A Fontenay aux Roses, qui va être concerné par des véhicules polluants et quelle est la politique de la ville ?

L’interdiction potentielle des véhicules porteurs d’une vignette Crit’Air 5 à l’intérieur du périmètre de l’A86 menace plus de 6 % des immatriculations du département.

Il est une résolution à laquelle de nombreux habitants des Hauts-de-Seine devront peut-être se conformer dans les mois qui viennent : changer de véhicule. Le 12 novembre, la Métropole du Grand Paris a étendu la zone à faibles émissions (ZFE), déjà appliquée dans la capitale, à l’intérieur du périmètre de l’A86.

Au 1er juillet prochain, les véhicules sanctionnés d’une pastille Crit’Air 5 ne devraient donc plus pouvoir circuler dans les 36 communes du département.

Les véhicules polluants concernés sont les diesels immatriculés avant 2001 et essences avant 1997. 

Le tableau suivant donne le nombre de véhicules concernés par commune.

Ces chiffres sont ceux donnés par la Métropole du Grand Paris. Cela concernerait sur Fontenay 461 véhicules sur environ 11 000. D’après le Maire, cela concernerait environ 800 véhicules. La moitié des véhicules appartiennent à des particuliers.

Parmi ces véhicules, combien sont encore en état de circuler. Ils peuvent rester à l’état d’épaves dans des garages ou être sur la voie publique, car à Fontenay, le stationnement est gratuit.

Avant toute mesure, il faudrait faire un recensement pour savoir qui est exactement concerné par cette mesure, surtout, si le véhicule est utilisé pour des trajets domicile-travail.

Comment sera appliquée cette mesure ?

Patrick Ollier, président LR de la Métropole du Grand Paris a annoncé le 14 Janvier qu’une consultation va débuter dans les 79 villes (sur les 131 que compte la Métropole du Grand Paris) concernées par la mise en place en juillet prochain d’une restriction de circulation pour les véhicules les plus polluants au sein du périmètre de l’A86, sur le modèle de la capitale.

Compte-tenu de cette consultation, Il envisage de repousser l’échéance.

De toute façon, les sanctions ne s’appliqueraient pas avant Septembre 2021. Mais à partir de juillet prochain, il pourrait simplement y avoir des contrôles aléatoires, pour expliquer ce qu’est la ZFE, mais sans verbalisation.

Que doit faire le Maire de Fontenay pour faire respecter cette mesure ?

Il doit prendre un arrêté municipal confirmant la prohibition. Le Maire a dit plusieurs fois qu’il ne prendrait pas cet arrêté, compte-tenu de la difficulté pour les propriétaires de ces véhicules de pouvoir les remplacer en si peu de temps, jusqu’au 1er Juillet.

Au dernier Conseil municipal du 18 Mars, suite à un vœu d’élus de l’opposition, il n’a pas exclu de prendre cet arrêté.

Quelles peuvent être les mesures compensatoires ?

Si le véhicule est utilisé pour le trajet domicile-travail, un Pass Navigo pourrait être donné gratuitement.

Quelles aides pour changer de véhicule ?

L’Etat a mis en œuvre des aides pour acheter des véhicules plus propres pour les propriétaires de ce type de véhicules. Par exemple :

•Achat d’un véhicule thermique (essence, diesel ou GPL) Crit’air 2, neuf ou d’occasion, dont le taux de CO2 est inférieur ou égal à 122 g/km : ◦2 000 € pour un foyer non imposable.

•Achat d’un deux-roues, trois-roues motorisé ou quadricycle électrique neuf : ◦100 € pour un foyer imposable, ◦1 100 € pour un foyer non imposable.

Pour en savoir plus sur la Prime à la conversion des véhicules 2019 : https://www.primealaconversion.gouv.fr/dboneco/accueil/

Le Compte-rendu de la réunion du Débat National organisée par la Mairie vient d’être publié, mais n’apparaît pas sur le site du Débat National : pourquoi ?

Découvrez la restitution du grand débat du 16 février (PDF) qui a rassemblé plus d’une centaine de Fontenaisiens et une dizaine d’élus. Ce document est également feuilletable en ligne.

Vous y trouverez les propositions individuelles et des groupes qui ont été formulées lors de ce débat autour de la fiscalité et des dépenses publiques, de l’organisation de l’Etat et des services publics, de la démocratie et la citoyenneté, et de la transition écologique.

La ville s’est inscrite sur le site du Grand Débat et le règlement stipule qu’il doit y avoir un compte-rendu qui sera mis sur le site du Grand Débat :  https://granddebat.fr/

Les participants qui s’étaient inscrits l’ont bien reçu par mail.

Par contre, ce compte-rendu n’a pas été mis sur le site du Débat National, comme cela était demandé par le règlement. On peut consulter les compte-rendus des réunions organisées, voici le lien sur le site du Grand Débat (le classement est fait en fonction du code postal de la ville de réunion) : https://granddebat.fr/pages/comptes-rendus-des-reunions-locales

Il y a eu un compte-rendu pour des débats organisés par des  villes voisines: Montrouge, Meudon,  Antony, Bagneux, Malakoff, Chatenay-Malabry, Vanves.

A quoi servira donc ce compte-rendu s’il n’est pas sur le site du Grand Débat ?

Les propositions faites pourront cependant servir au niveau local, pour la liste élue et aussi les futures listes pour les municipales de 2020.

Voici quelques une des propositions qui sont faites :

  • Plus de démocratie participative
  • Développer le référendum municipal pour les décisions locales
  • Former les citoyens, stages citoyen en collège et en lycée
  • Création d’un Conseil Citoyen Intercommunal pour des actions précises
  • Culture du consensus citoyen
  • Rétablir le lien Député/ peuple en renforçant les échanges et les débats collectifs
  • Etablir un vote de confiance en cours de mandat municipal
  • Associer des citoyens tirés au sort à chaque grand projet municipal (> 500 k€)
  • Institutionnaliser les compte-rendus de mandat pour le Maire et les députés en dialoguant avec les citoyens
  • Mettre la viande en option dans la restauration scolaire et responsabiliser les enfants (gaspillage, cout écologique…)
  • Développer les circuits courts et former les consommateurs à la frugalité écologique
  • Mettre en avant les porteurs de projets favorisant la transition écologique

Le Collectif « Mauvais Oeil » lance une cagnotte Leetchi pour continuer ses actions dans la rue

Le collectif MO lance une nouvelle cagnotte Leetchi pour continuer ses actions dans la rue. Le côté informel et atypique de notre collectif nous ferme les portes des subventions conventionnelles.

A nos débuts, nous avons opté systématiquement pour l’autofinancement mais depuis 2 ans, nous cherchons également d’autres moyens pour financer nos actions.

C’est pour toutes ces raisons que nous sollicitons une nouvelle fois nos partisans.

Si vous voulez contribuez, c’est par ici

Toujours indépendant, toujours autofinancé, votre collectif lance une nouvelle campagne de soutien interplanétaire !!

La dernière année a été productive : trois collages grand format (vitrines à Fontenay, ponts du RER et bâtiment Solidaires à Paris) et une projection en plein air.

Pour notre prochain épisode programmé en mai, nous reprenons notre concept « Bail à Ceder » et organisons un collage sur plusieurs spot à Paris et en proche banlieue parisienne.

Pour vous remercier de vos dons, nous vous offrirons le fameux poster spécial 5 ans !!

http://mauvaisoeil.net/

Croix Rouge française de Fontenay-aux-Roses : Formation pour adultes aux premiers secours, le dimanche 24 mars et un dimanche / mois

L’unité locale de la Croix Rouge française de Fontenay-aux-Roses organise des sessions de formation PCS1 et IRR (Premiers Secours Civique avec défibrillateur et Initiation à la Réduction des Risques).

Dates des formations :

  • dimanche 24 mar
  • samedi 27 avril
  • dimanche 12 mai
  • samedi 15 juin
  • dimanche 30 juin

Horaires : 9 H – 18 H

Tarifs : 60 €

Renseignements et pré-inscriptions

Tel. : 06 60 95 77 13  ou http://fontenayauxroses.croix-rouge.fr

« Ateliers Fontenaisiens » : atelier thématique le mercredi 27 mars à 20h30 salle de l’Église

Le 1er atelier Fontenaisien dont le thème était « Comment imaginez-vous Fontenay demain » s’est réuni le 16 février dernier au restaurant « Le Colibri ».

Le prochain atelier thématique

« Faire de Fontenay une ville dynamique, conviviale et attractive »

se tiendra le mercredi 27 mars à 20h30, salle de l’Église, 3 place de Église

L’adresse du blog « ateliersfontenaisiens » est le suivant : http://www.ateliersfontenaisiens.fr

Pourquoi n’y a -t’il pas eu de compte-rendu de la réunion du Débat National organisée par la Mairie le 16 Février ?

Pour participer à ce Débat, il fallait s’inscrire en ligne et donner son adresse mail.

La ville s’est inscrite sur le site du Grand Débat et le règlement stipule qu’il doit y avoir un compte-rendu qui sera mis sur le site du Grand Débat :  https://granddebat.fr/

Cela a été dit au moment de l’inscription, puis au moment du débat et cela apparait encore sur le site de la ville : https://www.fontenay-aux-roses.fr/15-3236/fiche/le-grand-debat-national-un-cahier-de-doleances-a-votre-disposition.htm : Vous recevrez ensuite le compte-rendu de la réunion par mail

Chaque groupe de travail a fait une restitution. Chaque participant pouvait aussi faire une proposition sur une fiche séparée. Ces propositions ont été collectées et devaient être conservées et mises en forme. 

La date limite de dépôt d’un compte-rendu a été fixée au 18 mars 2019

Pour consulter les compte-rendus des réunions organisées, voici le lien sur le site du Grand Débat (le classement est fait en fonction du code postal de la ville de réunion) : https://granddebat.fr/pages/comptes-rendus-des-reunions-locales

Il y a eu un compte-rendu pour des débats organisés par des  villes voisines: Montrouge, Meudon,  Antony, Bagneux, Malakoff, Chatenay-Malabry, Vanves, 

Il n’est pas trop tard pour mettre sa contribution sur le site du Grand Débat National (jusqu’au 15 Mars pour s’inscrire)

Il y a actuellement un site internet qui donne les thématiques, les questions, les règles de fonctionnement : https://granddebat.fr/

Pour chaque thématique, vous pouvez télécharger le document qui donne l’état des lieux, les enjeux du débat, les questions auxquelles vous pouvez répondre si vous faites une contribution. Vous pouvez en plus rajouter vos questions et vos propositions.

- Organisation de l’État et des services publicshttps://granddebat.fr/pages/organisation-de-letat-et-des-services-publics

- Fiscalité et dépenses publiques : https://granddebat.fr/media/default/0001/01/9f274af973308f59a2048947cc2811c14a7ebdab.pdf

- Transition écologiquehttps://granddebat.fr/pages/transition-ecologique

- Démocratie et citoyenneté : https://granddebat.fr/pages/democratie-et-citoyennete

Comment apporter sa contribution sur le site du GDN ?

Il faut s’inscrire avec une adresse mail valide et un mot de passe (en haut à gauche)

Vous pouvez aussi répondre aux questions rapides sur chaque thème : https://granddebat.fr/pages/repondre-aux-questions-rapides-du-grand-debat

Vous pourrez, sans vous inscrire, consulter les contributions même après le 15 Mars : https://granddebat.fr/pages/bienvenue-sur-lespace-de-contributions

Contribution de l’association CIVIFAR au Grand Débat National

Question N°3 : Que faudrait-il faire pour renouer le lien entre les citoyens et les élus qui les représentent ?

En démocratie le pouvoir appartient aux citoyens.

En démocratie représentative les citoyens choisissent des représentants lors des élections et leur délèguent leurs pouvoirs.
Ces élus sont censés agir en fonction de la volonté générale.

Deux difficultés apparaissent souvent

  • Les élus sont choisis par application d’un système électoral.

Ils sont les meilleurs parmi les candidats proposés aux votes. Mais il est fréquent qu’ils ne satisfassent pas vraiment leurs électeurs. Cela se traduit par des participations électorales décroissantes, et une défiance croissante vis-à-vis du monde politique.

  • Après les élections certains élus coupent le dialogue avec leur électorat et exercent le pouvoir sans s’assurer qu’ils restent en ligne avec l’attente des citoyens.

Au niveau local ces points peuvent être corrigés par la pratique de la démocratie participative.

A Fontenay-aux-Roses l’association CIVIFAR a défini pour cela une organisation et des procédures qui sont décrites ci-dessous. Elles font l’objet d’une charte de la démocratie participative adoptée en 2012. Elle a été complétée en 2018 grâce à une étude menée conjointement par la municipalité et un groupe de citoyens.

La démocratie participative ne met pas en cause le pouvoir de décision des élus.

Elle instaure un dialogue continu entre les citoyens et les élus permettant

  • une bonne compréhension des attentes des citoyens par les élus,
  • la prise en compte d’idées intéressantes émanant de la base,
  • une meilleure compréhension des décisions municipales par les citoyens.

Les élus n’ont aucune obligation à mettre en œuvre la démocratie participative, mais ils ont tout à y gagner.

Ce que nous proposons peut s’appliquer au niveau d’une commune, mais pourrait s’appliquer à tous les échelons de décision : communauté d’agglomération, territoire, métropole, département, région…

Question N° 8. Que pensez-vous de la participation des citoyens aux élections et comment les inciter à y participer davantage ?

La baisse de la participation des citoyens aux élections est un danger pour la démocratie.

Les électeurs ont le sentiment que les hommes politiques sont trop éloignés de leurs préoccupations. Le monde politique doit se rapprocher des citoyens. La démocratie participative est un des moyens d’y parvenir.

Question N°11. Que faudrait-il faire aujourd’hui pour mieux associer les citoyens aux grandes orientations et à la décision publique ? Comment mettre en place une démocratie plus participative ?

Notre association préconise d’appliquer les mesures suivantes au niveau local. Lire la suite

Comment circuler en centre-ville pendant les travaux et quelles incidences sur les bus jusqu’au 5 Avril ?

Une portion de la rue Boucicaut (au niveau de la place de Gaulle) est fermée à la circulation du 4 mars au 5 avril 2019.

La rue Boucicaut étant en partie fermée pendant cette période, la déviation se fera par la rue des Pierrelais qui sera remise en double sens sur une partie et la rue de Verdun. Un accès riverains sera maintenu pendant les travaux.

Plan de circulation du 4 au 18 mars 2019

Les flèches en bleu indiquent la circulation des voitures.

Les flèches en vert indiquent la circulation des bus.

La circulation des riverains est marquée en jaune.

Plan de circulation du 18 mars au 1er avril

Les flèches en bleu indiquent la circulation des voitures.

Les flèches en vert indiquent la circulation des bus.

La circulation des riverains est marquée en jaune.

Les bus 194, 394, et 594 (Petit Fontenaisien) sont tous déviés de l’arrêt « Mairie de Fontenay-aux-Roses ».

Les usagers devront se rendre aux arrêts suivants  :

  • Bus 194 (direction porte d’Orléans) : « Carnot-Jean Jaurès » (17-18 rue Jean Jaurès) ou « André Salel » (118 rue Boucicaut)
  • Bus 394 (direction Issy Val de Seine) : « Château Sainte-Barbe » (8 place du Château sainte-Barbe) ou « André Salel » (4 avenue du Général Leclerc)
  • Bus 594 (Petit Fontenaisien) : « Carnot-Jean Jaurès » (17-18 rue Jean Jaurès) ou « André Salel » (2 rue André Salel).

Cette déviation de la circulation permettra de faire une expérimentation de la rue Boucicaut mise en voie piétonne.