activités, comme au CCJL, à l’ASF,  des inscriptions « on-line » seront possibles.

Coulée Verte

Après avoir réalisé les aménagements et signalisations nécessaires, le Département a rouvert la promenade des Vallons de la Bièvre, autrement appelée Coulée verte du sud parisien le 18 mai après-midi, une fois l’autorisation accordée l’autorisation par la Préfecture des Hauts-de-Seine.
Les cyclistes peuvent de nouveau l’emprunter en semaine pour leurs trajets domicile-travail.

Attention: normalement, l’accès des piétons n’est pas autorisé

Collecte des déchets

La déchèterie mobile est fermée.

Collecte des encombrants à la demande

Le service de collecte des encombrants à la demande de Vallée Sud – Grand Paris est de nouveau disponible

Dès maintenant, vous pouvez programmer en ligne votre rendez-vous pour faire enlever vos encombrants avec : https://www.valleesud.fr/fr/vallee-sud-recycle

Il faut suivre la demande et choisir un jour disponible. Il faut sortir les encombrants sur le trottoir devant chez soi à partir de 20h la veille ou avant 7h et veiller à ne pas gêner la circulation des piétons. 

Pour plus d’infos Tél : 0 800 02 92 92 ou envoyez un mail à infodechets@valleesud.fr

Ouverture du cimetière

A partir du 25 Mai, le cimetière est ouvert tous les jours de 8h30 à 19h y compris le week-end et les jours fériés.

A noter : l’entrée des Pierrelais est de nouveau accessible au public.

Déconfinement à Fontenay aux Roses : nouvelles au 21 Mai 2020

Coulée Verte :  fermée le week-end, et à la promenade,

LA COULEE VERTE DE NOUVEAU OUVERTE EN SEMAINE POUR LES TRAJETS A VELO
Le Département des Hauts-de-Seine, après avoir sollicité la Préfecture Préfet des Hauts-de-Seine, vient d’obtenir l’autorisation d’ouvrir à nouveau la promenade des Vallons de la Bièvre (autrement appelée coulée verte du sud parisien).

✅ Les cyclistes peuvent de nouveau l’utiliser depuis ce lundi après-midi pour leurs trajets domicile-travail.
Des aménagements de sécurité et une signalétique rappelant les mesures sanitaires ont été mis en place.

⛔️Elle sera en revanche fermée le week-end, et à la promenade, afin de respecter les consignes sanitaires en vigueur, et ainsi de limiter tout rassemblement.

La coulée verte du sud parisien traverse 7 communes des Hauts-de-Seine : Ville de Malakoff, Ville de Châtillon Ville de Bagneux Fontenay-aux-Roses Ville de Sceaux Mairie de Châtenay-Malabry et Ville d’Antony
Largement empruntée par les cyclistes mais considérée comme un espace vert aménagé, son ouverture n’avait pas été autorisée jusqu’à présent, comme le spécifient les mesures gouvernementales concernant les parcs et jardins.

Réparation des vélos

Le gouvernement vous donne un chèque de 50 euros pour réparer votre vélo, et vous finance même un petit cours de vélo ! Détails ici.

JDLCycle a réouvert jeudi dernier son atelier de réparation et accueille le public au 47, rue des Bénards les mardis, mercredis et vendredis de 14h à 17h sur rendez-vous au 07 76 06 00 86.

JDLCycle participe également au dispositif de l’Etat « Coup de pouce vélo » (50€ d’aide pour réparer ou acheter un vélo).
+ d’infos sur le dispositif sur https://coupdepoucevelo.fr

Pour les sportifs

Rendez-vous mardi 26 mai à 18h30 pour un Facebook Live sur le sport !
Le Maire répondra en direct à vos questions aux côtés de la présidente de l’ASF.
Les adhérents des associations sportives sont tous invités à y participer.

Pour y participer : https://www.facebook.com/Fontenay.aux.Roses/

Coronavirus : Racontez-nous votre confinement

Nous sommes déjà dans la quatrième semaine de confinement ; une expérience que nous ne revivrons peut-être jamais.

Racontez-nous la vôtre, réelle ou imaginaire !

Rédigez un texte de deux pages pour décrire votre expérience du confinement : celle que vous avez vécue ; celle que vous auriez aimé vivre ; celle que vous n’auriez surtout pas voulu vivre ; etc. A vous de choisir !

*****

Les textes sélectionnés seront publiés sur les blogs Fontenaisiens participants.

Un texte de chaque catégorie (enfants en primaire, collégiens, lycéens et adultes) sera primé à l’automne 2020.

*****

Envoi des textes au plus tard le 25 mai 2020.

Voir le règlement détaillé du concours et la fiche d’inscription sur le blog de Michel Giraud :

http://michelgiraud.fr/2020/04/07/concours-decriture-racontez-nous-votre-confinement/

Envoi des textes et toutes demandes de renseignement à :

Raconteznous.confinement@yahoo.com

*****

Concours organisé par Michel Giraud avec la participation des blogs fontenaisiens :

Michel Giraud

Un café philo à distance vendredi prochain le 3 Avril, de 18h – 19h30

Bonjour à tous

Un petit mot en ces temps compliqués

D’abord j’espère que vous allez tous bien : le confinement ce n’est pas drôle, mais c’est nécessaire.

Ensuite j’espère que la philosophie vous est d’une grande utilité grâce aux champs de réflexion qu’elle ouvre et par la sagesse à laquelle elle permet d’accéder.

J’ai le projet d’organiser vendredi prochain le 3 Avril un café philo à distance via skype ou zoom
Il pourrait avoir lieu plutôt dans la journée disons 18h – 19h30

J’ai déjà tenu des réunions de 9 personnes qui se sont très bien passées avec zoom. Bien entendu cela implique une certaine discipline dans la prise de paroles mais ça, vous êtes habitués.

Le nombre maximum de participants est 9.

Si vous êtes intéressé envoyez-moi un message, mail : genevieve.nicolas.cafe.philo@gmail.comLe thème colle certes à l’actualité mais est pour moi source d’interrogations :

Le temps au temps du coronavirus

Je ferai l’introduction

D’ici là n’oubliez pas : prenez soin de vous ; restez chez vous

Amicalement

Geneviève NICOLAS

Stages de sophrologie, dimanche 8 mars et dimanche 26 avril

Le CCJL organise un stage de sophrologie animé par Christèle Rakotondrainy dédié à la gestion de la douleur.

Dans cet atelier de 3h, nous aborderons les ressentis en parlant des douleurs qu’elles soient physiques ou psychiques. Comment sortir de la roue de la douleur ? Au travers de différentes techniques, nous apprendrons à contourner ces ressentis, à les évacuer pour les diminuer voire les faire disparaitre. Un atelier pour mettre des mots sur les maux et pouvoir reprendre la main avec des techniques de sophrologie et se créer des réflexes de retour au calme pour un quotidien plus serein.

Dimanche 8 mars, 9h30-12h30

Dimanche 26 avril, 9h30-12h30

Tarifs : 25 €

Renseignements et inscriptions au CCJL : 01 46 30 20 90

Soirée de clôture de « Balade africaine », samedi 7 mars à partir de 19 Heures, au Théâtre des Sources

Rendez-vous au Théâtre des Sources pour la soirée de clôture de l’événement « Balade africaine » organisé par le CCJL. Apéro littéraire et poétique et concert de musiques d’Afrique de l’Ouest sont au programme.

Dès 19h, goûtez aux mets africains préparés par l’association Koulé Kan et profitez des lectures de textes d’auteurs d’Afrique sub-saharienne par le conteur et artiste fontenaisien Amadou Gaye.

A 20h30, le concert de TIO PERCUSSIONS vous en mettra plein la vue avec un spectacle de percussions et de danse ! À la frontière des mélodies mandingues, « Tio Percussion » dévoile toute la richesse des musiques d’Afrique de l’Ouest. 

Tarifs : Concert : 10 €/Réduit (- 18 ans) : 5€

Réservations au CCJL au 01 46 30 20 90

L’association franco-bielorusse vous propose un long week-end découverte de la Biélorussie

L’association franco-bielorusse vous propose un  long week-end découverte de la Biélorussie . 

Date : 21 – 24 mai 2020

Départ : (Belavia) CDG : 11h15 – Minsk 15h15 heure locale

Retour : (Belavia) Minsk 14h50 – Paris CDG 16h50 heure locale

Hôtel Minsk : Hôtel « Planeta » à Minsk avec petit déjeuner pour 3 nuits.

Total Voyage : 565 EUR environ 

PLACES LIMITÉES RÉSERVATION OBLIGATOIRE AVANT LE  31 MARS

Renseignement : amitiefrancobielorusse@gmail.com

Tel: 0618735583

(vol, transfert aéroport-hôtel-aéroport, hôtel, excursions)

Tarif n’inclus pas (repas midi et soir, assurance)

Des « Tiers-Lieux » pour soutenir des projets de Fontenaisiens ?

En lisant les programmes on se plait à rêver de Fontenay dans quelques années avec des lieux dynamiques et actifs permettant des rencontres, y compris intergénérationnelles, des espaces où se développent des coopérations inter-entreprises, où sont proposés des Repair’cafés et bien d’autres activités… Mais quelles seront les modalités de mise en place et de gestion de ces « Tiers Lieux » ?

Le vocabulaire utilisé par les candidats nous oriente en effet vers cette idée de Tiers Lieux, mot chapeau qui permet de rassembler sous une même et grande famille les espaces de co-working, les FabLab, les Repair’Cafés, les jardins partagés et autres habitats partagés ou entreprises ouvertes. La définition reprise ici indique également que le « Tiers Lieux » (écrit avec des majuscules) permet l’émergence de projets collectifs permettant de co-créer et conserver de la valeur sur les territoires[1].

Cette idée de projet collectif me parait centrale dans la proposition de lieux propices au développement de lien social et de dynamique associative, entrepreneuriale, économique, artistique… Prenons l’exemple du co-working. Il a toujours été possible de louer un bureau dans un espace partagé. On a alors un propriétaire qui met des espaces à disposition, avec un tarif au m2. Un Tiers-Lieux repose quant à lui sur un projet collectif et donc sur une « communauté » de personnes qui s’engage dans une aventure qui dépasse la seule location de m2. Et les projets sont différents d’un lieu à l’autre. Voyez sur le site de Sceaux Smart ou bien celui de CASACO, situé à Malakoff, on y parle de tribu, d’animation, d’événements, etc. A La Tréso, qui ouvrira en avril prochain à Malakoff, le projet est que des particuliers et des enfants croisent des artisans dans un lieu qui permet de fabriquer un objet, réaliser une recette de cuisine, participer à un atelier, boire un verre ou déjeuner, travailler, apprendre et échanger avec d’autres personnes. Les projets sont collectifs mais aussi multidimensionnels.

Sceaux Smart est une association, CASACO et La Tréso sont des coopératives. Elles travaillent en partenariat avec leur municipalité respective qui les soutient parce que, par leur projet, elles participent à la vie de la ville, à sa dynamique économique mais aussi associative ou sociale … Ces entreprises ont un modèle économique qui leur permet d’assurer leur pérennité. Les locaux sont ouverts sur un large espace horaire pour y accueillir des publics et des activités différentes selon les jours et les créneaux. Cela ne ressemble à rien de ce que nous avons aujourd’hui à Fontenay !

Je crois personnellement que les Tiers-Lieux répondent à des vrais besoins dans les villes et notamment des besoins de transition écologique, économique et sociale. Ils pourront se développer dans notre ville si les élus sont convaincus de leur intérêt et sont prêts à soutenir voire à solliciter des projets collectifs locaux. Cela suppose que des lieux soient disponibles et que des budgets soient prévus pour, selon les cas, investir dans l’aménagement des locaux, du matériel qui sera mutualisé ou encore pour accompagner l’amorçage du projet.

Un café associatif ? Une maison zéro déchet ? Un Fablab sur le modèle de La Tréso de Malakoff ? Une autre forme de lieu de coopération artistique et culturelle ? Un Tiers-Lieux de développement économique local pour la transition écologique (voir ce projet à Champigny) ?

Les candidats qui se présentent à nos suffrages sont-ils réellement prêts à soutenir des projets proposés par des Fontenaisiens ?

Dominique Dupuis

Pour répondre ou réagir, je suis joignable sur Facebook ou par mail

NB : A propos des Repair’cafés, que certains souhaitent initier à Fontenay, l’association Fontenay Environnement et Transition en organise déjà un, un mois sur deux à la maison de quartier des Paradis. Un 2e lieu est envisagé et la fréquence sera augmentée si l’association a suffisamment de bénévoles pour le faire.


[1] https://movilab.org/wiki/D%C3%A9finition_des_Tiers_Lieux

Café Transition : « dessinons la rue du futur « , Mercredi 22 janvier Salle du Parc 20h : Accueil et papotage – 20h30

L’association Fontenay Environnement et Transition propose des Cafés Transition pour débattre de sujets liés aux enjeux écologiques.

Mercredi 22 janvier

Salle du Parc

20h : Accueil et papotage – 20h30 : On s’informe et on débat

Ouvert à tous. Gratuit

Pour ce café transition, nous proposons un atelier pendant lequel chacun sera acteur :

Réunion de co-construction du projet de transformation
du quartier de Fontenay-aux-Roses.

Vous choisirez votre rôle : habitant, responsable de la voirie ou élu.

Au sein d’un petit groupe vous confronterez vos objectifs à ceux des autres pour ébaucher les grandes lignes du projet de transformation d’une rue ou d’un petit quartier.

Au préalable, nous questionnerons les usages et les fonctions de la rue, puis les enjeux, les contraintes mais aussi les souhaits des différents rôles pour mieux répondre à nos aspirations et aux contraintes de la ville de demain.

Agir ensemble pour un futur positif

Pour plus d’information contactez-nous : 06 14 90 38 15 ou contact.fet@yahoo.com